Sécurité Routiére : - 11,1% d'accidents au mois d'Avril dans l' Hérault

Les chiffres de la Sécurité Routière pour le mois Avril 2008 (chiffres non consolidés)…

Les chiffres de la Sécurité Routière pour le mois Avril 2008 (chiffres non consolidés) viennent d’être publiés.
 
Par rapport à avril 2007, le mois d’avril 2008 a connu une légère baisse du nombre de tués (- 11, 1 %) et de blessés (- 2, 2 %).

Parmi les 8 tués de ce mois d’avril 2008, on dénombre 4 automobilistes, un chauffeur de poids- lourd, un  motard, un cyclomoteur et un vélo. On ne déplore aucun piéton.

Les facteurs apparents de ces accidents sont tous dus à un mauvais comportement de conduite : 5 pertes de contrôle par défaut de maîtrise, dont 2 causés par une vitesse excessive, un dépassement et un demi- tour sur une ligne continue, un délit de fuite avec défaut de permis de conduire et une erreur d’inattention.

Cinq des accidents étaient localisés dans le Biterrois, deux à Montpellier en agglomération, et un à Lunel. Tous les accidents se sont produits en semaine, aucun de nuit ou au petit matin.

Depuis le début de l’année, on dénombre 454 accidents contre 465 pour la même période en 2007 (- 2, 4 %), 553 blessés contre 508 (+ 8, 9 %) et 49 tués, contre 28 (+ 75 %).

    Face aux résultats particulièrement alarmants enregistrés depuis le début de l’année dans l’Hérault, Cyrille SCHOTT, préfet de la région Languedoc-Roussillon, préfet de l’Hérault, a renforcé les contrôles routiers sur l’ensemble du département.

Ceux-ci seront maintenus par les forces de sécurité.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.