SETE - 273e édition de la SAINT LOUIS 2015 - Demandez le programme ! Toutes les informations sur l'édition 2015

SETE - 273e édition de la SAINT LOUIS 2015 - Demandez le programme !…

SETE – 273e édition de la SAINT LOUIS 2015 – Demandez le programme ! Toutes les informations sur l'édition 2015 

Image 009273e édition

Hommage à la Saint Louis. Hommage à ses jouteurs, anciens et actuels. 

Hommage à ce patrimoine Sétois, marque de fabrique qui fait l’âme de notre Ile Singulière. Mettre fièrement notre identité, et ses acteurs, à l’honneur. Voici comment j’ai voulu la Saint Louis 2015, la 273° du nom.

Nous honorons cette année les valeurs de ces chevaliers sur l’eau. Les joutes enseignent et requièrent force, agilité, réflexes, précision, aplomb, tactique, maîtrise du corps. Elles ont un code d’honneur. On n’esquive pas aux joutes. On affronte, on fait face, on riposte. En toute amitié, en toute noblesse. Toujours spectaculaires, ces combats truculents donnent une leçon de fraternité, de cou-

rage, de vaillance sous les couleurs de la passion.
Une culture, une tradition, certes ancestrales. Mais qui ont la particularité d’être toujours vivantes, en perpétuelle évolution. Tel un clin d’œil à la vie contemporaine, qui semble oublier ou s’endormir parfois sur ses bases fondatrices. Pourtant, celles-ci font notre histoire, mais ne doivent pas rester statiques. Il faut certes les préserver, les transmettre, mais également les ensemencer. Ainsi, à Sète, des événements tels que « la valse des barques », le « tournoi des chariots », sont venus peu à peu étoffer les moments forts et se sont intégrés dans les codes ancrés de la fête de la Saint-Louis. Ces rites puissants se veulent participatifs, avec un certain esprit d’ouverture qui nous est cher et qui nous singularise. Voilà la véritable richesse d’une culture : sa faculté à s’adapter, à évoluer au fil du temps.
L’invité d’honneur de cette édition 2015, dans cette pers- pective, s’est naturellement imposé. Monsieur Vincent Stento illustre parfaitement cette idée. Figure légendaire des joutes, il a déchainé les passions des aficionados et autres. Champion de France, son palmarès est éloquent : des victoires régionales, des tournois légendaires de la Ville, et, en 1973, le sésame, le Grand Prix de la Saint Louis. Mais il ne s’en n’est pas tenu là. Vincent Stento, la préservation, la transmission et la fertilisation des traditions, il en a fait son cheval de bataille. Ainsi, en 1976 il crée l’Ecole des Joutes de la Marine, où de grands noms de- puis ont fait leurs armes. Une initiative fondamentale : ainsi, véritable vecteur social, intergénérationnel, cette école dispense une leçon de vie, inculquant le courage, la fierté, la persévérance certes, mais aussi l’humilité : tout grand champion tombe à l’eau et connaît des revers de fortune…

Après avoir couvert depuis une dizaine d’années la retransmission télévisée du direct du tournoi du lundi de la Saint- Louis, « Le Magnifique » tire à notre grand regret sa révérence. Qu’il soit vivement remercié pour son action tout au long de ces décennies.

Le cadre royal vibrera cette année encore de ferveur, d’émotions, de cris de joie et de déception, de démonstrations valeureuses, de scènes teintées de théâtralité pour le plus grand régal de tous. Ensemble, nous témoignerons notre attachement à cette fête populaire, familiale, durant laquelle les Sétoises et Sétois, se retrouvent soudés, complices, réunis par « leur » Saint Louis.

Cette fête, petits et grands, nous l’attendons, nous la pré- parons d’une année à l’autre. Avec son point d’orgue, son apothéose, ce lundi où le canal s’enflamme une ultime après-midi, jusqu’à ce que le vainqueur triomphe à une heure souvent avancée et décroche l’honneur suprême, celui dont tout jouteur a rêvé.

Les coulisses de cette grande manifestation cachent une organisation minutieuse, un travail, pensé, soigné, où rien n’est laissé au hasard. Je remercie donc chaleureusement les acteurs de l’ « ombre », partenaires associa- tifs, privés, culturels, services publics et tout particulièrement le personnel municipal de la Ville de Sète, qui ont œuvré toute l’année et seront mobilisés durant ces six jours pour que cette Saint-Louis soit, une nouvelle fois, totalement accomplie.

Je vous souhaite à toutes et tous des moments partagés de joie et de ferveur tout au long de cette Saint Louis 2015.

François COMMEINHES

Sénateur-Maire de Sète



Image 014Du plaisir. Pour tous. C’est le but que la Ville s’est fixée pour cette 273° Saint Louis. Nous avons voulu une programmation variée, qualitative, pour satisfaire tous les goûts, tous les âges, pendant ces six jours de festivités au- tour du Cadre Royal, le long des rues sétoises et sur nos places publiques. Bars à Quais, concerts, spectacles de rues, scénettes théâtrales, défilés, plus de 70 animations viendront émailler les temps forts de cette édition, tels que le spectacle déambulatoire de la compagnie « Les Plasticiens Volants », la manifestation aérienne « Songe d’une Nuit Enflammée », de la compagnie Luna Collectif, sans oublier un concert offert au Théâtre de la mer ou encore le traditionnel feu d’artifice sur le Brise Lame.

Cette année, une nouvelle tribune de 600 places est installée sur le Pont de la Civette, remplaçant celle qui existait, les années précédentes, sur le canal. Ce nouveau dispositif sera plus confortable pour les spectateurs, puisqu’il s’agit d’une tribune couverte. De plus, la capacité en nombre de sièges au total est augmentée.

Je remercie tous les bénévoles, organisateurs, partenaires et associations qui ont travaillé ensemble à la réalisation de ces six journées, ainsi que les différents services impliqués de la Ville de Sète qui sont fiers de contribuer à la réussite de cette belle fête de la Saint Louis.

A toutes et tous, je souhaite une très belle et joyeuse Saint Louis 2015.

Rudy LLANOS

1er Adjoint
en charge du pôle festivités, commerce et tourisme


Image 012De 1666, naissance de la ville à 2015, les joutes sont devenues symbole et patrimoine des Sétois.
De l'école de joutes au grand prix de la Saint-Louis, les chevaliers de la tintaine ont acquis une technique et une approche de l'adversaire tacticienne qui ne se résument plus seulement à la force du poids.

Attentive, l'équipe municipale soutient les sociétés de joutes par des subventions inchangées, et ce malgré des ressources locales en baisse suite au désengagement de l'État. La création d'un Musée de la mer qui fait une large place aux joutes, la mise à disposition d'une salle de réunion et de conférence pour les sociétés, participent de cette volonté de la ville de contribuer à assurer la pérennité de cette tradition séculaire. Chers Sétois et amis de Sète, vivez l'enthousiasme de cette Saint-Louis 2015, avec bonheur.

Elyane SARDA

Conseillère municipale déléguée à l’organisation des joutes 


Image 021Hommage à Vincent Stento Invité d'honneur de la Saint-Louis 2015

Vincent Stento est venu tardivement aux joutes, par amitié pour la bande de copains du quartier de la Marine qui, bien avant lui, combattait déjà sur la tintaine. Né en 1935, c'est à l'âge de 16 ans qu'il joute pour la première fois, à l'occasion des fêtes de la Saint-Pierre. Il continuera à le faire chaque année tout en s'in- scrivant en 1958 à la Lance sportive, poussé là encore par ceux qui voient en lui une valeur montante de la discipline. “Je me suis pris au jeu” dit-il. “A ce moment là, il n'y avait pas de catégorie. On affrontait les plus lourds et ça passait où ça cassait”. Ses débuts de carrière sont mitigés. C'est qu'à cette époque, il fallait battre les Castaldo, Sabatier, Marti, Agugliaro et autres valeureux ré- gionaux. Il ne se décourage pas, et d'une saison à l'autre, il finit par s'affirmer. Première victoire en 1962 au tournoi de la Saint- Pierre. En 1966 il gagne le tournoi de tricentenaire du port de Sète : “C'est une victoire historique qui compte beaucoup pour moi, presque aussi importante que le grand prix de la Saint-Louis parce que c'est un tournoi qui n'a lieu que tous les 100 ans”. 1967 : il est sacré champion de France des poids lourds. Il gagne aussi le tournoi de Balaruc-les-Bains, en 1968, celui de la Pointe courte, en 69 la coupe de France et la Jeune lance, en 1971 le tournoi d'Agde… “Ma grande année, c'est quand même 1973. Je gagne 7 tournois dont le plus prestigieux, le grand prix de la Saint-Louis, face à mon ami Paul Di Stefano et je remporte pour la seconde fois le titre de champion de France. Je crois que c'est à peu près à ce moment là qu'on m'a appelé “le magnifique”. Magnifique, il l'est assurément : sa prestance, son fair- play, son charisme forcent l'admiration et font de lui le champion idéal, adulé et parfois jalousé. Mais Vincent Stento reste modeste, une autre de ses qualités. Très fier d'être l'invité d'hon- neur de la Saint- Louis, il confie que s'il aime la fièvre de la vic- toire, il est moins à l'aise quand il s'agit de se mettre en avant.

Il fonde la première école de joutes.

Pourtant, cet honneur, il le mérite à plusieurs titres. Non seule- ment en sa qualité de grand champion, mais parce qu'il a su transmettre sa passion pour les joutes aux plus jeunes : “J'ai eu l'idée de créer une école de joutes après avoir vu des gamins à Palavas s'entraîner sur des chariots. Je me suis attelé à cette tâche avec une équipe d'amis, les Caruso, Liguori, Le Bail, etc”. Et c'est ainsi qu'en 1976, la 1ère école de joutes sétoise, l'école de Joutes de la Marine, voit le jour sur la Consigne, au lieu dit “Cul de bœuf”. Une réalisation dont il est très fier et qui con- tinue à “marcher comme sur des roulettes” dit-il. Normal pour une initiation sur chariots  !


Pendant 15 ans, il en sera le président et continue aujourd’hui à être actif au sein de l’association. Pour cette action auprès des jeunes, il reçoit de la part du Ministère de la Jeunesse et des Sports la médaille de bronze en 1986 et la médaille d'argent en 2005. Il est nominé pour recevoir la médaille d'or en novembre prochain.
Comme si ce n'était pas assez, Vincent Stento a assuré pendant 10 ans une carrière de commentateur radio pour RTS et depuis 10 ans, il couvre en direct les retransmissions télévisées des tournois du lundi de la Saint-Louis pour FR3.

Tout cela en assumant ses devoirs d'époux et de père (il a deux filles et deux garçons (Corinne, Fabienne, Serge et Patrick) et aujourd'hui beaucoup de petits enfants), et son métier de chauffagiste. Chapeau l'artiste !

Quand Georges Brassens fait un cadeau à Vincent Stento

Si Vincent Stento est depuis toujours très connu à Sète, sa victoire au grand prix de la Saint-Louis 1973 n'a fait que renforcer cette notoriété. Ainsi, quand Georges Brassens, qui possède à l'époque un appartement quai Adolphe-Merle, a quelques ennuis techniques, son cousin Georges Granier lui indique le cham- pion et en fait probablement l'éloge. Vincent s'acquitte normalement de sa tâche, heureux de pouvoir rencontrer le poète, puis les travaux terminés, les voilà qui prennent l'apéritif ensemble. La discussion court sur les joutes et sur la victoire de Stento. Lorsqu'ils se séparent, Brassens lui dit : “je t'apporterai quelque chose”. Un an plus tard, Brassens demande à Stento de revenir chez lui et lui offre un superbe pavois en bronze à son nom, avec les inscriptions rappelant la victoire de 1973, fabriqué dans les fonderies de la Monnaie de Paris. Une pièce rare et un souvenir unique que Vincent Stento a gardé depuis comme un trésor ! 


Image 001Marc Duran auteur de l’affiche 2015

Chaque année, la Ville de Sète demande à un artiste Sétois de réaliser l'affiche de la Saint-Louis. Di Rosa, Combas, Cervera, Cosentino, Vilar, Topolino…se sont tour à tour pliés à cet exer- cice ces dernières années.

En 2015, c'est le plasticien Marc Duran qui a été sollicité par le Sénateur-Maire François Commeinhes.

Parcours d’un artiste iconoclaste

Marc Duran est un artiste hors normes né en 1960 à Sète. Musicien de rock, il passe les années 90 en Angleterre où il enregistre plusieurs disques avec son groupe, les “Mancha- kous”. Il part ensuite en Amazonie et séjourne quelques an- nées à Manaus. Là, il continue à faire et à enregistrer de la musique avec les locaux et écrit en parallèle un polar, “Bloody mardi”. De retour en France il compose un opéra sur le drame cathare dans un style baroque contemporain, La multorum querela, produit par la scène nationale de Sète. Cette œuvre dont la composition lui demande un an de travail sera jouée en 1998. Il étudie l'harmonie tonale pendant plus de cinq ans. Il s'est aussi essayé en autodidacte à l'écriture, à la sculpture, et depuis trois ans à la peinture.

C'est en fréquentant les artistes sétois de la Figuration Libre qu'il s'est rapproché de cet art. Une aventure en forme de révélation presque mystique. Bluffée par les premières toiles, la Pop Galerie, créée dans les années 2000 par Pascal Saumade, monte sa première exposition. Le gratin s’y presse… tout est vendu ! Boosté par ce succès, Marc Duran s’attèle avec frénésie à la toile, dérouté par sa réelle performance, mais convaincu qu’il est temps de récolter les fruits de dizaine d’années de dérive autour du monde : “On commence par faire plein de choses différentes et puis un jour on trouve sa voie. C'est un peu comme un entonnoir. A la fin, tout se rejoint et on récupère l'extrait. La peinture, c'est venu d'un coup. A partir du moment où j'ai commencé à peindre, ce que j'ai fait a plu”. De- puis, il a exposé à Montpellier, à Nice et à Paris. Quelques- unes de ses toiles vont partir pour Atlanta et il prépare une nouvelle exposition. Le début d'un parcours qui promet de beaux lendemains. “J'ai galéré toute ma vie” dit-il, “et aujourd'hui, je peux vivre de mon art. C'est une fierté”


L’affiche de la Saint-Louis :  sacraliser le combat des joutes

Pour l'affiche de la 273Saint-Louis, Marc Duran a choisi un thème peu conventionnel. Pas les jouteurs, mais la foule, le public : “La Saint- Louis, c'est aussi tous ces gens qui déambulent dans la ville et qui vont assister aux tournois de joutes. J'ai représenté un tas de personnages, plus ou moins belliqueux, prêts à en découdre pour leur champion et qui se ruent le lundi pêle-mêle sur les quais du Cadre Royal. L'affiche est un peu conçue comme un vitrail, pour rappeler que le saint patron, c'est Saint-Louis. Il est sur l'affiche en haut à gauche. C'est aussi une manière de sacraliser le tournoi des lourds, l'affrontement ultime”. 


Image 036De grands spectacles gratuits

Cette 273e Saint-Louis propose une riche palette de spectacles et concerts gratuits pour tout public. Familles, jeunes et moins jeunes devraient cette année encore y trouver leur bonheur.

Le samedi 22 août : “Songe d’une nuit enflammée” Toujours au pays des songes, la compagnie Luna Collectif propose un spectacle aérien autour d'une sorte de phare de lumière, une heure d’enchantement pour un concert de voltige nocturne, rythmé et dansé au son et à la lumière des flammes. Ce “Songe d'une nuit enflammée” raconte la vie d'un allumeur d’étoile sur son phare, qui poursuit sa routine sans illusions, jetant des mots comme des bouteilles à la mer. Illuminations et grâce seront au rendez-vous à travers de somptueux tableaux aériens qui réunissent entre le ciel et la mer des personnages oniriques dans un ballet étrange d'une beauté à couper le souffle.

A partir de 21h45, quai Maximin-Licciardi.

Le vendredi soir 21 août : “Little Nemo in Slumberland”
Les Plasticiens Volants entraînent le public au pays des songes autour du Cadre Royal. Le spectacle “Little Nemo in Slumberland” est inspiré de la bande dessinée de Winsor McCay, publiée dans le New York Herald Tribune entre 1905 et 1914. A la recherche du légendaire pays des songes, Little Nemo, rêve après rêve, tente de rejoindre dans son palais La Princesse sans nom, fille du Roi Morphée. Il traverse des contrées inconnues, menaçantes le plus souvent et toujours déconcertantes, où rien n’est ce qu’il paraît être au premier abord : les objets familiers deviennent gigantesques ou minuscules, des êtres mythiques grimaçants guettent, les maisons s’élèvent à des hauteurs vertigineuses avant de s’écrouler l’instant suivant… Le spectacle se présente comme une succession de rêves. La déambulation est composée de 5 tableaux, reliés entre eux par une parade évolutive, du Coucher de Little Nemo au spectaculaire tableau final la Ville en marche qui verra, enfin, la rencontre de Little Nemo et de la Princesse. Entre ces deux tableaux : 3 scènes rêvées. A chaque fois, des gonflables (marionnettes volantes ou décors) vont surgir, s’élever, surprendre le public !
Départ Place Léon-Blum à partir de 21h30 – final quai Maximin-Licciardi.

Concert gratuit le dimanche 23 août : “Lost Frequencies”
Jeune producteur Belge, Felix de Laet a fait ses débuts il y a quelques années grâce à son tout premier Mac- Book Pro. Élevé dans une famille de musiciens, Felix jouait du piano avec son frère dans son enfance. Dans les productions de Lost Frequencies, on retrouve des influences Hip Hop, Jazz et Drum’n Bass. Il aime in- corporer des vieilles tendances dans des remixes des plus excitants, cette passion l’a mené à la production de ses propres morceaux. Lost Frequencies est aujourd'hui un groupe reconnu dans le milieu de la musique électronique. Au début de Décembre 2014, Félix fait n ° 1 dans les charts belges avec son titre original “Are You With Me”. Il a conquis par la suite tous les charts d’Europe et peu à peu du monde. En plein travail sur sesprochainescompositions,cejeuneprodigequiestl’unedesplusgrandesrévélations deepde2015mérite d'être suivi.
1ere partie : Broken Back
Le nouvel EP de Broken Back “Dear Misfortune, Mother of Joy” fait écho à la célèbre citation de l’écrivain Albert Cohen : “Le malheur est le père du bonheur de demain“. Ses 4 titres apparaissent comme des hymnes à la génération de 1990. Le son sort d’une chambre d’étudiant, tout est bricolé, fait à la main. Pas de gros stu- dios, pas de musiciens additionnels. Cet EP sonne comme une mélodie qui n’a pas de frontières, à l’image d’une génération qui ne met plus de barrières entre les continents. Une génération lumineuse, née sur les cendres d’une crise ambiante, mais qui semble porteuse d’un optimisme à toute épreuve. Une génération vers laquelle, parfois, il fait bon de diriger son regard.
A partir de 21h, théâtre de la Mer. 


LE PROGRAMME OFFICIEL


JEUDI 20 AOUT 2015


17h – place Léon-Blum

Ouverture officielle de la
273e fête de la Saint-Louis 2015

en présence de François Commeinhes Sénateur-Maire de Sète
Président de la Communauté d'Agglomération du Bassin de Thau

du Conseil municipal
de l’invité d'honneur Vincent Stento
Vainqueur du grand prix de la Saint-Louis en 1973. Créateur de l’école de joutes de la Marine.
et des présidents des sociétés de Joutes

17h30 – place Léon-Blum

Compagnie “La Rumeur” “Gershwin and Fire”

Fanfare lyrico-piano-vélo. Furieusement cuivrée, faussement rétro, étonnamment mobile, extrêmement dansante, entre orchestre symphonique, big band de rue, et fanfare tziganne, Gerschwin and Fire, la fanfare – lyrico – piano – vélo allume la rue et em- brase la ville avec ses dix musiciens, une Diva de 4 mètres de haut et un piano sur échasses.

Une curiosité musicale à ne pas manquer !

A 19h et 20h en coeur de ville

17h45 – place Léon-Blum

Départ du défilé des petits jouteurs

accompagné par la Peña “Les troubadours de l'an 2000”.

18h15 – Cadre royal – sur ponton

Tournoi de joutes sur chariots

A l’issue du Tournoi, remise des prix.

Place Léon-Blum

18h – Place Léon-Blum et
Place Aristide-Briand
Déambulation musical “Sforzando” Compagnie Les Enjoliveurs
Cinq musicomédiens et un carosse sonorisé pour un opéra de rue moderne et théâtral mêlant la musique

20h45 – place Léon-Blum

Compagnie “Les Enjoliveurs”
Concert “Jay Jay”
Passionnés par l'univers musical de la Nouvelle- Orléans, ce quartet propose un répertoire éclec- tique, alliant élégance, modernité et originalité.

21h15 – place Léon-Blum

Départ du défilé des tournois des anciens jouteurs sétois et de Joutes de la presse accompagnés par la Peña “Les troubadours de l'an 2000”.

21h30 – Cadre royal

Ouverture du tournoi des anciens jouteurs sétois
suivi du tournoi de joutes de la presse. A l’issue des tournois, remise des prix en mairie, salle des mariages.

21h45 – Place Aristide Briand – Kiosque Franke

Concert Spectacle Brésilien “Cores do brasil”

Cores do Brasil ou “Couleurs du Brésil” est avant tout une histoire d'amitié entre quatre musiciens issus d'horizons différents et réunis par l'envie de rendre hommage au Brésil. Accordéon, saxophone, guitare et chants. 


VENDREDI 21 AOUT 2015


8h30 – place Stalingrad

Concours de boules lyonnaises en quadrette
organisé par La Boule Moderne. Remise des prix à 13h sur place.

de 10h à 11h et de 11h à 12h
Place Léon-Blum
Place aux enfants…
L'Atelier de la Tielle
organisé par la Confrérie des Mille et Unes pâtes, fabrication de la tielle. Atelier réservé aux enfants de 8 à 12 ans. Sur inscriptions au service Festivités Animations Locales, Musée de la Mer, 1 rue Jean-Vilar.

11h – place Léon-Blum

Signature de l’affiche imprimée en série limitée de l’artiste sétois Marc DURAN auteur de l’affiche de la Saint-Louis 2015

11h – place Léon-Blum

Concert Bruno Granier
“Les amis de Brassens”
Ce duo fidèle à l'esprit Brassens, revisite la richesse musicale de son œuvre avec une orchestration originale dans une veine chère aux amoureux de Django Reinhardt.

13h45 – Gare de Sète

Rendez-vous des jouteurs
juniors et des jeunes jouteurs
pour la traditionnelle réception des hautbois et des tambours.
14h – Gare de Sète
Départ du défilé des jouteurs juniors et des jeunes jouteurs accompagné par la Peña “Bastid and Co”.

14h30 – Cadre royal

Tournoi des jeunes jouteurs

A l’issue du tournoi, remise des prix

place Léon-Blum. 

De 19h à 20h30 – Parvis des Halles

Apéro “Tchouche et Carlouche”

Ambiance conviviale et décalée sur le parvis des halles en compagnie des deux fanfarons sétois Guy Lamour et Paul Brisco.

20h – Place Aristide Briand

Chorale “les chants de Thau”

Prorgramme “Musiques du Monde” avec entre autres des chants du folklore sétois, régional, napolitains, italien.

21h30 – Place Léon Blum – Cadre Royal et Quai Maximim Licciardi
La compagnie “Les plasticiens volants” Spectacle déambulatoire

“Little Nemo in Slumberland” »

Des créatures gonflables monumentales manipulées depuis le sol survolent le public et jouent avec lui pour raconter une histoire sous les étoiles.
Un spectacle au final poétique et extraordinaire à ne manquer sous aucun prétexte !


SAMEDI  22 AOUT 2015


Image 1618h30 – devant le bar du plateau

Tournoi de boules carrées.

Accueil des participants.

9h30 Décanale Saint-Louis et rue Rapide

Début du tournoi de boules carrées
12h Départ du défilé en direction de la mairie. 12h15 Début des finales du tournoi de boules carrées suivi de la remise des prix,
parvis de l'hôtel de ville

9h à 17h – Salle Tarbouriech – Théâtre de la Mer – Promenade Maréchal- Leclerc
5e édition du tournoi d'échecs
de la Ville de Sète.

17h30 démonstration de jeu à l'aveugle par Eric Prié GMI. Ouvert à tous. Inscriptions sur place.

10h – Mas Viel Quart de finale messieurs du tournoi de tennis du grand prix de la Saint- Louis organisé par le Tennis club de Sète.

11h – Parvis des halles

“Clown Ministre en Trio”

Compagnie Pepi Morena.
Théâtre de rue interactif avec le public.

11h – Quai Général-Durand – La Marine – Chalutier Stéphane Cardone
Vernissage de l’exposition “Sète”
par les peintres du Cercle des Artistes Plasticiens du Pays Sétois. Exposition ouverte de 10h à 19h et tombola organisée lundi 24 août au

profit de la SNCM.

13h45 – Hôtel de Ville

Départ du défilé des jouteurs mi-moyens

accompagné par la Peña “Bastid and co”.

14h – Cadre Royal

Tournoi de joutes mi-moyens

A l’issue du tournoi remise des prix

place Léon-Blum.

14h – Terrain Raymond Félices -
la Pointe Courte
Challenge de pétanque de la Ville de Sète organisé par les pétanqueurs de la Pointe Courte. Concours en triplette ouvert à tous, inscriptions à 14h sur place, 10 € par équipe.
15h Ouverture du challenge de pétanque de la Ville de Sète.

17h – Mas Viel

Tournoi de tennis demi-finale simple dames.

18h30 – Place Aristide-Briand

“Au tord boyaux”

Compagnie Georges Léon

Dans le café de Bruno, replongez vous dans l'atmo- sphère des années 60,70,80,90. Une multitude de personnages vous feront revivre ces époques formidables. Des chansons, des histoires drôles, des sketchs vous

enchanteront pendant deux heures. Tous les succès de la chanson française. Fernandel, Eddy Mitchell, Annie Cordy, Marie Myriam, Pierre Perret, et bien d'autres.

19h – Cœur de Ville

“Djacques le Notaire”»

Compagnie Bémol

Aurez-vous la chance de croiser au détour d'une rue, la fine équipe de musiciens-clowns de cette fanfare burlesque composée de 4 électrons libres improvisant des situations drôles et uniques avec le public.

20h30 – Place Aristide-Briand

Concert “ça va jazzer” »

Compagnie Les Enjoliveurs

Show musical claquettes.

20h30 – Rues Frédéric-Mistral – André-Portes – et cœur de ville«
“Guarracino Napolitains”
Ce quartet musical distillera, entre virtuosité classique et vivacité, de la musique traditionnelle et des airs napolitains. Guitare et chant, mandoline et tuba.

20h45 – Hôtel de Ville

Défilé des jouteurs lourds de la Coupe d' Or

accompagné par la Peña “Les troubadours de l'an 2000”.

21h – Cadre Royal

Tournoi de joutes de la Coupe d' Or

A l'issue du tournoi remise des prix en mairie.

21h – Déambulation en cœur de ville et quai Général-Durand
“Les Po'Boys” Compagnie Bémol
Une fanfare burlesque de six musiciens tout droit débarqué de la Nouvelle-Orléans proposent un réper- toire musical variant du funk des Brass-Band, au Jazz traditionnel en passant par les célèbres chants indiens.

22h – Quai Maximin Licciardi

Spectacle aérien et musical
“Songe d'une nuit enflammée”
La Compagnie Luna collectif, spécialiste des arts vivants pluridisciplinaires présente son plus grand show le samedi 22 août pour les fêtes de la Saint-Louis. Installée à Sète depuis 2011 après le succès des fêtes des lumières de Lyon et ayant montré son engagement sur le bassin de Thau, la compagnie Luna Collectif posera sa structure métallique emblématique sur le quai Maximim Licciardi pour une création vidéo originale et poétique à couper le souffle. Une heure d'enchante- ment pour un concert voltige nocturne, rythmé et dansé au son et à la lumière des flammes. 


DIMANCHE  23 AOUT 2015


Image 092de 7h à 8h30 Avenue du Maréchal Juin

Départ randonnée cycliste de
la Saint-Louis
organisée par le Guidon sportif sétois.
Trois parcours de différents niveaux (90 km, 65km, 55km). Retour et arrivée des cyclistes au même endroit. Fin de la manifestation à midi.

9h15 – Corniche Maquis Jean-Pierre (Promenade Maréchal-Leclerc)
Monument aux Martyrs de la Résistance et de la Déportation.

71e anniversaire de la Libération de la Ville de Sète
Monument aux Martyrs de la Résistance et de la Déportation. Arrivée de la flamme du souvenir ap- portée par le Président de l’Union locale des anciens combattants. Cérémonie et dépôt de gerbes.

10h – En gare de Sète

Transport de la flamme du
souvenir en mémoire des cheminots morts pour la France.
Cérémonie et dépôt de gerbes.

10h – Quai Général Durand – La Marine – Chalutier Stéphane Cardone
Exposition “Sète”
par les peintres du Cercle des Artistes Plasticiens du Pays Sétois. Exposition ouverte de 10h à 19h et tombola organisée lundi 24 août au profit de la SNCM.

10h – Mas Viel

Demi-finale du tournoi de
tennis messieurs
du grand prix de la Saint-Louis organisé par le Tennis club de Sète.

10h – Théâtre Molière

Prise du pavois des jouteurs juniors. 10h15 – Départ du défilé des juniors, moyens, lourds
avec la participation des quartiers de la Ville accompagné par les Penas, “Los Marineros del fuego”, “Los Marcos”, et “l'Harmonie de Palavas”.

11h – Eglise Saint-Louis

Grand' messe de la Saint-Louis

Célébrée par le Père Gérard Friouxresponsable de la paroisse de Sète et concélébrée par les prêtres de la Ville. Grand'messe animée par la chorale paroissiale “Stella Maris” dirigée par Jean- Michel Balestermaître de chapelle, avec la participation des trompes de chasses du château de Perdiguier.

11h – Place Léon-Blum

Aubade des hautbois et des tambours.

14h45 – Hôtel de Ville

Départ du défilé des jouteurs juniors et moyens accompagné par la Peña “Los

Marineros del fuego”.

15h – Cadre Royal

Tournoi des jouteurs juniors et moyens
avec “Los Marineros del fuego”. A l’issue du tournoi remise des prix place Léon-Blum.

15h – Mas Viel

Tennis finale simple dames

16h – Mas Viel

Finale simple messieurs

A l'issue du tournoi, remise des prix des vain- queurs et finalistes, meilleure joueuse sétoise et meilleur joueur sétois du Tournoi de Tennis Open de la Saint-Louis 

20h – place Aristide-Briand

Concert “Y'a de la joie”

Compagnie Les Enjoliveurs

Spectacle de music-hall : comédie, swing, manouche, chansons françaises et claquettes composé de cinq musiciens et deux danseurs.
Une animation festive où l'on est sûr de chanter danser et s'amuser et rire.

20h – place Léon-Blum

Départ du défilé, grand prix traditionnel de rames de la Saint-louis organisé par Cettarames avec la Peña “Los Marcos”.

20h30 – Cadre Royal

19e nuitée de la Saint-Louis

organisée par Cettarames.21h15 – Théâtre de la Mer

CONCERT

1ère partie : Broken Back
De formation classique et jazz à l’origine, ce jeune musicien a étudié le solfège et le tuba
pendant 13 ans au conservatoire de St Malo. Puis il se met à la guitare et au chant. Auteur, compositeur et interprète, sur scène, il est accompagné d'un per- cussionniste. Son style de musique est un mélange d’électro-folk-deep furieusement planant et démen- tiellement entraînant. Aujourd'hui, son titre «Hap- piest man on earth» passe en boucle sur les radios.

Lost Frequencies

DJ Deep House / Melodic House

De son vrai prénom Félix De Laet, producteur / DJ Belge de 21 ans, s'est fait connaître en s'amusant à mixer des vieux titres oubliés qu'il modernise “Lost Frequencies” (Fréquences perdues). Le principe étant de redonner vie à des musiques anciennes en les remettant au goût du jour. Un son très influencé par le travail de Flume et de Wankelmut, responsable du remix à succès de “One Day/Reckoning Song”, de Asaf Avidan. Félix qui était récemment au Brésil pour le festival Tomorrowland dans lequel il a pu y jouer son célèbre titre “Are You With Me” et grâce auquel il a pu décrocher un “disque de platine” après seulement 3 ans d’expérience. Malgré son succès, Félix désire garder secret ses futures collaborations/remix pour les Lives.

Venez donc les découvrir le dimanche 23 Août 2015 au théâtre de la mer.

21h30 – Place Léon Blum

“Tournée d'été 2015”»

Animation festive et participative avec un animateur, deux danseurs et un DJ. 


LUNDI  24 AOUT 2015


Image 0419h – Quai Léopold Suquet

Départ de la petite traversée de Sète à la nage (1000 m)
Épreuve de Coupe de France de nage en eau libre organisée par Sète Natation Entente Dauphins-Dockers.

10h – Quai Léopold Suquet

Départ de la 96e édition de la traversée de Sète à la nage (2400m) Épreuve de Coupe de France de nage en eau libre organisée par Sète Natation Entente Dauphins-Dockers.

10h Quai Général Durand – La Marine
Chalutier Stéphane Cardone
Exposition «Sète» par les peintres du Cercle des Artistes Plasticiens du Pays Sétois. Tirage de la tombola à 11h30 et fin de l'exposition à 12h.

10h45 – Théâtre Molière

Départ du défilé des jouteurs lourds

pour se rendre à la Mairie accompagné par la Lé- gion Etrangère et par les peñas “Les trouba- dours de l'an 2000”, “Los Marineros del fuego”, et

“Les Mourres de Porc”.

De 10h à 12h – Quai Noël Guignon

Emission Super Hérault
de France Bleu
Nombreux cadeaux à gagner Présentez-vous au stand pour participer.

11h / 15h – Parvis des halles

Sculpture sur glace réalisée en direct. Durant trois heures, l’artiste Alexandre Nicolas réalisera le statuaire représentant Saint-Louis portant un pavois de jouteur.

14h15 – Hôtel de Ville

Départ du défilé des lourds

accompagné par les Peñas

“Les troubadours de l'an 2000” et “Los Marineros del fuego”.

14h30 – Cadre Royal

Grand tournoi de joutes lourds

Retransmis sur écran géant. Pont de la Savonnerie ainsi que sur le cable.
A l’issue du tournoi remise des prix
Place Léon Blum avec l’accompagnement Musical. “Les Troubadours de l'an 2000” et “Los Marineros del fuego

20h30 – Château d'eau

Concert lyrique organisé par

les amis du Bel Canto

avec la participation de : Bénédicte Roussenq (Soprano), Emmanuelle Zoldan (Mezzo), Eric Sahla (Ténor),
Patrice Berger (Baryton) accompagnés au piano par Sabine Liguori-Delmas.

Ils mettront à l'honneur Offenbach, Mozart, Verdi…    

21h15/21h30 – Place Léon-Blum

(Horaire modifiable en fonction de la fin du tournoi)

Bad Girls Groove. Tour 2015

huit artistes : chanteuses, guitariste, saxophone, clavier, basse, batterie


Le lundi de la Saint-Louis : un combat pour la gloire

Point d’orgue de ces combats nautiques séculaires, le tournoi des poids lourds se dispute le lundi et oppose jusqu'à la nuit tombée le gotha des sociétés de joutes. Ce jour-là, les spectateurs, mais particulièrement les Sétois pour qui cette journée est une apothéose, vi- brent à l’unisson des chevaliers de la tintaine tout au long d’un cérémonial solennel, rythmé par le timbre lancinant des hautbois languedociens et le roulement des tambours, scandé par le bruit régulier des rames qui fendent l’eau… jusqu’à la délivrance, quand enfin

il n’en reste qu’un, debout sur sa tintaine. Honneur au vainqueur qui sera fêté comme un roi et dont le nom rejoindra au musée de la Mer le panthéon de ceux qui ont mérité. Que gagne-t-il ce vainqueur adulé qui a bravé la peur, le doute, et la souffrance ? Presque rien : un pavois gravé à son nom. Mais pour un jouteur, ce pavois vaut le plus précieux des trésors. Il lui ouvre les portes de l’immortalité. Il est un Graal. Le Grand Prix de la Saint-Louis reste peut-être le der- nier vrai combat… pour la gloire.


MARDI  25 AOUT 2015


20h30 En déambulation
du centre ville au Souras-bas

Ozabumba

Musiques et danses afro-brésiliennes
Composée de 18 artistes français et brésiliens, cette troupe métisse offrira au public une musique fes- tive, sensuelle, et spirituelle dans l'ambiance du car- naval de Bahia au Brésil !

De 21h à 22h – Promenade Jean-Baptiste Marty Face à la place du Souras-Bas
Le Grand Orchestre

Les Méditerranéens

Les plus grandes comédies musicales d'hier et d'aujourd'hui revisitées
par des artistes de haut niveau. Chorégraphies originales Starmania, Notre Dame de Paris, Zorro, Robin des Bois.

22h – Sur le brise-lames

Feu d'Artifice de clôture

des fêtes de la Saint-Louis.
Tiré par la Société Mille et Une Étoiles.

22h30 à minuit -
Promenade Jean-Baptiste Marty Reprise de la soirée avec le Grand

Orchestre “Les Méditerranéens”
soirée dansante animée par un orchestre de 17 personnes. 


AU COURS DE CES FETES DE LA SAINT-LOUIS DE NOMBREUX BARS-A-QUAIS VOUS ATTENDENT AU CŒUR DE VILLE.

Tous les tournois de joutes se déroulent dans le Cadre Royal situé entre le pont de la Civette et le pont de la Savonnerie et sont accompagnés par les Peñas ci- dessous.

TROUBADOURS DE L'AN 2000 : le jeudi après-midi et soirée, tournoi de la coupe d'Or samedi soir, défilé du lundi matin et tournoi de l'après-midi .
BASTID & CO : le vendredi après-midi, le samedi après-midi.

LOS MARINEROS DEL FUEGO : défilé du dimanche matin, défilé et tournoi du dimanche après-midi, dé- filé du lundi matin, défilé et tournoi du lundi après- midi.

LOS MARCOS : défilé du dimanche matin, défilé et défi Cettarames dimanche soir.
HARMONIE de PALAVAS : défilé du dimanche matin LES MOURRES de PORC : défilé du lundi matin.

LE PROGRAMME DE CES FESTIVITES EST ANNONCE SOUS RESERVE D’UN CHANGEMENT DE DERNIERE MINUTE ET EN FONCTION DES CONDITIONS CLIMATIQUES. 


Du spectacle partout en Centre-Ville

Le jeudi

Dès l'ouverture officielle de la Saint-Louis, les festivités commenceront en fanfare à 17h30 sur la place Léon-Blum et en cœur de ville jusqu'à la place Aristide-Briand. Avec d'abord une curiosité musicale entre orchestre sympho- nique, big band de rue et fête tziganne : la compagnie La Rumeur et son spectacle Gershwin and Fire. 10 musi- ciens, une Diva de 4 mètres, un piano sur échasses…à ne pas manquer. La compagnie Les Enjoliveurs reviendra pour une déambulation musicale, Sforzando avec cinq mu- sicomédiens et un carrosse sonorisé pour un opéra de rue moderne et théâtral mêlant la musique sacrée aux tempos endiablés du rock. Le public retrouvera cette compagnie en soirée, place Léon-Blum, pour un concert Jay Jay et un petit voyage dans l'univers musical de la Nouvelle-Orléans.

Le vendredi

riam, Pierre Perret, et bien d'autres. Suivra la compagnie Les Enjoliveurs avec un concert, Ça va jazzer. Trois dan- seurs et un mini big-band pour revivre l'ambiance du Cot- ton club. En cœur de ville, deux déambulations animeront les rues du centre : le Trio Guarracino qui distillera vir- tuosité classique, musique traditionnelle, airs napolitains au son des guitare, chant, mandoline et tuba, et la compagnie Bémol avec Les Po'Boys, une fanfare burlesque de six musiciens tout droit débarqués de la Nouvelle-Orléans pour un répertoire musical mixant le funk des brass-Bands, le jazz traditionnel et les célèbres chants indiens.

Le dimanche

La compagnie les Enjoliveurs remettra le couvert à 20h, place Aristide-Briand, avec cinq musiciens et deux danseurs pour un spectacle de music-hall, Y'a de la joie. Au menu : comédie, swing, manouche, chansons françaises et claquettes. Tournée d’été 2015 animation festive et participative avec un animateur, deux danseurs et un DJ.

Le lundi

Les amis du Bel Canto organiseront un concert lyrique à 20h30 auChâteaud'eauaveclaparticipationdeBénédicte Roussenq (soprano), Emmanuelle Zoldan (mezzo), Eric Sahla (ténor) et Patrice Berger (baryton). Accompagnés au piano par Sabine Liguori-Delmas, ils mettront à l'honneur Offenbach, Mozart, Verdi, …

Le Bad Girls Groove Tour 2015 prendra le relai en milieu de soirée place Léon-Blum avec huit artistes : chanteuses, gui- tariste, saxophoniste, clavier, bassiste et batteur.

Le mardi

Avant et après le feu d'artifice, rendez-vous promenade JB- Marty avec le grand orchestre Les Méditerranéens pour un kaléidoscope des plus grandes comédies musicales revisitées par des artistes de haut niveau.


Des traditions séculaires

L'accueil des hautboistes et des tambourinaires en gare de Sète

La tradition date du milieu du XIXe siècle, quand la mu- sique de la Saint-Louis venait de Montpellier. A cette époque, les jouteurs allaient accueillir hautboïstes et tam- bourinaïres sur le quai de la gare de Sète et revenaient en musique jusqu’au centre ville. Aujourd’hui, ce rendez- vous à la gare est marqué symboliquement par l’explosion d’une “bombe” qui donne le départ du défilé des jeunes jouteurs et des juniors en direction du Cadre Royal. Tout au long de la fête, c’est au son de ces hautbois et de ces tambours que s’affronteront les gladiateurs du canal.

Le tournoi de la Coupe d’Or

Réservé uniquement aux Sétois, le tournoi de La Coupe d’Or est le seul parmi l’impressionnant pro- gramme des compétitions de joutes qui se déroule en nocturne. Cette nuitée sur le canal illuminé est certainement la plus féérique de toutes. Le trophée, retrouvé par hasard au fin fond d’un grenier après 63 années d’oubli, fut remis au goût du jour en 1975. Il intégra le cadre des fêtes de la Saint Louis en 1977.

Pourquoi le défilé du dimanche matin  démarre-t-il du théâtre ?

Parce que le musée de Sète se trouvait à l’époque face au théâtre Molière, à l’emplacement de l’ancien collège Victor-Hugo. C’est là qu’étaient conservés les trophées et les pavois avant que le musée ne dé- ménage sur Saint-Clair. Chaque année, le vainqueur de la Saint-Louis précédente venait y chercher son trophée avant de défiler dans la ville. Et chaque soir du lundi, le vainqueur du tournoi des lourds le ra- menait à sa place. Seul le départ du défilé devant le théâtre rappelle cet épisode.

La grand’messe du dimanche

La grand’messe du dimanche est un des points forts de la Saint-Louis et réunit chaque année une foule de fidèles. Un observateur pourra remarquer que, bien qu’accompagnant les officiels, pas un jouteur n’entre dans l’église. Pourquoi ? Au Moyen Age, lors des grandes cérémonies, seuls le clergé et la noblesse avaient le droit de franchir la porte de l’église. Ainsi les jouteurs, représentants du peuple, restaient-ils de- hors. Cette réminiscence, si elle ne revêt plus aujourd’hui de signe social distinctif, rappelle que les rites de la Saint-Louis sont multiséculaires. 


LES QUARTIERS AVEC LES QUARTIERS,C’EST LA FÊTE DE TOUTE LA VILLE,

POUR LA 5ANNÉE, LES QUARTIERS SÉTOIS S’IMPLIQUENT DANS LA SAINT-LOUIS. QUATORZE QUARTIERS, CHACUN RECONNAISSABLE GRÂCE À UN ÉTENDARD PORTANT SES COULEURS, PARTICIPERONT AU DÉFILÉ D’OUVERTURE DU JEUDI ET AU GRAND DÉFILÉ DU DIMANCHE MATIN.

Cœur de Ville

La corniche

Le Vallon

Pointe Courte

Ile de Thau 

Les Quilles / Le Lido

Lo Quartier Naut

Les 4 Ponts

Le Barrou

Amicale des Saint-Clairiens

Le Pont Levis

Victor-Hugo

Les Métairies

La Plagette

Villeroy 


Les Bars-à-quais, des “bodegas” typiquement sétoises

La Saint-Louis, c’est aussi la convivialité et la chaleur, même une fois la nuit tombée. Cette année encore verra refleurir autour du cadre royal, bodegas à la sauce sétoise et joyeux festaïres, friands de rythmes variés et de rencontres amicales.

Les bars-à-quais seront ouverts du jeudi 20 au lundi 24 août jusqu’à 2h30 du matin.

Le Central – 2 rue Honoré-Euzet
Le Cottage – 3, 4 Quai Léopold-Suquet
Le Classic – 13 Quai Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny L’Alexandre Café – 2 Quai Léopold-Suquet
Grand bar de la Marine – 30 Quai Général-Durand Bar de l'Hôtel de Ville – 10 rue Paul-Valéry
Italia – 13 Quai Léopold-Suquet
Le Marina – 11 bis Quai de la Résistance Poissonnerie Marinello – 3 rue Lazare-Carnot
Les 2 Ramiers – 10 Quai Général-Durand
Le Saint Louis – 9 Quai Léopold-Suquet
Le Pub – 30 rue Lazare-Carnot
Le Tabary's – 1 Grand rue Mario-Roustan
Le Baccara – 14 quai Léopold-Suquet
Le Barajo – 2 rue Gambetta
Café Lumière– 4 rue Gambetta
Le Fairplay – place Aristide-Briand (Arago – FC Sète – SNEDD) La 3Mi-temps – quai Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny (Beach Rugby Club). 


L’école de joutes de la Marine 

Avec une bande d’amis, Vincent Stento, l'actuel invité d'honneur de cette 273e Saint-Louis, crée en 1976 l’école de joutes de la Marine. Il a formé de- puis ses débuts plus d’un millier de jouteurs. L’école compte quelque 70 enfants de 3 ans à 16 ans. Après l’âge de 16 ans, les champions en herbe peuvent  choisir d’adhérer à une société de joutes de leur choix sur le bassin de Thau. L’enseignement aborde l’histoire des joutes, celle des rituels, des traditions et des règlements. C’est aussi une école de la discipline et du courage. Le premier apprentissage physique consiste pour les enfants à se tenir debout sur une tintaine. Jusqu’à l’âge de 7 ans, ils s’initient au combat sur chariot. Après, ils s’affrontent sur barque.
L’école de joutes de la Marine, c’est aussi l’organisation d’événements à l’occasion des fêtes de la Saint-Pierre, du Quartier Haut, de la Pointe, de la lance sportive, et de grands rendez-vous comme le festival des traditions maritimes, Escale à Sète. Les enfants sont alors invités à défiler et à faire des dé- monstrations. L’école de joutes de la Marine inter- vient aussi en milieu scolaire. En 2016, l’école fêtera ses quarante ans. Elle s'y prépare déjà !


La 96e traversée de Sète à la nage

La traversée de Sète à la nage est inscrite au programme de la Coupe de France en eau libre. Elle est organisée par “Sète Natation Entente Dauphins-Dockers”. Ces deux courses font partie des compétitions sportives des fêtes de la Saint-Louis : la “petite traversée” (1000m) et la “grande traversée” (2400m). Très prisées par les concurrents, les deux épreuves attirent toujours beaucoup de compétiteurs. Selon le sens du courant, les nageurs prendront le départ le 24 août, soit du bout du Môle Saint-Louis, soit de la Plagette.

Retrouvez toute l’actualité de la Saint-Louis en ligne :

www.sete.fr

et sur la page facebook :

www.facebook.com/SeteFestivals 


Retransmission Nationale sur TV SUD en direct et en intégralité du Grand Tournoi de Joutes Lourds

LUNDI 24 AOÛT À PARTIR DE 14H30

Sur les canaux TNT 31, orange Box 252, BBOX 34, SFR box 382, Free 358 ainsi que sur les sites internets :

  • SETE.FR
  • MIDILIBRE
  • FRANCE 3
  • TV SUD

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.