Sète : bilan des 15 premiers mois d’un mandat de continuité

Reportage

Comme à chaque rentrée, le maire François Commeinhes a fait le point des projets en cours et à venir : 15 mois d’actions dans quasiment tous les secteurs et beaucoup de chantiers lancés.

La Ville avait choisi les locaux de l’espace Victor Meyer dans le quartier du Château vert pour cette présentation : « cela fait 15 mois qu’a débuté ce nouveau mandat. Mandat avec un programme complémentaire afin de poursuivre le travail de fond engagé il y a 20 ans. Les projets nécessitent toujours un travail de fond, parfois invisible aux yeux des Sétois, et de la patience » a précisé François Commeinhes qui était entouré de plusieurs adjoints.

Sète valorise la jeunesse

On débute par l’amélioration des conditions de l’enseignement avec 670 000 € investis dans la rénovation des écoles dans pas moins de 190 chantiers effectués en régie par les services municipaux. Le conseil municipal des jeunes a été renouvelé passant à 32 jeunes conseillers municipaux, dont les deux axes de travail concernent la protection de l’environnement et le développement durable, ainsi que le bien vivre ensemble et les conditions de vie. La ville a également obtenu le label Cité Educative et les 320 000€ annuels pendant 3 ans de subvention de l’État qui vont avec : « c’est un défi que nous avons relevé. C’est encore une fois une concrétisation des mandats précédents. Nous faisons partie des 46 nouvelles communes dans l’hexagone à l’avoir obtenu. Les actions pour la jeunesse sont par exemple une Class’Manitas pour s’initier à la pratique d’un instrument. Une action de classe externalisée à l’institut technique et éducatif et pédagogique pour favoriser l’inclusion des enfants en situation de handicap en milieu scolaire » détaille François Commeinhes. L’intérêt de ce label est de pouvoir mettre en place des solutions éducatives, pendant, autour et après le cadre scolaire de 3 à 25 ans. Autre action pour les enfants, l’opération ‘Agora des sports’ qui vise les enfants du CE2 au CM2, 1500 élèves. Il s’agit de leur permettre de découvrir des sports qu’ils pourront pratiquer dans le milieu associatif sétois. La mairie a budgétisé une enveloppe de 10 000 € pour aider 50 enfants dont les familles ne peuvent pas financer l’inscription à une association.

Et développe son offre universitaire

Concernant l’enseignement supérieur, une antenne locale du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) s’est implantée à Sète en décembre 2020 et réunira, à terme, plus de 70 étudiants. Autre exemple avec le Campus connecté localisé au Conservatoire, quai des Moulins, qui permet aux étudiants, demandeurs d’emploi et même salariés d’étudier à distance, avec un tutorat, dans des formations d’enseignement supérieur. Il y a également le nouveau BTS des Métiers et Services à l’environnement du lycée Joliot Curie ; l’ouverture de l’antenne de l’école montpelliéraine Travelling dont l’ouverture est prévue début novembre ou encore les deux bachelor universitaire de technologie qui accueillent une cinquantaine d’étudiants.

FrancoisCommeinhes

Côté travaux

En cette rentrée, le parking de la place Stalingrad a été livré et ouvrira au plus tard en novembre avec 300 places de parking. Suivra l’aménagement de la place en surface pour un an. « Les travaux concernant les différents parkings n’ont pas pour objectif de faire entrer plus de voitures dans Sète, mais bien de faciliter la vie des Sétois et de supprimer à terme les stationnements sur les quais » précise François Commeinhes. La place Aristide Briand sera elle aussi dotée d’un parking souterrain de 300 places avec un début des travaux en mars 2022 pour une livraison du site fin 2023.
La salle multisports du Barrou, qui accueillera des sports émergents en place de l’ancien bowling, est en cours de finalisation : 800m² de sports urbains, 1M€ investis et 150 000€ d’achat de matériel, 750 000€ de subventions. Elle sera opérationnelle à la Toussaint. Top départ aussi pour les travaux de rénovation de l’École des Beaux-arts qui ont commencé depuis quelques jours avec la dépose de la verrière, 18 mois de travaux prévus pour un budget de 2,5M€ dont 1 M€ de subvention. Le chantier du centre commercial de l’Île de Thau débute le 11 octobre.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.