Sète : les locaux de l’ancien conservatoire accueillent les artistes installés à Victor Hugo

Les travaux de l'ancien collège Victor Hugo débuteront cet été.

La Ville a proposé aux artistes hébergés dans l’ancien collège Victor-Hugo de déménager dans les locaux de l’ancien conservatoire. Le vaste projet de réhabilitation et de transformation de l’ancien collège Victor-Hugo en campus universitaire connecté et inspirant prévoit le début des travaux pour cet été.

Les artistes hébergés devront avoir quitté les lieux le 30 juin 2022 au plus tard. La mairie précise “tous seront relogés et, afin de répondre à leur demande de continuer à disposer, notamment, d’espaces collectifs favorisant les échanges artistiques, la grande majorité le sera, début septembre 2022, dans les locaux de l’ancien conservatoire, rue Jean-Moulin.

Ces locaux sont aujourd’hui occupés provisoirement par le tiers-lieux La Palanquée, qui intégrera à la même date ses locaux définitifs du 3 bis, rue Gabriel-Péri.

Une culture d’hébergement gracieux d’artistes

Depuis plus de quinze ans, la Ville de Sète met gracieusement des locaux de l’ancien collège Victor-Hugo à la disposition d’une vingtaine d’artistes. L’objectif est double : accompagner au quotidien la création artistique et favoriser les échanges avec les écoles, chaque artiste intervenant ponctuellement dans les établissements scolaires de la ville dans le cadre des programmes d’éducation artistique et culturelle.

La Ville héberge de la même manière, depuis 2016, une vingtaine d’autres artistes dans l’ancien chai Saint-Raphaël, reconverti en friche artistique.


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.