Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

SODEAL : Le compte n'y est pas ! Par Jean Louis Cousin

    Nous avons eu l’occasion à plusieurs reprises, dans nos divers écrits, d’évoquer la situation financière de la SODEAL et en particulier de ses résultats inquiétants à fin 2016. Dans une interview au MIDI LIBRE le 27 septembre 2015, le directeur exécutif, Michel TAULER, disait ceci : ‘’ Je salue le travail fait par mon […]

 

 

Nous avons eu l’occasion à plusieurs reprises, dans nos divers écrits, d’évoquer la situation financière de la SODEAL et en particulier de ses résultats inquiétants à fin 2016.

Dans une interview au MIDI LIBRE le 27 septembre 2015, le directeur exécutif, Michel TAULER, disait ceci :

‘’ Je salue le travail fait par mon prédécesseur. Il nous laisse un outil à l’équilibre. On me parle d’économies, de baisse des dépenses, mais je voudrais accompagner cela d’une augmentation des recettes. Et c’est ma volonté de ne pas aller chercher les fonds publics pour renflouer les caisses de la SODEAL ‘’.

 

Deux ans plus tard, on peut dire que Mr. TAULER a échoué dans sa mission, pourquoi ?

A ce jour, la SODEAL accuse une perte de plus d’un Million d’€.

Quelques petits comparatifs s’imposent donc :

  • Année 2004 :           Chiffre d’affaire………… ……………….7,010 M€

                                                  Résultat positif d’exploitation……..310.000 €

                                                  Résultat net………………………………..170.000 €

Employait 102 personnes.   

Cette année là, le bilan présentait 4,740 M€ de capitaux propres (59,3 % du total du bilan).

  • Qu’en est-il aujourd’hui, avec les chiffres à fin 2016 :

On peut constater que le CA a régulièrement augmenté depuis 2004, en faisant abstraction d’une légère diminution de 2016/2015. 12,282 M€ en 2016 (+75%).

Malgré cela, le résultat d’exploitation est en perte de 1,484 M€ (- 12% du CA).

Le personnel est passé à 116 personnes, soit une progression de 13 %.

Il est à noter que le plus significatif dans cette ’’ mauvaise gestion ’’, c’est la fonte des capitaux propres qui ne sont plus que de 2,852 M€, soit une perte d’environ 60 %, pendant que les recettes augmentaient de 75 % !!!

La perte de 2016 aurait été encore plus importante si la Mairie n’avait pas renoncé à percevoir la redevance variable en 2015 et 2016, environ 520.000 €, officiellement pour financer la rénovation à prix d’or, de la capitainerie du CAP (650.000 €).

Enfin, s’agissant de la perte d’exploitation historique de 2016, il s’avère que même si la vente du camping BALDY y est pour 1,2 M€, le résultat d’exploitation hors BALDY est une perte de 284.100 € à laquelle on doit ajouter l’abandon de la redevance variable à hauteur de 315.692€.

Pour conclure, la dette de la SODEAL était de 1,1 M€ en 2004, et est au 31.12.2016 de 4,265 M€.

Donc, et malgré une hausse régulière de ses recettes, la SODEAL a perdu 60 % de ses capitaux propres, ce qui n’est certainement pas le signe d’une bonne gestion !!!

Qu’en pense Monsieur TAULER ?

                                                                       

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.