Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

THEZAN-LES-BEZIERS - Création Théâtre - LES CHAISES du 25 au 28 juillet 2016

Théâtre – CréationLundi 25, mardi 26 et jeudi 28 juillet à 19h Mercredi 27 juillet…

Théâtre – Création
Lundi 25, mardi 26 et jeudi 28 juillet à 19h 

Mercredi 27 juillet à 22h

A L’Instant T, Thézan-Les-Béziers 

Durée 1h30

LES CHAISES

Eugene Ionesco/ Mise en scène Bernard Levy 

Avec Thierry Bosc, Emmanuelle Grangé, Alexis Danavaras 

Collaboration artistique Jean Luc Vincent
Scénographie Alain Lagarde
Lumières Christian Pinaud
Création son Xavier Jacquot
 Costumes Claudia Jenatsch
Production sortieOuest et Cie Lire aux éclats

Un des grands classique du 20ème siècle par l’auteur de la célèbre Cantatrice Chauve
À l'origine de ce projet, il y a ma rencontre avec Thierry Bosc sur Fin de Partie et En attendant Godot de Beckett, puis celle de sa femme, la comédienne Emmanuelle Grangé. C'est en les ayant côtoyés sur scène et dans la vie que m'est venue l'idée de relire Les chaises. Dans la pièce d'Eugène Ionesco, un vieux couple accueille des invités imaginaires pour leur faire une grande annonce. Le couple formé par Thierry et Emmanuelle me semblait pouvoir incarner cela, mêler le réel au poétique, le vrai à l'imaginaire, le vécu au jeu. Bernard Levy

Deux vieux, âgés de 94 et 95 ans, vivent isolés dans une maison située sur une île battue par les flots. Pour égayer leur solitude et leur amour désuet, ils remâchent inlassablement les mêmes histoires. Mais le vieil homme, auteur et penseur, détient un message universel qu’il souhaite révéler à l’humanité. Il a réuni pour ce grand jour d’éminentes personnalités du monde entier. Un orateur, spécialiste dans l’art des mots, est missionné pour traduire cette pensée. Un à un, les invités invisibles se présentent à la porte de leur demeure et viennent prendre place sur les chaises préparées pour les accueillir. Bientôt la maison est encombrée de ces fantômes auxquels vient se joindre l’Empereur en personne. Cette multitude d’absences devient un piège dont ils sont prisonniers, éloignés l’un de l’autre, aux deux confins de la scène. Submergés par ce flot de chaises vides qui ne cesse de monter, ils ne peuvent se rejoindre et se jettent chacun par une fenêtre au moment où l’orateur sourd et muet trace au tableau des hiéroglyphes illisibles. Cette pièce où le drame devient cocasse confère au tragique un sens nouveau, celui de l’inaccomplissement de l’homme face à son impossibilité de communiquer.

Cette farce tragique, écrite en 1951, recèle en elle toute la complexité de la dramaturgie de l’auteur français d’origine roumaine Eugène Ionesco et construit sur les cendres du drame bourgeois un nouveau langage théâtral. Les Chaises mettent en scène « l’absence et le vide ontologique », l’irréalité du monde qui s’exprime dans le foisonnement obsédant de la matière. L’incompréhension du réel et son incommunicabilité se manifestent par l’angoisse inhérente à l’humanité. Ionesco réussit, par la force de ses procédés comiques, à traduire avec une concise perfection cette solitude existentielle. Son oeuvre joyeusement désespérée le place en chef de file du théâtre de l’absurde au côté de Beckett et de Pinter.

La Compagnie

Depuis la création de la Compagnie Lire Aux Eclats en 1994, Bernard Levy au travers de ses mises en scènes, s’attache à rendre sensible la polysémie profonde de textes aux résonances universelles, qu’ils appartiennent au répertoire classique comme Bérénice (2005) ou moderne comme En attendant Godot (2010), ou qu’ils soient contemporains comme Saleté de Robert Schneider (1997). La compagnie tient d’ailleurs son nom de l’essai Lire aux éclats, éloge de la caresse de Marc-Alain Ouaknin : une réflexion sur l’interprétation des textes envisagée comme une lecture éclatée, infiniment ouverte. Très sensible à la langue des auteurs, à leur voix, Bernard Levy explore des dramaturgies diverses, qui passent notamment par l’adaptation de romans : Le Neveu de Wittgenstein de Thomas Bernhard en 2007 ou Histoire d’une vie d’Aharon Appelfeld en 2014. Il articule ces écritures à des propositions scénographiques simples et épurées, qui laissent une grande place à l’imaginaire et à l’émotion. Le travail du texte, du jeu et de l’image se retrouvent ainsi inextricablement liés et menés par la même exigence d’émotion et d’ouverture. Fidèle à une équipe artistique qui l’accompagne depuis une dizaine d’années, Bernard Levy envisage chaque mise en scène comme la mise en place d’un équilibre singulier et fragile entre abstraction poétique et vérité humaine aussi bien dans l’image que dans le jeu. L’enjeu de chaque mise en scène est de créer les conditions d’une représentation où le public puisse se lire en mettant en travail son imaginaire à travers sa propre histoire.

La Compagnie Lire Aux Eclats est soutenue depuis 2001 par le ministère de la Culture via son conventionnement à la DRAC Ile-de-France. L’ensemble de ses productions est diffusé sur le réseau institutionnel National (Théâtres Nationaux, Scènes Nationales, Centres Dramatiques Nationaux)

Depuis 2011, année de création de Didon et Enée de Purcell au Théâtre Musical de Besançon, repris ensuite à l’Opéra National de Bordeaux, la Compagnie coproduit des projets destinés aussi bien à des maisons classiques d’Opéra que des Scènes Nationales.

http://www.lireauxeclats.org/

RENSEIGNEMENTS & RESERVATIONS : 04 67 28 37 32
Toute la programmation du festival : www.sortieouest.fr

Les Tarifs
Théâtre Dromesko / de 16 à 6€ 

Concerts classiques  de 18 à 7€ 

Les Chaises / De 16 à 6€ 

Le masque de la mort rouge / Tarif unique : 10€

Touchée par les fées / 18 à 7€ 

Je hais les gosses / de 10 à 5€ 

Boi / de 10 à 5€ 

Du côté de la vie / de 10 à 5€ 

Revue rouge / de 16 à 6€ 

Alfredo Rodriguez / Spanish Harlem Orchestra/ Lisa Simone de 26 à 16€ 

Lisa Simone / 26€ TP – 22€ TR – 20€ PC – 20€ TA / 16€ TF

Communauté de Communes Orb et Taurou
Programmation Cie In situ, associée à sortieOuest 

Domaine départemental de Bayssan

Domaine de Bayssan le haut

Parvis Jacques Echantillon

Route de Vendres

34 500 BEZIERS

www.sortieouest.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.