43ème cérémonie du souvenir ) Vendredi 22 novembre 2013 - Une cérémonie réussie au-delà de nos espérances

MICALE GAULLISTE D’OCCITANIE LE DEVOIR DE MÉMOIRE 43ème cérémonie du souvenir Vendredi 22 novembre…

MICALE GAULLISTE D’OCCITANIE LE DEVOIR DE MÉMOIRE
43ème cérémonie du souvenir Vendredi 22 novembre 2013
Une cérémonie réussie au-delà de nos espérances
 
Réussie par le nombre, la diversité et la qualité des participants :
Cette cérémonie du souvenir que j’ai initiée il y a quarante-trois ans s’inscrit de plus en plus chaque année, comme un moment incontournable dans la vie Agathoise. Un moment fort, car TOTALEMENT indépendant de toute attache politique et rassemblant des hommes et des femmes d’horizons complètement différents. Dans le droit fil de la pensée du Général, nous nous adressons à tous nos concitoyens et chacun, à sa manière et en toute indépendance, a répondu à notre appel.
Nos remerciements vont bien sûr à ceux qui ont bravé le mauvais temps pour répondre présents, à ceux qui, venus des villages voisins, ont participé à nos côtés, avec une mention spéciale pour les Viassois accompagnés de leur maire honoraire, Michel Saint-Blancat « fidèle à jamais ».
 
Nous ne pouvons passer sous silence tous ceux qui n’ayant pu se déplacer, malades ou absents d’Agde ont tenu à nous assurer de leur soutien.
Comme chaque année, c’est avec une grande émotion que nous avons écouté l’incomparable et talentueux Jean-Pierre Torrent, interprétant le « Chant des Partisans » et plusieurs morceaux de son répertoire. Avec Alain Jullienne à l’orgue, ils ont donné vie à nos vieilles pierres noires de la Cathédrale, et enchanté nos cœurs. Tous deux ont été artisans de cette réussite.
Les citations, extraites des discours et des écrits du Général, plus que jamais d’actualité, lues par Pierre, Alain, Evelyne et Joseph ont rappelé, comme chaque
année, la grandeur et la justesse des vues du Général De Gaulle.
La solennité de cette commémoration a été relevée par la présence des présidents des associations et de leurs porte- drapeaux. Nous avons tenus à les remercier individuellement, pour leur dévouement et leur tenue irréprochable, pour leur fidélité.
 
Avec les anonymes, les obscurs, ils se sont retrouvés autour de Gilles D’Ettore maire d’Agde, de Rémy Glomot en charge des associations patriotiques, de plusieurs conseillers municipaux dont Yvonne Keller et Christine Antoine et du conseiller Général Sébastien Frey.
Mentionnons la présence du C.E. Alain Paganon, président de l’ANOH, du Cdt Daniel Soulliaert président du Souvenir Français, de Vincent Fernandez, de la FNACA, de Guy Bancarel successeur, à la tête des médaillés militaires, de René Chiroux toujours présent dans nos pensées ainsi qu’au fidèle André Porquet empêchés par leur état de santé, de Paul Alric l’infatigable président de l’U.F. et de Pierre Connan Pdt de l’UNC qui m’a suppléé avec brio. Michel Clapié en grande tenue et Jacqueline Barrière de la Croix Rouge était une fois encore présents.
Il nous est impossible de citer tous ceux qui ont rehaussé de leur présence cette rencontre, tout comme nous ne pouvons qu’évoquer les nombreux témoignages reçus par mails ou par téléphone ou consignés dans le « Cahier mémorial » ouvert en 1970.
 
Une homélie hors du commun :
Comme à son habitude notre archiprêtre nous a prononcé une belle homélie touchant au plus
profond des cœurs toute l’assistance. Par ailleurs il nous a délivré sa pensée sur le délabrement spirituel et moral qui blesse aujourd'hui l'identité de la France et nous montre combien il est plus que jamais nécessaire, pour tous ceux qui veulent servir notre patrie, de rappeler l'action et le message du Général De Gaulle.
Devoir de Mémoire et de Transmission :
Ce vendredi 22 novembre jour anniversaire de sa naissance, en nous réunissant, agathois, amis venus du canton et de bien plus loin encore, c’est tout à la fois à l’homme que nous avons rendu hommage, au général, à son œuvre, à ses compagnons. Comme nous le faisons chaque année, nos pensées sont allées plus particulièrement vers Yvonne Vibert et vers tous ceux qui nous ont quittés récemment tel Jean Roure et Francis Reynes.
Notre devoir de Mémoire, n’est pas un devoir de vengeance, il est pardon. Mais pardonner n’est pas oublier, le JUGE est au-dessus de nous. Nous remercions particulièrement ceux qui ont combattu le général De Gaulle, ceux qui, plus simplement ne l’ont pas toujours suivi, ceux qui ont eu à se plaindre de Lui, mais qui, aujourd’hui à nos côtés, reconnaissent que c’est à lui, à son courage, que nous devons d’être des Hommes et des Femmes libres, dans une France généreuse et respectée.
Le devoir de mémoire :
C’est aussi, le devoir de léguer, de transmettre le flambeau pour que la mémoire vive et perdure à travers les jeunes générations. Qu’elles trouvent et suivent les exemples d’honneur, de droiture, de sens du devoir qui ont été le socle de son action au service de l’Homme, au service de la France. Que chacun dans ce monde malmené soit attentif à l’autre, et sache tendre la main pour transmettre ses messages de Paix, d’Amour et de Générosité. Que de sentiments, que de forces, que d’espoir peut donner une « Main tendue ». Ne l’oublions pas.
Sachons tendre la main et, comme il en avait le souci constant, que « le combat pour l’Homme » soit et reste, pour chacun de nous, le plus important de nos objectifs.
Jules Cruells Capèce Minutolo
La Photo souvenir : en compagnie d’Yvonne Vibert
 
Pour nous joindre écrivez-nous : AMICALE Gaulliste d’Occitanie/Jules Cruells Capèce,
53 bis rue Sadi Carnot 34300 AGDE – 04.67.94.00.10. e mail : Capeceminutolojc@aol.com


 


 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.