AGDE - CEREMONIE DES VŒUX A LA POPULATION : Pas de hausse d’impôt, des engagements respectés et une priorité : la défense des valeurs de la République

C’est entouré de son Conseil Municipal, ainsi que de plusieurs Maires de la Communauté…

https://www.dailymotion.com/embed/video/x58asxl&syndication=112818

C’est entouré de son Conseil Municipal, ainsi que de plusieurs Maires de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée, que le Maire Gilles D’Ettore a présenté, jeudi 12 janvier, ses vœux aux Agathois, devant une salle du Moulin des Evêques comble.

Un discours placé pour commencer sous les couleurs du drapeau tricolore et de la défense des valeurs républicaines. «L’année 2016 a été compliquée pour notre attractivité touristique, suite aux événements de Nice, qui ont été une souffrance pour chaque Français. Ces événements nous rappellent qu’il nous appartient à tous de nous battre pour les valeurs de la République, qu’il convient de faire respecter dans tous les actes de la vie quotidienne. J’ai une pensée, en cet instant, pour nos anciens combattants qui ont combattu pour faire respecter ces valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. Nous ne devons jamais oublier leur sacrifice. A nous de les défendre désormais chaque jour, que ce soit dans nos écoles, dans nos lieux publics, et j’en profite pour saluer les enseignants et les policiers. Si ces valeurs universelles nous ont été transmises et préservées à toutes les époques, il nous faut, en 2017, rester plus que jamais vigilants – et je compte sur vous tous. Il faut en effet l’être face à la radicalisation et je peux vous assurer qu’ici, à Agde, les valeurs de la République ne reculeront pas !»

Sous les applaudissements nourris des Agathois, le Maire a poursuivi en évoquant «les 854 nouveaux habitants qui nous ont rejoints depuis 2014. Ils montrent l’attractivité de notre cité au sein de la région Occitanie. En effet, Agde est devenue la ville la plus attractive de sa strate démographique.
26 500 habitants aujourd’hui, soit 6 000 de plus depuis que je suis Maire, c’est la preuve que notre commune est dynamique et pas seulement en termes touristiques. C’est aussi parce que nous avons à cœur de respecter nos engagements. Dans ces engagements, il y avait notamment la réhabilitation de l’entrée du Cap d’Agde, celle du Cœur de Ville, le réaménagement de la zone de la Méditerranéenne… Ces projets sont aujourd’hui tous engagés ; certains ont déjà démarré, d’autres en sont encore au stade des études. Ils ont demandé beaucoup de sacrifices à notre administration et aux élus car notre Ville a énormément perdu en termes de dotations de l’Etat : en tout, plus de 4 millions d’euros. Pour autant, cet argent n’a pas été pris aux contribuables que vous êtes. Pour respecter nos engagements, nous avons fait de très conséquentes économies de fonctionnement, et nous allons continuer. C’est pourquoi cette année encore, et pour la 9ème année consécutive, nous n’augmenterons pas, sur Agde, les impôts».

Pour finir, et avant de mettre à l’honneur 7 personnalités agathoises, le Maire Gilles D’Ettore a adressé à toutes les personnes présentes ses «vœux de bonne santé, de bonheur et de courage», soulignant que «cette année 2017, nous allons la passer avec beaucoup d’enthousiasme sur Agde, à l’image de cette nouvelle page de l’histoire de notre pays qui va se tourner avec les élections présidentielles. Nous allons nous retrousser les manches et aller encore plus loin pour continuer à vivre bien, à vivre bien ensemble, proches de ces valeurs qui nous rassemblent».

7 personnalités distinguées

Tour à tour, le Maire Gilles D’Ettore a remis un Ephèbe à plusieurs personnalités agathoises :

• Philippe Pigassou Cet Agathois de naissance, et professeur de musique,
a présidé, en 1984, à la création de l’Ecole de Musique d’Agde, aux côtés d’Ida Declomesnil, Adjointe à la Culture du Maire Pierre Leroy-Beaulieu, avant de passer
le flambeau à François Durand en 2004. Il enseigne toujours au Conservatoire
de Sète.

• François Durand Directeur de l’Ecole de Musique d’Agde depuis 12 ans, professeur de musique, François Durand s’occupe aujourd’hui activement
des 400 élèves que compte l’établissement, installé en Cœur de Ville depuis 2007, mais aussi de l’orchestre symphonique Agapé. Un projet d’extension est aujourd’hui en cours, afin d’augmenter la capacité d’accueil de l’EMM et de créer une grande salle de répétition pour les formations les plus importantes.

• Sandrine Herlem Issue d’une famille de pétanqueurs, Sandrine Herlem évolue depuis 2014 au sein de l’Elan Pétanqueur, présidé par Freddy Trani. Championne
de l’Hérault, Championne de Ligue Languedoc-Roussillon, que ce soit
en tête-à-tête, doublette, ou triplette, Championne de France doublette en 2005 avec Magali Saez, sa partenaire de toujours, membre de l’équipe de France féminine, elle a participé en 2014 aux Championnats du Monde et a, en 2016, ajouté un nouveau titre à son palmarès, en individuel : celui de Championne de France féminine en tête-à-tête.

• Aimé et Danièle Catanzano Tous deux Agathois de naissance (ils sont nés
rue de la Poissonnerie et rue Chassefière), Aimé et Danièle Catanzano étaient, depuis le 9 février 1984, à la tête de La Casa Pépé, établissement
parmi les plus populaires du Cœur de Ville qui fut le lieu de rassemblement du Rugby Olympique Agathois et de création du Pavois Agathois, dont Aimé est Président d’Honneur à vie. A la fois bar et restaurant, on pouvait y déguster (l’établissement est en effet fermé depuis le 4 décembre 2016) une cuisine locale traditionnelle, concoctée par Danièle, notamment le «turbot farci aux coquillages», sa marque
de fabrique. Le couple fêtera cette année ses 50 ans de mariage.

• Eric Castillon Commandant chez les sapeurs-pompiers, Eric Castillon
a d’abord été volontaire avant de passer professionnel, à Saint-Flour (Cantal),
puis à Castelnaudary (Aude), où il réussit le concours de Lieutenant, et enfin à Carcassonne, où il cumule plusieurs postes et devient Capitaine. En 2011, il succède
à Jérôme Bonnafoux à la tête du Centre de Secours d’Agde, dirigeant une équipe
de près de 110 personnes qui assurent les 5 200 sorties annuelles. En 2016, il accède
au grade de Commandant et dirige, depuis le 1er octobre dernier, le Centre de Secours de Béziers, tout en restant installé à Agde.

• Paul Alric Agathois de naissance (il est né rue de la République), Paul Alric
a d’abord travaillé sur un domaine agricole au Maroc, où il avait rejoint son père. Appelé en 1942 aux chantiers Jeunesse du «Camp Bouleau», entre Rabat
et Casablanca, dans un peloton, il devient chef d’équipe et est libéré en octobre. Un mois plus tard, il est appelé à nouveau sous les armes puis reçoit en 1943
son affectation au 2ème escadron des 1ers cuirassiers (un groupe de 17 chars)
à Aim-Sibara, où il s’entraîne sur les fameux chars Sherman. Il participe ensuite en 1944 à la deuxième vague du débarquement, qui libèrera le sud de la France
puis continuera de se battre jusqu’en 1945. Après la Guerre, il devient conducteur de travaux et finira chef du matériel. De retour à Agde en 1987, il intègrera l’UNC d’abord comme trésorier, avant d’en prendre la présidence en 2004. Il est titulaire de nombreuses médailles : la médaille militaire • la Croix de Guerre • la Croix
du combattant • la médaille Inter Alliés 39-45 • la Reconnaissance de la nation
pour services rendus • la médaille commémorative 39-45 • la médaille des blessés

• et la dernière en date, le 15 août 2015, la Croix de la Légion d’Honneur.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.