Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Agde - Il est prioritairement urgent d'attendre.. Compte rendu de conseil communautaire .. par Antoine Allemand

L'Etat ayant engagé une démarche de « simplification du paysage intercommunal» , le Sous…

L’Etat ayant engagé une démarche de « simplification du paysage intercommunal» , le Sous Préfet a saisi le conseil communautaire pour connaître sa position par rapport au schéma d’orientation élaboré par la Préfecture. Il y a quelques temps déjà que l’on entrevoit ce que sipule cette « simplification » pour notre département : les communes ou les groupes communautaires de moindre importance sont invités à rejoindre une des deux grosses entités, soit à l’est celle de Montpellier, soit à l’ouest celle de Béziers.

Une fois n’est pas coutume, cette question a été l’occasion d’un échange, ou du moins de quelques prises de position , de la part des élus communautaires.
Pour le Président d’Ettore, il ne devrait pas y avoir de choix arrêté avant les prochaines élections municipales, d’autant plus qu’il ne sait s’il serait plus opportun de « rallier » plutôt Béziers que Sète.
Pour lui, « la fusion n’est pas une priorité urgente » , il vaudrait mieux d’abord fusionner les communautés de communes existantes (comme l’ont fait Agde et Pézenas) avant de songer à fusionner les agglomérations (4 en tout dans l’Hérault).

Il défend la poursuite de l’expérience de l’agglomération Hérault Méditerranée que
pourraient rejoindre les communes de Montblanc, Tourbes, Alignan du Vent, Valros
et même Marseillan.
Son avis est partagé par monsieur Fages (Montagnac) : « Il y a un problème de dimension critique à partir de laquelle on ne peut plus peser sur notre destinée et notre identité … Il importe d’abord de conforter notre agglo. »

Même approche de la part de messieurs Martinez ( Caux) et Grandjacquet
Portiragnes ) :
« Qu’on nous laisse fonctionner un certain temps … Pas de
précipitation » « Avant de réfléchir sur les extensions, pensons surtout aux modes de
fonctionnement. » et, avec quelques nuances, du maire de Florensac : « Toutes nos communes devraient à terme se tourner vers le Biterrois … mais sans se précipiter.»

Pour conclure, le Président propose de voter une délibération à envoyer au Préfet et au Sous Préfet. La délibération (dont on ignore le contenu ) est adoptée à l’unanimité…

NDLR: Il semblerait que l’ensemble du conseil d’agglomération penche pour le statut quo, voire le renforcement de notre agglo par les 4 ou 5 communes citées plus haut. Mais il ne nous est pas apparu qu’il y aurait une opposition farouche à un regroupement d’envergure si les autorités de tutelle se faisaient plus pressantes. Pourtant, je m’interroge fortement sur l’opportunité de créer de super structures aux pouvoirs de plus en plus étendus et aux responsabilités de plus en plus diluées.
Il semblerait que les Préfets se fassent un point d’honneur à répondre de façon univoque à la démarche initiée par l’Etat , or, suivant le niveau de regroupement déjà existant, il me paraitrait normal que les réponses soient modulées suivant les zones géographiques : ainsi le n’ 7 de la revue « Intérieur magazine » éditée par le ministère de l’intérieur et de l’aménagement du Territoire propose à la réflexion le regroupement de communes dans le département de Haute-Marne qui compte 194 000 habitants et 27 communautés de communes.

La suggestion est de ramener le nombre de ces dernières à 14 qui toutes devraient dépasser les … 5000 habitants. ..

On voit que chez nous, on ne travaille pas sur la même échelle.

Quoiqu’il en soit, limiter à deux le nombre d’agglomérations dans un même département revient à remettre en cause l’existence même de l’échelon départemental.

Si ce niveau de compétence devait disparaitre, doit se poser de façon encore plus aigue qu’aujourd’hui la question de la désignation des membres des conseils communautaires, membres non élus de plus en plus éloignés des citoyens et donc de moins en moins responsables face à ces citoyens.

Voir le compte rendu complet du conseil d’agglomération du 27 Février 2007 : http://herault-tribune.com/index.php?p=p01&action=view&Ar_Id=1827

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.