Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Consommation

AGDE - Le cabinet de Psychothérapie de Myriam BLACHE est de nouveau ouvert aux consultations

La période de confinement aura duré huit semaines, huit semaines nécessaires pour freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus dans notre pays mais huit semaines qui auront perturbé lourdement notre économie nationale et la santé des entreprises locales. Solidaire, la rédaction d'hérault-tribune se propose d'offrir un article à chacune d'entre elles afin de les aider au redémarrage de […]

La période de confinement aura duré huit semaines, huit semaines nécessaires pour freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus dans notre pays mais huit semaines qui auront perturbé lourdement notre économie nationale et la santé des entreprises locales.

Solidaire, la rédaction d'hérault-tribune se propose d'offrir un article à chacune d'entre elles afin de les aider au redémarrage de l'après confinement.


MYRIAM BLACHE 

PSYCHOLOGUE – CENTRE MEDICAL DU PARC – 2 RUE DES TUILERIES – 34300 AGDE

Tél. : 06 66 43 58 86 – Mail : ecoute.psy@gmail.com

https://www.myriam-blache-psychologue.com/


A ceux qui sont au creux de la vague est réservé ce privilège de découvrir ce que tous les navigateurs connaissent bien : la façon d'orienter sa voile de telle sorte que les vents contraires deviennent des auxiliaires. Car ce qui semblait devoir détruire peut être force de renouveau et l'obstacle peut devenir le chemin.” Etienne MATHIOT

Les grands changements entraînent un stress et nécessitent une adaptation. Ils nous poussent à un travail personnel pour réparer la perte d'une partie de nous-même. Lorsque ceux-ci sont trop forts, lorsqu'ils ressemblent au désespoir ou lorsque pointent les symptômes de la dépression,  la thérapie reste une aide précieuse. En effet, quel que soit le niveau de mal-être, il convient d'en parler afin de lui trouver une plus juste place, l'empêcher de nous envahir et de prendre le contrôle de notre vie.     

Dans cette tempête qui génère de nombreux bouleversements psychologiques, je vous informe de la reprise de mon activité. Vous pouvez, dès maintenant, prendre rendez-vous, par appel téléphonique, sms ou mail. Dans le centre médical, tout est mis en place pour vous recevoir dans le respect des gestes barrières. Et pour ceux qui préfèrent continuer le confinement, je propose encore des téléconsultations par téléphone ou webcam. 

J'accompagne les enfants, les  adolescents, les adultes et couples ou familles qui ont des difficultés quotidiennes de communication, de conflits, de peurs, d'anxiété,  ou  tout autre problème. 

Mon but est de vous aider à vous comprendre et vous accepter afin de faire face aux difficultés que vous réserve parfois la vie, mais aussi  à faire le point sur votre histoire, vos choix lorsque cela semble nécessaire voire inévitable” précise Myriam BLACHE

​OPÉRATION SOLIDARITÉ DÉCONFINEMENT

Les huit semaines de confinement auront lourdement impacté l'économie locale. Le journal n'a pas été épargné par ces pertes, perdant les nombreux contrats publicitaires de début de saison. Malgré tout, nous avons décidé de faire face et de nous montrer solidaires en offrant aux entreprises du département une mise en lumière de leur activité.

100 000 lecteurs / jour

Avec plus de 100 000 lecteurs / jour et plus d'1 million de lecteurs sur les 30 derniers jours, le journal se propose d'insérer gratuitement dans ses colonnes une rubrique dédiée à la reprise de l'après confinement. 

Une mise en lumière de votre entreprise

Pour cel, les chefs d'entreprise peuvent utiliser notre rubrique “proposer un article” en présentant les caractéristiques de l'entreprise et les conditions de reprise. N'oubliez pas de joindre des photos de votre entreprise et de vous-même sur votre lieu de travail afin d'illustrer votre article de reprise.

Pour les entreprises qui souhaitent un rayonnement encore plus grand et se montrer solidaire envers le journal, nous vous proposons une mise à la une et d'insérer des encarts publicitaires. Vous pouvez nous joindre au 06 14 31 64 73 ou par mail : redaction@herault-tribune.com, nous trouverons ensemble la meilleure solution possible pour vous.

A vous de jouer, l'avenir nous appartient et c'est collectivement que nous réussirons à relever ce défi !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.