Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

AGDE - Les associations engagées dans le Développement Durable soutenues par Lyonnaise des Eaux

Mardi 13 décembre, Jany Arnal, directrice de Lyonnaise des Eaux Pyrénées Méditerranée a reçu à la Station d’Epuration les représentants de la Gaule Agathoise, d’ALTL (Activités et Loisirs du Terroir Languedocien), de l’ASAP de la Verdisse (Association Syndicale Autorisée des Propriétaires de la Verdisse) et de l’ADENA (Association de Défense de l’Environnement et de la […]

Mardi 13 décembre, Jany Arnal, directrice de Lyonnaise des Eaux Pyrénées Méditerranée a reçu à la Station d’Epuration les représentants de la Gaule Agathoise, d’ALTL (Activités et Loisirs du Terroir Languedocien), de l’ASAP de la Verdisse (Association Syndicale Autorisée des Propriétaires de la Verdisse) et de l’ADENA (Association de Défense de l’Environnement et de la Nature des Pays d’Agde) afin de leur remettre, au nom de Lyonnaise des Eaux, un chèque pour leur engagement et leurs actions en matière de Développement Durable. 

En présence du Député-Maire d’Agde, de son premier Adjoint et Conseiller Général Sébastien Frey, de son Adjoint en charge de l’Environnement Richard Druille et des représentants des Comités de Quartier, Mme Arnal en a profité pour présenter le nouveau contrat de délégation des services de l’eau potable et de l’assainissement qui lie désormais la Ville et Lyonnaise des Eaux. “Ce nouveau contrat traduit la politique volontariste de la Ville en matière d’investissements pour les générations futures.

Il faut dire que, sous le territoire d’Agde, court un important patrimoine comptant 200 km de canalisation d’eau potable et 12 000 branchements. Celui-ci doit être entretenu constamment si l’on veut limiter les fuites et donc le gaspillage d’eau. Aujourd’hui, Lyonnaise des Eaux s’est engagé à renouveler 15 km de conduites et près de 2 500 branchements. Par ailleurs, une nouvelle techno-logie va être mise en œuvre afin de détecter l’apparition de nouvelles fuites sur les conduites enterrées. Il s’agit de 70 appareils qui seront posés directe-ment sur le réseau pour traquer les fuites en écoutant littéralement le bruit de l’eau dans les tuyaux.

Ces actions doivent nous permettre d’économiser environ 100 000 m3/an.
Les consommateurs pourront quant à eux gérer directement leur consommation grâce à un système de télérelève qui va être mis en place d’ici fin 2013. Il permettra à chacun de consulter sa consommation en direct sur internet et d’être alerté à chaque dépassement de seuil” Le Député-Maire s’est dit pour sa part “fier du niveau de qualité élevé du réseau d’assainissement sur Agde et ce d’autant plus qu’avec le renouvellement du contrat de délégation publique, une nouvelle filière va voir le jour sur la Station d’Epuration Posidonia. Il s’agit d’un “bio réacteur à membranes”, qui verra le jour dans les deux ans à venir.

Cette nouvelle technologie associée aux progrès scientifiques permettra d’obtenir une eau traitée d’une formidable qualité, l’assurance de protéger durablement notre environnement que ce soit notre fleuve ou nos plages, atouts majeurs pour la qualité de vie des Agathois et l’attrait touristique.
L’eau traitée via de fines membranes dont les pores retiennent la pollution et même les bactéries et les virus, pourra ainsi servir pour l’arrosage de nos espaces verts et notamment du Golf et de sa future extension… Enfin, une bonne nouvelle pour les consommateurs en cette période difficile, leur facture, sur la part délégataire, devrait baisser de 6,2 % en moyenne ces prochaines années…”.

actions dd des asso et lyonnaise des eaux 2011 [original] 2011 12 23 10 51 03

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.