AGDE - Les Corsaires, bons pour les JO

Les Corsaires, bons pour les Jeux Olympiques... de la rigolade et du fou rire.…

Les Corsaires, bons pour les Jeux Olympiques… de la rigolade et du fou rire. A |'heure de l'ouverture de ce rassemblement de la jeunesse à travers les JO, les Corsaires, ce vendredi 5 août au soir, réunissaient comme d'habitude la foule autour d'une Paëlla Géante. Cette deuxième et dernière prestation 2016 allait connaître le même succès que la précédente.

ll est vrai que la chorégraphe Brigitte avait moins de pression que lors de la prestation de Juillet mais
en véritable manager de cette bande de branquignols,
on lisait sur son visage de la sérénité, du calme, signe cl'une grande expérience.

Nous avons apprécié la présence du Conseiller Général et de la Conseillère Générale. Mr Frey et Mme Fabre de Roussac qui ont certainement apprécié ce moment de détente autour d'un Rosé de
Bessan,
loin de leur agenda habituel et de leurs responsabilités d'élus.

Renée Mireille Mathieu affichait elle aussi une décontraction étonnante. Son show a fait le tour du monde via le réseau “face de bouc” . Si les habitués en connaissent la partition, ils attendent avec impatience ce moment crucial de la levée des bras. Leurs invités sont préparés « tu vas voir, tu vas voir, on te dit rien, tu vas voir”  et ils voient, et ils en rigolent et en pouffent de rire.

Brigitte Bardot avait oublié sa tondeuse à barbe, qu'à cela ne tienne. Lors de son interview par des journalistes d'une chaine de télévision Chinoise venus faire un tournage sur ie Tamarou des Verdisses, notre BB agathoise s'est prêtée au jeu des questions/réponses.

: « Pourquoi vous laissez-vous pousser la barbe ?

Par solidarité avec les animaux à poils que l'on massacre et je ne m épile plus non plus pour les
animaux à plumes,
et pour eux, je ne peux pas vous montrer où je place ma solidarité ››.

Quand tu sais que 10% de chinois vont voir le spectacle et cette interview, cela représente tout de
même 150 millions de chinois et toi et toi et moi.

René Polnareff a séduit un public de connaisseuses venues spécialement pour l'occasion. Les fesses
du golfeur, moins tendues que le bide de certains Corsaires furent également appréciées par ce couple de messieurs à qui je me suis senti obligé de remettre ton 06, devant leur insistance et vu
leur gentillesse et l'élégance de leurs propos à ton sujet.

Les danseuses Hawaîennes rencontreront elles aussi le même succès que les autres artistes de cette
soirée.
Les bestioles qui clôturèrent ce spectacle sont allées à la rencontre de leurs fans pour des
selfis et autres souvenirs, emballé c'est pesé ……………………… .

Il était un fidèle habitué de nos soirées. Certains d'entre nous l'avaient jadis croisé sur les terrains de Rugby lors du Championnat Régional du Languedoc. Troisième Ligne de devoir, respecté et apprécié, il fut plus tard un ardent dirigeant de ce sport. ll consacrera le restant de sa vie à l'ASBH dont il fut la plus belle mémoire vivante de ce Club centenaire. Il fera de toutes ses rencontres deux livres passionnants évoquant tour à tour ses échanges de par son immense réservoir de connaissance. Défenseur des animaux et de la faune sous- marine, il deviendra un « résistant ” du Fort de Brescou dont il prendra le nom de ce rocher comme pseudo dans les réseaux sociaux.

Il s'éteindra en même temps que l'embrasement du Fort de Brescou, comme mille clins d'oeil venant du ciel pour adresser à celles et ceux qui se pressaient sur la plage un message de paix, d'union et de bien vivre ensemble dans le respect de l'Etre et de la Nature. Adieu Henry…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.