L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

AGDE - Lettre ouverte de Jean Louis Cousin aux employés municipaux de la Ville d’Agde et de la Communauté d’Agglomération

                                      Dans quelques mois, si les agathois me font l’honneur de faire de moi le nouveau maire d’Agde, j’aurai à gérer la ville pour le seul bien de ses habitants mais aussi à diriger ses employés municipaux.                   Cette perspective en effraie certains. Pour l’éviter et afin de mobiliser contre moi un certain […]

 

                 

                  Dans quelques mois, si les agathois me font l’honneur de faire de moi le nouveau maire d’Agde, j’aurai à gérer la ville pour le seul bien de ses habitants mais aussi à diriger ses employés municipaux.

                  Cette perspective en effraie certains. Pour l’éviter et afin de mobiliser contre moi un certain nombre d’agents municipaux, des personnes mal intentionnées à mon égard, font courir toute une série de rumeurs, essaient d’attiser les peurs, m’accusent de préparer une chasse aux sorcières en fonction notamment de l’appartenance de tel ou tel à telle ou telle communauté.

                  Aussi afin de torde le coup à tout cela, j’ai considéré que le mieux pour moi était de m’adresser directement à vous, employés municipaux de la ville d’Agde et de la Communauté d’Agglomération.

                  Pour commencer, je dirais que si les agathois font de moi leur maire, cette fonction constituera une nouvelle étape dans une vie professionnelle déjà bien remplie. Or tous ceux qui ont travaillé avec moi, qui ont travaillé pour moi peuvent témoigner que la seule chose qui compte à mes yeux, c’est la qualité du travail bien fait.

                  Or je le dis, en toute franchise, je serai exigeant. En effet, les agathois sont lourdement imposés et à ce titre doivent bénéficier de services publics de grande qualité. Un tel niveau ne peut être atteint que si le travail, de ceux qui les font fonctionner, est aussi de grande qualité.

                  Je sais que ce discours peut faire peur à certains qui occupent des postes du fait de passe-droits, d’accointances avec le pouvoir municipal que mon entrée en fonction menacerait. Il n’effraie cependant pas la grande majorité des employés municipaux de la ville d’Agde et de la Communauté d’Agglomération qui sont attachés à notre ville, à ses habitants et qui sont fiers du travail qu’ils fournissent.

                  C’est donc sur la qualité du service fait, sur l’engagement que l’on a pour notre ville d’Agde que seront jugés ses employés, et sur ces critères seuls.

                  Si je serai exigeant envers eux, je considère aussi que la ville d’Agde et la Communauté d’Agglomération ont aussi, envers ses agents, des devoirs. C’est ainsi que je m’engage publiquement à vous mettre dans les meilleures conditions de travail possibles et, pour se faire, faire de la prévention contre les accidents ou les maladies professionnelles, une de mes priorités.

                  Je doterai ainsi la ville d’Agde et la Communauté d’Agglomération d’un service de santé au travail efficace afin de prendre soin au mieux de la santé de nos agents, ce que n’a jamais su faire notre maire actuel en 18 ans de mandat.

                  Il faut dire que la prévention des risques professionnels au sein de la Mairie d’Agde et de la Communauté d’Agglomération compte tellement pour Monsieur d’Ettore que le médecin de prévention, qui était entrée en fonction en septembre dernier, a quitté ses fonctions moins d’un an après son arrivée.

                  Avec moi, il en sera différemment. Nos agents méritent un service de santé de qualité, une fois maire je le leur donnerai. Une autre politique est possible, construisons-là ensemble.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.