Attention au doxxing : quelles informations personnelles peut-on faire effacer de Google pour se protéger ?

Il arrive que des hackeurs ou des arnaqueurs s'emparent des données personnelles de particuliers soit pour se faire passer pour eux, soit pour les menacer et les harceler (c'est le doxxing). Il existe des solutions pour se protéger.

La politique de protection des utilisateurs de Google est en pleine mutation, et permet, depuis le 27 avril, certaines suppressions de données alors que ce n’était pas possible jusqu’à présent. Cette mesure vise à lutter contre le doxxing, qui consiste à se procurer sur Internet des informations personnelles sur des personnes et à les diffuser sur Internet pour leur porter préjudice. L’objectif est de protéger les utilisateurs contre de potentiels actes malveillants.

Rappel des données personnelles précédemment concernées par la possibilité de suppression

Auparavant, les utilisateurs pouvaient requérir, sous réserve que certaines conditions soient respectées, la suppression de données personnelles sensibles ciblées, comme : les numéros d’identification officiels (numéro de sécurité sociale) ; les coordonnées bancaires (numéros de compte bancaire et de carte de crédit) ; les images de signatures manuscrites ; les images de pièces d’identité ou encore les documents officiels sensibles et à diffusion restreinte, comme les dossiers médicaux.

Extension des données susceptibles d’être supprimées

Désormais, il est possible de réclamer le retrait des pages contenant le numéro de téléphone, l’adresse mail, l’adresse postale ou encore les identifiants de connexion confidentiels.

Il faut savoir que Google n’acceptera la demande de suppression que si l’utilisateur est la victime de menaces ou si les informations le concernant sont utilisées par des tiers pour le harceler.

La procédure à suivre

Pour réclamer le déréférencement des liens pouvant conduire à des informations personnelles, il faut remplir un formulaire mentionnant l’adresse du site où les données personnelles sont diffusées et les URL des pages de résultats de recherche Google qui les mentionnent. Après l’envoi du formulaire, Google envoie une confirmation automatique par mail puis procède à l’examen de la demande, et peut éventuellement demander des informations complémentaires, avant de sonner sa réponse. Il ne pourra pas être procédé au retrait de données figurant sur des sites gouvernementaux ou officiels.

Il faut savoir que le déréférencement d’un contenu sur Google n’implique pas son absence totale d’Internet. Il pourra persister par endroits.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.