BESSAN - Les premières pierres donnent une vision de la requalification du centre-ville

Fini l’enrobé en goudron, voici le retour de vraies pierres dans les rues du…

Fini l’enrobé en goudron, voici le retour de vraies pierres dans les rues du centre-ville. Et principalement, dans un premier temps, dans le périmètre de la requalification des places de la Mairie et de la Promenade engagée par la municipalité depuis le 30 septembre dernier. Les aménagements en cours commencent à donner une vision concrète de ce que le projet permettra de réaliser à son terme, en mai prochain, jusque devant l’entrée de la salle des fêtes Aimé Péret.

Depuis quelques jours, les nombreux ouvriers du chantier posent minutieusement les pierres choisies par la ville : des bordures en basalte et des pierres de rues plus claires pour donner de la luminosité à l’ensemble. L’hôtel de ville tout proche se construit ainsi un nouvel écrin, avec le maintien des arbres existants et de nouveaux qui vont prochainement être plantés en continuité. Seul reste à connaître le choix du mobilier urbain qui n’a pas encore été dévoilé.

Les chiffres de ce chantier sont impressionnants : sept mois de travaux, onze entreprises mobilisées, un million cinq-cents mille euros d’investissement, six-cent trente-huit tonnes de pierres et trois partenaires institutionnels qui aident au financement, à savoir la communauté d’agglomération, le département et la région. Les badauds sont nombreux à venir constater la pose des pierres et certains ont désormais hâte de voir l’aboutissement d’un projet colossal et jamais vu dans la localité.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.