Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN - Maîtriser le geste et la matière : Serge Thomas,ébéniste d’art

Récemment, le journal de la ville a rappelé son implantation locale et la qualité…

Récemment, le journal de la ville a rappelé son implantation locale et la qualité de son travail, souvent méconnu. Portrait de Serge Thomas, ébéniste d’art. Dès son plus jeune âge, Serge Thomas a la passion du bois, de la matière. Il débute son apprentissage technique avec un brevet « bois, mobilier et charpente » à Nîmes, puis présente sa candidature à la prestigieuse école Boulle à Paris, une des plus grandes écoles d’art et de design en Europe. Il est sélectionné lors d’un recrutement national et y étudie pendant deux années l’histoire de l’art et l’ébénisterie.

Il débute son parcours professionnel en travaillant dans le monde des antiquaires. Il façonne sa technique en œuvrant sur des meubles anciens, de différentes époques et de différentes origines. En 1987, il crée son propre atelier, dans lequel il exerce encore aujourd’hui, au n°3 du boulevard de la Liberté. Il exécute son savoir pour des particuliers, dont des propriétaires de châteaux de la région. Il est régulièrement sollicité par les musées des environs, comme le Musée Agathois ou encore le Musée Vuillod Saint-Germain à Pézenas pour intervenir sur des restaurations de mobiliers.

Serge Thomas, Bessanais d’origine, est guidé par la passion de son travail, qu’il réalise avec minutie et patience. Il aime les défis techniques et esthétiques et aspire à redonner aux objets leur aspect originel en prenant soin de rester fidèle au style et au créateur. Parfois, ses interventions nécessitent une phase d’étude préalable, permettant de sélectionner des essences adaptées ou encore les pièces métalliques (poignées, boutons ou décors). Il pratique sur tout type de mobilier du plus simple au plus élaboré comme la marqueterie, parfois estampillé, comme par exemple une commode tombeau style Louis XIV, ou une autre pièce de style Louis XIII.

Sa passion pour l’équitation l’a amené à créer des pièces originales comme des étriers en bois. Il a également exercé son talent sur de nombreux éléments du patrimoine bessanais. Il a restauré les huit corbeaux « têtes sculptées » éléments de la charpentes peintes datant du moyen-âge, puis sur la porte d’accès au clocher dans l’église Saint Pierre. Il y a récemment effectué la restauration complète de l’ossature en bois de l’orgue Puget. Enfin, il a créé toute la carcasse d’un second âne, animal totem de la ville de Bessan. Il est possible d’admirer ses réalisations ou de le contacter via sa page Facebook : ébénisterie d’art Serge Thomas.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.