Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN POLITIQUE - Echos de l'ultime séance du mandat municipal

LIBRE EXPRESSIONLa rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnellepermettant la publication de textes…


LIBRE EXPRESSION

La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle

permettant la publication de textes externes à la rédaction.

Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction.


Echos de l'ultime séance du mandat municipal

Les finances, l'urbanisme, le patrimoine et le personnel ont constitué les thèmes de travail de la dernière séance du Conseil municipal du mandat 2014-2020. Parmi les dix-sept questions à l'ordre du jour, plusieurs ont concerné des points récurrents, présentés chaque année. D'autres, à caractère plus ponctuels sont des choix de gestion spécifiques à des réalisations en cours ou à des projets en perspective. Par exemple, l'état des acquisitions et des cessions immobilières de l'année précédente, le tableau des effectifs, le régime indemnitaire sont des questions récurrentes. Au nombre des sujets ponctuels, des subventions exceptionnelles ont été sollicitées : l'une à Hérault Energies pour l'éclairage public de l'espace Baldy (26 682€50), l'autre à la Région et au Département pour la rénovation de la pelouse du stade de foot, suite à vandalisme.

Outre des délibérations à caractère comptable (valorisation comptable des travaux en régie, création d'un groupement de commande avec le CCAS pour le marché assurances), le Conseil a autorisé le Maire à signer des conventions pour des cessions de parcelles et la constitution de servitudes avec ENEDIS. Des tarifs ont également été décidés, notamment dans le cadre de la cantine scolaire et de la redevance d'autorisation d'occupation du Domaine public pour les marchés aux puces à « l'espace Victor Goudou – les Peupliers ». En matière de cantine scolaire, le prix est maintenu à 3€70 pour les enfants de la maternelle et du primaire. Nous avons intégré que la loi EGALIM du 30 octobre 2018 appelle à la transition vers une alimentation durable. A ce titre, il s'agit « d'une alimentation intégrant au moins 50% de produits issus de production locale ou d'une production de l'agriculture biologique ou d'un label qualitati».

Parmi les points saillants de cette séance, nous avons approuvé le crédit de paiement 2020 et le nouvel échéancier du deuxième programme de requalification du centre-ville (1 500 000 € en 2020 et 347 390€ en 2021). Autre question exceptionnelle : la première révision allégée du PLU. Dans le cadre de la réduction d'une protection du milieu naturel (ne remettant pas en cause le PADD), il est prévu de modifier le plan local local d'urbanisme pour créer une zone de compensation. Sur cette question, la minorité a souligné qu'une enquête publique serait indispensable en plus de la concertation annoncée. Une discussion s'est engagée sur les considérations écologiques des compensations.

L'unanimité n'a pas fait défaut pour chacun des items. La séance s'est achevée par une question orale de la minorité sur le projet d'acquisition de l'ancienne usine Ricard. Ce texte, intitulé « Où en sommes-nous ? » est visible sur ce lien :

https://www.herault-tribune.com/articles/209481/bessan-acquisition-du-site-ricard-quelles-nouvelles-par-le-groupe-bessan-avec-audace/

Cette séance consensuelle s'est poursuivie par un apéritif auquel le public était convié. Les enfants de deux anciens maires jadis adversaires ont mutuellement porté un toast à leur souvenir. Les sentiments filiaux, la convivialité et l'esprit républicain ont clos cet échange.

Pour le Groupe « Bessan avec Audace » au Conseil municipal

Olivier Goudou

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.