Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

BESSAN - Un arrêté municipal pour lutter contre les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin sont arrivées. Et avec elles, les…

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin sont arrivées.

Et avec elles, les désagréments liés à leurs poils urticants se détachant facilement lors d’un contact ou sous l’effet du vent. Les risques pour la santé sont d’importance : fortes réactions allergiques au niveau des yeux ; rougeurs et démangeaisons sur la peau ; difficultés respiratoires…

Le règlement sanitaire départemental précise que chaque propriétaire est tenu d’entretenir ses arbres afin de ne pas laisser proliférer les insectes et leurs larves au point qu’ils puissent constituer une gêne ou une cause d’insalubrité.

Face à la recrudescence de problèmes (notamment dernièrement avec des animaux de compagnie), Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, a pris un arrêté municipal obligeant les personnes concernées à prendre les mesures qui s’imposent pour éviter et éradiquer les colonies de chenilles processionnaires.

Cet arrêté est affiché en mairie et préconise des solutions de traitement. La population intéressée est également informée de l’existence d’un site internet intitulé « France Chenilles » et consultable à l’adresse suivante : http://chenilles-processionnaires.fr.

Il s’agit d’un annuaire de professionnels donnant de multiples conseils et permettant d’y trouver leurs coordonnées. Il est rappelé que les espaces boisés situés dans le domaine public font l’objet de traitement en lien avec l’agglomération.


Arrêté Municipal

 Portant lutte contre les chenilles processionnaires du pin

Le Maire,

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment ses articles L2212-1 et suivants

Vu le Code de la santé Publique, et notamment les articles L 1311-1 et L 1311-2
Vu le Règlement sanitaire départemental de l'Hérault, et notamment l'artlcle 37,

Considérant que les chenllles prooessionnaires du pin constituent un nuisible bien connu poursa capacité à libérer des poils urticants responsables de démangeaisons et de réactions allergiques cutanées, oculaires ou respiratoires chez l'homme et les animaux, ce qui en fait un probleme de santé publique majeur sur les sites infestés,
Considérant que ces manifestations cliniques peuvent s'avérer importantes et s'aocompagner de complications graves,
Considérant qu'une recrudescence de la colonisation des pins a été constatée sur le territoire communal et qu'II convient de prévenir la progression de cette colonisation,
Considérant qu'iI y a lieu par conséquent de prescrire des mesures de police de nature apréserver la sante publique, les animaux domestiques et la protection des végétaux,

ARRETE

Artlcle 1.

Les propriétaires et locataires relevant la présence de chenilles prooesslonnalres du pin dans leurs végétaux doivent prendre toutes les mesures nécessaires, chaque année, pour éradiquer efficacement la colonie. Au regard des enjeux sanitaires et des spécificités de ce nuisible, les habitants feront appel a un moyen : faction adapté å la saison, il pourra s'agir d'un moyen de lutte mécanique, biologique, de capture par phéromones sexuelles ou équivalent permettant des résultats similaires.

Pour une bonne Information de la population quelques modes de traitement sont décrits ci dessous à titre indicatif :

Lutte mécanique : chaque année des que les nids élaborés par les chenilles processionnaires du pin sont visibles et avant qu'ils soient trop importants et urticants, soit à titre indicatif et selon les variations du climat avant la mi-octobre, ceux-ci pourront être supprimés mécaniquement, les cocons seront ensuite incinérés l tout autre mode de destruction mécanique étant proscrit) et ce, en prenant toutes les précautions nécessaires soit le port d'une protection intégrale ( lunettes, masques, pantalons, manches longues) qui s'avèreront indispensables pour limiter les risques d'urtication.

Lutte biologique : chaque annee, entre mi-septembre et mi-novembre, un traitement annuel préventlf de la formation de cocons pourra être mis en œuvre, dans les règles de l'art. sur les végétaux susceptibles d'ètre colonlsés par les chenilles. Le produit préconisé est le baclllus thuringlensis ou équivalent en raison de sa spétificité et de son innocuité pour les espèces végétales cibles ainsi que pour les humains et la faune.

La capture par phéromones sexuelles: finstallation de pièges à phéromones sexuelles de mi juin à mi août permettra de limiter consldérablement la reproduction et de prévenir les futures attaques.

il pourra être fait appel à un moyen d'action chimique exercé dans les règles de l'art.

Article 2.

Il est fortement conseillé que ces moyens de lutte soient mis en œuvre par des professionnels qualifiés et disposant de produits homologués.

Article 3.

Dans tous les cas, faccès aux chenilles processionnaires doit être empeche par tout moyen notamment pour les enfants et les animaux domestiques. Les poils urticants des chenilles sont libérés dès lors qu'elles identifient une situation dagression pour leur colonie. Pour tout contact avéré ou soupçonné avec les polls urticants, un médecin doit être consulté de toute urgence.

Article 4.

Toute Infraction aux prescriptions citées ci-dessus sera constatée et fera l'objet d'un procès  verbal qui sera transmis à Monsieur le Procureur de la République.

Article 5.

Un affichage du présent arrété sera effectué sur les panneaux municipaux officiels pendant un mois. Chacun en ce qui le concerne est chargé de l'exécution du présent arrêté dont une ampliation sera notifiée à Monsieur le Préfet de l'Hérauft et à la brigade de gendarmerie d'Agde.

Article 6.

Le présent arrêté peut être contesté dans un delais de deux rmois à compter de se publication soit par voie de recours gracieux auprès de M. le Maire, soit directement par voie de requête devant le Tribunal Admlnlstratif de Montpellier. L'exercice d'un recours gracieux interrompt le délai de recours contentieux.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.