Béziers : 4 hommes pris dans un engrenage de violence vengeresse

Il ne fait pas bon céder à la colère sous le coup de l'alcool. C'est la leçon que viennent de prendre 4 hommes, qui comparaissaient le 2 mars dernier devant le tribunal correctionnel de Béziers.

Excès d’alcool et violence

Il y a quelques mois, un ancien maçon et l’un de ses amis déjà connu pour des faits de violence, ainsi qu’un autre homme, se sont battus en plein bar alors qu’ils venaient de consommer de nombreux verres. L’altercation a dégénéré au point de sa transformer en pugilat généralisé. Alertés, les gendarmes ont séparé les bagarreurs…

Des menaces de mort et des coups de fusil

Mais l’affaire ne s’est pas arrêtée là… L’autre homme aurait ensuite contacté l’ancien maçon, le menaçant de mort ainsi que son ami violent, et leur donnant rendez-vous au stade de Creissan pour régler la chose “entre hommes”.

L’homme, déjà connu des services de police pour des faits de violence, se serait alors emparé de son fusil, lequel n’était pas déclaré, et l’aurait chargé. Celui qui avait proféré les menaces de mort, déjà ivre, se serait pour sa part rendu chez son petit frère d’une vingtaine d’années pour lui réclamer une éventuelle arme. Celui-ci ne disposait que d’une bombe lacrymogène. L’ancien maçon et son complice arrivant au domicile du petit frère, ce dernier aurait cherché à calmer les esprits, mais aurait dû faire usage de sa bombe lacrymogène après que l’homme armé ait tiré en direction de son frère aîné.

Des peines de prison prononcées

Seule l’intervention de la gendarmerie, sans doute alertée par des voisins, a permis d’apaiser la situation. Comparaissant le 2 mars devant le tribunal correctionnel de Béziers, l’homme multirécidiviste a été condamné à trente mois de détention pour violences aggravées et détention d’arme de catégorie C sans déclaration, le frère aîné a écopé d’un an d’emprisonnement avec sursis probatoire de deux ans, l’ancien maçon en est quitte pour neuf mois de prison ferme et neuf mois de sursis, et le jeune frère obtient six mois avec sursis.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.