Béziers : un homme condamné à 30 mois d'emprisonnement pour quatre cambriolages et deux recels

Un cambrioleur récidiviste a été condamné à 30 mois d'emprisonnement pour avoir commis des vols à Béziers.

L’été dernier, une biterroise a été victime de vol à son domicile. Ayant laissé les fenêtres ouvertes, son téléphone portable, son porte-monnaie et sa carte bancaire avaient été dérobés durant la nuit.

Des investigations techniques de téléphonie

Suite au traçage du téléphone, l’homme ayant acheté l’appareil volé a été identifié par les policiers du commissariat de Béziers. Celui-ci a contesté la vente. Les enquêteurs, spécialisés dans les atteintes aux biens, ont procédé à l’étude d’une vingtaine d’autres dossiers de cambriolages ayant eu lieu en centre-ville de Béziers entre 2017 et octobre 2019 avec le même mode opératoire.

“Ce travail minutieux permettait de mettre en évidence que l’ADN de ce même individu avait été retrouvé sur les lieux de trois cambriolages grâce aux investigations de police technique et scientifique.”

précise la Procureur de Béziers

Déjà condamné pour des faits similaires

Placé en garde à vue le 20 septembre 2021, l’homme d’une trentaine d’année n’a reconnu que partiellement les faits. Le parquet de Béziers retenait à son encontre : quatre cambriolages et deux recels de vols, le tout en récidive.

Le tribunal a condamné l’homme pour l’ensemble des faits à 24 mois d’emprisonnement, plus 6 mois d’emprisonnement en révocation d’un précédent sursis, le maintien en détention, et a prononcé à son encontre une interdiction du territoire français pendant 5 ans.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.