Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Cap d'Agde - Au sujet de la grève des enseignants

Monsieur le Directeur De l'Ecole Primaire Jules Verne, En allant chercher mon petit-fils à…

Monsieur le Directeur De l’Ecole Primaire Jules Verne, En allant chercher mon petit-fils à la sortie de l’école, j’ai pris connaissance d’une affiche manuscrite semblant informer les parents des écoliers d’une grève de certains enseignants pour la journée de demain 4 Avril 2006.

La raison officiellement invoquée serait la « lutte » contre l’adoption du C.P.E.

Je ne peux que constater une fois de plus que les enfants et leurs parents sont pris en otages par des fonctionnaires de l’Enseignement public pour des raisons strictement politiques, n’ayant aucun rapport avec leur métier.

Comment ces mêmes enseignants pourront-ils donner des cours d’ « Instruction civique » à leurs élèves sans réaliser un grand écart face à leurs actes.

Les grévistes se rendent-ils compte ou bien se préoccupent-t-ils du problème pratique posé par le gardiennage des enfants, surtout dans les familles monoparentales, en particulier à qui confier l’enfant qui devrait être à l’école ?

Ecrire de plus que la journée de grève ne serait pas payée, relève de la farce grossière, car si un gréviste motivé réellement et personnellement attendait d’être payé pour une tâche qu’il n’aurait pas effectuée, ce serait alors dévaluer complètement la signification du droit de grève qui est inscrit dans notre Constitution.

Que le C.P.E. dans sa forme actuelle, soit ou ne soit pas la panacée pour essayer de résoudre le problème de chômage de certains jeunes, qu’il soit incomplet ou pas adapté à certaines situations, c’est tout à fait possible, mais comment accepter que par le biais de cette grève entre autres choses, et en particulier en essayant de se justifier dans le cadre de l’école, des enseignants cherchent à influer à travers leur position dominante sur l’apprentissage de la vie de nos enfants, c’est vraiment un abus d’autorité qui dépasse les bornes..

L’école doit rester un lieu de liberté pour tous et pas seulement pour certains qui usent et abusent de leur position d’enseignants, seuls détenteurs du « savoir ».

Nous, parents et grands-parents, nous attendons de l’école non seulement l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul, mais aussi l’indépendance d’esprit et la liberté de choisir de l’enfant sans interférer politiquement et insidieusement à travers des théories fumeuses qui omettent sciemment des réalités que peu d’entre nous osent regarder en face.

Que ces « enseignants » aient pris une option politique c’est parfaitement leur droit, mais certainement pas en l’utilisant dans une école.

Ils ont le droit d’être respectés, mais ils doivent aussi respecter les autres.

Je vous prie d’accepter, monsieur le Directeur, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Robert BAYLE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.