CAP D’AGDE – L’ADEC : Après le LIMOGEAGE : LE PLEBISCITE !

CAP D’AGDE – L’ADEC : Après le LIMOGEAGE : LE PLEBISCITE !Les commençants le savent plus que…

CAP D’AGDE – L’ADEC : Après le LIMOGEAGE : LE PLEBISCITE !

Les commençants le savent plus que tout autre: En début de saison la tension est a son comble. Cette année n’échappe pas à la règle.  Sur fond d’incertitude et de  crise économique  associée à un démarrage timide, la période  est propice  aux tensions entre   personnalités et  caractères bien trempés.

Comme l’an dernier à pareille époque les commerçants de L’ADEC (Association pour le développement économique et culturel du Cap d’Agde)  participent à leur manière à l’animation de la cité .
La spontanéité prends alors souvent le pas sur le formalisme lors des actions revendicatives ou statutaires de l’association. 

 Il y a moins d’un an, un coup de théâtre avait fait monter en température les esprits parfois surchauffés des professionnels de la station balnéaire !

Le 15 juin 2015, Michel MARTIN, alors président  avait eu la surprise de recevoir une lettre recommandée lui signifiant sa  «  révocation  »  votée par le conseil d’administration de l’association. 

fffffffL’attitude autocratique du président MIJA était en cause, expliquait  en substance le trésorier Didier LEROY et le bureau de l'association 2015 dans la lettre signée conjointement par Francoise MARTIN , Vice Présidente, Agnès CHAUSSIERES secrétaire, Cédric CALMARINI et Martine BENEFALLA, à l’origine du renversement du directoire !

( Voir l'article et la vidéo de Juin 2015

Fin de l’acte  1 : Didier LEROY indiquait alors dans les colonnes du quotidien régional Soit on élit un nouveau président au sein du conseil d’administration,  soit on réunit une assemblée générale extraordinaire… mais il y a un délai de 21 jours et on arrive en pleine saison…»

A l’approche de la saison, ce fut  donc la première version qui fut choisie et Didier LEROY se vit investi président par les membres du conseil.

Une pleine saison à tire-d’aile et sans tumulte, avant que n’arrive l’heure des BRESCOUDOS  bientôt suivie par la GRANDE BRADERIE.
A l’heure du bilan de fin de saison,  les rivalités furent à nouveau exacerbées et avec elles les règlements de compte  sur la trésorerie réclamés à corps et à cris par une poignée de contestataires qui pétitionnent en réclamant la  transparence des comptes, la tenue d’une assemblée générale et d’une élection d’un nouveau bureau 
Les opposants au régime obtiennent partiellement satisfaction début avril 2016 : Une assemblée générale est convoquée mais elle ne prévoit pas l’élection d’un nouveau bureau.

C’est dans un climat orageux que se déroule cette assemblée 201. Les tensions, les sous-entendus et  les divergences de fond ne se  sont pas estompées.
La municipalité observe du coin de l’œil l’association se quereller sur l’utilisation des droits de place récoltés par l’ADEC lors de la GRANDE BRADERIE : Au total 135 emplacements situés sur le domaine public qui échappent  depuis des années au droit terrasses  municipaux.  Un privilège qui fait des envieux du côté de bien des associations qui verraient d’un bon œil que cette largesse leur soit également octroyée.

Coup de théâtre lundi 2 mai  2016 : Le bureau décide d’une nouvelle opération médiatique qui pourrait lui apporter une assise confortée et une nécessaire légitimité. LE REFERENDUM est acté :  Il se déroulera sans préavis,   comme nous l’indique le Président LEROY :  «     Le jour même et  sur une seule journée afin que personne ni le bureau ni les contradicteurs ne prenne le temps de faire campagne »

Le référendum propose un choix binaire : Pensez-vous en tant qu’adhérent de l’ADEC que Monsieur Didier LEROY doivent continuer ses fonctions de président au sein de notre association ?  OUINON  

Breveté par l’ADEC , le scrutin est organisé sous la  forme d’une urne itinérante scotchée hermétiquement au ruban adhésif  que deux bénévoles soumettent au vote des 146 adhérents de  l’ADEC. 

Une participation de  65 % avec 96 suffrages exprimés, et un score sans appel à faire pâlir d’envie les gouvernants des  principales démocraties Européennes !

76 % de OUI    soit  73 voix 

10,5  d’abstention  soit 10 voix

13, 5 % de NON  soit 13 voix

Un PLEBISCITE  salué par Didier LEROY qui attribuera  la paternité de cette nette victoire au bureau de son association avant de décliner toutes les manifestations  de l’ADEC en cette saison estivale.

Une programmation, quelques surprises, avec l ‘annonce de la  fin de l‘opération patinoire,  l’incertitude sur la tenue des «  BELLES DU CAP «  en 2016  ou encore sur l’éventuelle subvention octroyée par le CASINO du CAP D’AGDE .

Indiscrétions, révélations et coups de théâtre..  avec l’ADEC, c’est un peu comme à LA SAMARITAINE .. Il se passe toujours quelque chose  ! 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.