Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Changer l’Europe maintenant

Après le vote des militants le 12 mars sur le texte d'orientation « Donner…

Après le vote des militants le 12 mars sur le texte d’orientation « Donner une nouvelle direction à l’Europe » et la proposition de la liste pour notre grande circonscription, il s’est tenu le samedi 21 mars la convention nationale de ratification du texte et des huit listes, qui a marqué le début de la campagne des européennes. Nous, les socialistes sommes des partisans résolus de la construction européenne. Parce qu’elle a garanti la paix, l’Etat de droit, la démocratie sur notre continent. Mais aussi parce que l’Europe est nécessaire à une grande politique de réformes économiques et sociales. Où en serions-nous si l’Europe n’avait pas, avec Mitterrand, Delors et Kohl donné une issue maîtrisée à la chute du Mur de Berlin dont nous fêtons le vingtième anniversaire ? Où en seraient l’Espagne, le Portugal, la Grèce, l’Irlande et tant de nos vieilles régions industrielles en reconversion si elles n’avaient pas massivement bénéficié des fonds structurels européens ?

Où en serions-nous aujourd’hui si nous n’avions pas créé l’euro en 2000 ? Si 27 monnaies nationales s’affrontaient en permanence à coup de “dévaluations compétitives” ?
Dans le contexte actuel, alors que nous sommes confrontés à une crise économique et sociale majeure, les élections européennes présentent un enjeu considérable pour notre avenir. Chacun sait que les réponses à apporter à cette crise ne peuvent être élaborées au seul niveau étatique. Il faut agir de manière concertée au niveau européen.

Or, cela fait cinq ans que la droite est majoritaire en Europe, à la fois au niveau des Etats membres et à celui des institutions européennes. Car ce n’est pas des rangs la droite européenne qui a largement dominé pendant la dernière législature la Commission, le Conseil et le Parlement – 60% des bancs du Parlement sont occupés par des députés conservateurs libéraux et populistes que naîtra cette nouvelle Europe. Son bilan est accablant !
Seul le Parti socialiste européen (PSE) est en mesure d’offrir une véritable alternative face à cette Europe de droite qui laisse notre destin dans les seules mains du marché. Si l’on veut bâtir une Europe progressiste, renverser l’actuelle commission européenne et changer profondément l’orientation de la politique européenne, il faut donner une majorité au PSE au Parlement européen. Dans cette perspective, avec tous les partis socialistes, travaillistes et sociaux-démocrates européens, réunis au sein du PSE, nous avons adopté – et ce n’est pas rien ! – un programme commun européen : le Manifesto.

L’existence même de ce programme est en soi une preuve que seuls les socialistes sont capables, à gauche, de construire une véritable majorité politique progressiste, cohérente et efficace, au Parlement européen. Avec le Manifesto, nous donnons la preuve d’une alternative de gauche crédible, l’espoir d’un vrai changement en Europe. Pour donner un nouveau sens à l’Europe et rendre toute leur place aux citoyens, il est temps de bâtir l’Europe sociale. Pour cela, nous proposons que soit élaboré un Pacte européen du progrès social. Nous demandons la création, dans toute l’Europe, de prestations sociales pour les retraités et les chômeurs.

Nous proposons également d’insérer une clause de progrès social dans chaque législation européenne, un cadre juridique européen protecteur des services publics, un pacte européen contre le dumping salarial, ou encore une charte européenne pour les stages. Notre circonscription Sud-Ouest élit dix des soixante-douze eurodéputés auxquels peut prétendre la France. Elle regroupe les 5 775 540 électeurs inscrits issus des régions Aquitaine, Midi Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Voici la composition de la liste socialiste menée par Kader Arif, avec en numéro 2 Françoise Castex, numéro 3 Eric Andrieu, numéro 4 Frédérique Espagnac, numéro 5 Renaud Lagrave, numéro 6 Béatrice Patrie, numéro 7 Michel Teychenne, numéro 8 Monique Collange, numéro 9 Sébastien Denaja, numéro 10  Nathalie Mannet-Carbonnier.

Adrien TERRIBILE
Pour la section d’Agde

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.