Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

Fermeture partielle de SAIPOL dans le port de Sète - Réaction de Jean-Luc BOUpc

La production industrielle française livrée à la loi du marché, voilà ce que révèle la fermeture partielle de SAIPOL dans le port de Sète pour les six mois à venir et peut-être plus. Cette décision est tout sauf une péripétie technique. D’abord parce que l’activité partielle et la mise en chômage des personnels est une […]

La production industrielle française livrée à la loi du marché, voilà ce que révèle la fermeture partielle de SAIPOL dans le port de Sète pour les six mois à venir et peut-être plus.

Cette décision est tout sauf une péripétie technique.

D’abord parce que l’activité partielle et la mise en chômage des personnels est une pratique largement utilisée par le groupe SAIPOL sur les autres sites de production. Ensuite parce que l’abaissement des droits de douane afin de faciliter les importations relève d’un choix politique porté par l’Europe et l’OMC.

Enfin, parce que la concurrence du biocarburant en provenance d’Argentine est le fait d’un groupe français premier exportateur du Biodiesel argentin. La cerise sur le gâteau ce sont les facilités offertes par l’Etat français à l’installation d’une unité de Bio carburant du groupe Total à La Mède en région PACA.

Concurrence acharnée des groupes multinationaux et décision politique de l’Etat et de l’Europe pour lever tous les obstacles à cette course au profit : ainsi va la vie d’un système capitaliste mondialisé totalement débridé.

Peu importent les conséquences humaines sur les salariés de SAIPOL jetés au chômage partiel à la sauce des ordonnances Macron, peu importent les coups portés au port de Sète et à l’activité maritime et agricole de la Région, peu importe également que cette course au profit ignore l’argent public investi pour permettre à SAIPOL de s’implanter sur le port de Sète.

Les propositions que j’ai portées dans la campagne des élections législatives pour le PCF et le Front de gauche démontrent qu’il est possible de faire autrement.

Seule la défense de l’outil industriel et de la production française comme levier de la coopération internationale et des réponses des besoins humains dans notre pays peut faire bouger les lignes.

Un outil industriel développé et diversifié générateur d’un trafic maritime et portuaire porteur d’emplois assurera au port de Sète une vraie perspective d’avenir.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.