Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Frontignan : la ville accueille les volontaires du programme d’échange européen

Carla et Ivo sont accueillis par la ville, avec le soutien de l’Europe, pour rencontrer leurs pairs, avoir l’opportunité de découvrir une autre culture et expérimenter la vie à la française Ils iront à la rencontre des jeunes frontignanais échanger sur leur vécu et expériences.

Carla Martin Cames, 22 ans et Ivo Machado 25 ans viennent respectivement d’Espagne et du Portugal et sont arrivés début mai pour 9 mois d’immersion, avec l’objectif de gagner leur indépendance en dehors de leur zone de confort. Carla entraînait des jeunes footballeurs au service jeunesse, lvo était étudiant universitaire en multimédias et à décider d’arrêter. Tous deux ont fait le choix de mettre les voiles pour apprendre la langue et rencontrer leurs voisins français, ils seront logés et accompagnés par la ville de Frontignan qui pratique le sens de l’accueil et l’échange depuis de nombreuses années. Le projet d’accueil des services volontaires est un projet que la commune souhaite voir se développer en recevant 7 jeunes à l’année à partir d’octobre.

service volontaire europeen frontignan2
Clara et Ivo vont vivre 9 mois à Frontignan dans le cadre du service volontaire européen

Une prise en charge européenne pour permettre aux jeunes sans diplôme et sans expérience de voyager et s’intégrer dans un autre contexte

C’est une occasion de voir se développer tout un socle de compétences en dehors de son environnement social et culturel, l’opportunité de se dépasser et s’assumer en dehors du cercle familial.

Le financement européen prévoit le logement, un forfait alimentaire mensuel, et une enveloppe complémentaire pour les loisirs, qui représentent 8000€ par jeune sur leur 9 mois de présence. La ville, elle, prend en charge le transport, les cours intensifs de français, et le suivi de ces jeunes qui sont pour la première fois loin de leur environnement.

Dans un contexte de sensibilisation à l’environnement, il leur est demandé de s’engager à privilégier les transports les moins polluants, ainsi Ivo est arrivé après un trajet de bus de 22h plutôt que par avion et se déplace à vélo.

En contrepartie, les 2 jeunes travaillent sur la présentation de leur projet et les échanges sur la mobilité internationale auprès de la mission locale d’insertion qu’ils présenteront aux établissements scolaires frontignanais. Ils n’oublient pas de profiter de la plage et des joies de leur région d’accueil.

Échanges et montée en compétences

Certains prolongeront leur séjour comme Clara, précédente volontaire qui aura trouvé un stage rémunéré de 4 mois. Carla, elle, a pu déjà échanger sur un terrain qu’elle connaît bien, en rencontrant le club de foot frontignanais et tisser des liens sur les bases qui sont les siennes. Ces jeunes européens repartiront avec un Youth Pass, un certificat qui reconnaît leur participation et les résultats de leur apprentissage dont ils pourront se servir dans leur vie future.

Frontignan est la seule collectivité du département labellisée pour l’accueil de volontaires, avec 7 associations d’éducation populaire, se donnant pour mission l’apprentissage et l’accompagnement.
546 jeunes ont participé à une mobilité à l’étranger sur les 15 dernières années, et 228 ont été accueillis à Frontignan, en provenance plus particulièrement des villes jumelles de la commune. Le mois de l’Europe étant limité par le contexte sanitaire, la ville organise des visioconférences avec ses dernières pour échanger avec la nouvelle équipe municipale et conserver les liens d’amitiés avec l’association de jumelage.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.