Frontignan : le cœur de ville du point de vue des habitants

Reportage

La restitution de la concertation citoyenne et des perspectives concernant la requalification du cœur de ville a eu lieu le 12 février dernier.

Les 3 grands thèmes qui sont ressortis de la concertation, concernent l’accessibilité, l’envie de flâner et la place de la nature. Il apparaît dans les résultats de cette concertation citoyenne “le souhait d’un cœur de ville plus accessible à tous avec des modes de mobilité mieux partagés par ses usagers, notamment en développant des mobilités alternatives à la voiture et en les sécurisant davantage. L’envie de pouvoir flâner en cœur de ville apparaît fortement. Il s’agit donc d’aménager des espaces publics diversifiés et d’adopter une stratégie de dynamisation culturelle et commerciale. Enfin, la place de la nature et la biodiversité ont été largement évoquées, notamment l’enjeu de la végétalisation des places et des rues et la place de l’eau dans la ville pour s’adapter aux changements climatiques ainsi que la question de la cohabitation avec les animaux.

526 participations

La ville dénombre 526 participations aux différentes formes de concertation, dont : 219 participations pour la carte collaborative, 242 visites à la Maison des projets, 65 participations aux balades et ateliers et 40 commerçants présents à la réunion publique dédiée. Pour Michel Arrouy, le maire de Frontignan, ” beaucoup d’habitants étaient présents pour la présentation publique de la restitution de la concertation pour la requalification du cœur de ville. Dans les prochaines semaines, les nombreuses idées et perspectives d’aménagement seront mises à l’étude et discutées avec les riverains et habitants pour une mise en œuvre opérationnelle. Tout au long de la requalification du cœur de ville, nous poursuivrons notre travail de concertation car c’est avec l’ensemble des habitants de la commune que nous donnons tout son sens à la démocratie citoyenne, que nous faisons vivre la ville d’aujourd’hui et que nous allons construire celle de demain.

La démarche continuera d’être participative

Le projet de cœur de ville de l’avenir s’inscrit dans la démarche de transition démocratique et écologique de notre commune. Il ne peut s’élaborer qu’avec celles et ceux qui y vivent et le pratiquent “, explique Loïc Linares, conseiller municipal délégué à l’aménagement durable et à la transition démocratique

Pour Frédéric Aloy, conseiller municipal délégué à l’urbanisme et au développement économique, “la construction du projet de cœur de ville est une réflexion collective et intelligente de long terme, pour créer des espaces et des usages partagés par les habitants et les acteurs économiques du territoire“.

Ce qui a été retenu

  • Quai Voltaire : créer une promenade de grande qualité au bord du canal, augmenter la place des modes de déplacement doux, développer les usages récréatifs et réduire le nombre de stationnements.
  • Rue Saint-Paul/rue Baumelle : favoriser la place des piétons avec l’élargissement des trottoirs et végétaliser les rues.
  • Place Combettes : créer une placette qualitative et porteuse d’usages, agir sur l’habitat dégradé, réorganiser le stationnement.
  • Place de l’Hôtel de Ville et place du marché : dynamiser le commerce et végétaliser.
  • Place Jean-Jaurès : agrandir et apaiser la place centrale en fermant une des rues, en supprimant une partie des stationnements en épi et en végétalisant.
  • Rue du Port : sécuriser les piétons en élargissant les trottoirs, travailler les façades et les commerces vacants et végétaliser pour améliorer l’intégration des stationnements.
  • Plan Capestang : réorganiser le cœur d’îlot, travailler sur le logement dégradé, intégrer le stationnement de manière plus qualitative et végétaliser.
  • Réaménager de la place de la Vieille poste et animer le square de la Liberté.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.