Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Henri COUQUET : « Le respect du citoyen » - Elections cantonales de mars 2008

C'est dans une salle des fêtes de Vias comble que s'est déroulée, samedi dernier,…

C’est dans une salle des fêtes de Vias comble que s’est déroulée, samedi dernier, une réunion publique d’Henri Couquet, candidat aux élections cantonales de mars 2008. Michel Saint-Blancat et Henri Couquet ont rappelé tous deux le but essentiel de cette élection.

Voir la photo de la soirée

C’est de mettre un terme définitif à la situation actuelle, c’est-à-dire celle d’un conseiller général inexistant, qui ne défend donc pas les intérêts de notre canton et de ses habitants. Tous les principaux dossiers sont en panne depuis des années, et les subventions obtenues partout ailleurs pour les réalisations communales sont devenues chez nous des denrées rarissimes. Bien entendu, on ne peut être absent et en même temps efficace. Il ne s’agit pas là de politique mais de bon sens.

    Pour Michel Saint-Blancat, le bon candidat pour remédier à cet état de fait, pour faire en sorte que notre canton d’Agde soit à nouveau normalement servi dans le « concert » départemental, « le bon candidat est Henri Couquet ». Tout d’abord « parce qu’il est le candidat officiellement désigné par l’UMP pour représenter la majorité présidentielle dans ces élections », mais aussi « parce qu’il a fait preuve des capacités, des compétences, de la ténacité et de l’efficacité nécessaires, dans le cadre de ses délégations, pour redresser la situation financière de sa ville aboutissant à la baisse continue depuis trois ans des taux locaux d’imposition, mais aussi pour faire aboutir beaucoup de difficiles dossiers pour la ville d’Agde, et qu’il est maintenant apte à réaliser cela pour notre canton et les communes qui le composent. Beaucoup de communes aimeraient avoir des élus de cette trempe dans leur sein. »

    Ensuite, reprenant les quatre qualificatifs qu’Henri Couquet a mis en exergue dans sa communication de campagne électorale (honnêteté, droiture, travail, efficacité), Michel Saint-Blancat soulignait tout l’intérêt du choix de ces valeurs trop longtemps oubliées. « Ce choix est d’autant plus opportun qu’il correspond à une réalité. Il y a longtemps que je le connais en tant qu’élu, dévoué à son action publique, mais aussi personnellement, et je peux affirmer que les qualificatifs choisis ne sont pas usurpés. Travailleur et efficace, tout le monde a pu le constater, faisant montre d’une droiture à toute épreuve et en toutes occasions. Une personne de confiance sur qui l’on peut vraiment compter. Quant à dire qu’il est honnête, je peux affirmer que c’est quelqu’un d’une parfaite intégrité. Nous le soutenons donc totalement, et je demande à tous d’en faire autant. Notre candidat, c’est Henri Couquet. »

    Je ne résumerai pas ici l’intervention d’Henri Couquet concernant l’approche des différents dossiers, comme par exemple ceux concernant l’emploi ou le tourisme, car il va les décliner prochainement lui-même auprès de vous. Dans l’espace de ce petit compte-rendu, je ne retiendrai qu’un propos qui m’apparaît bien décrire la personnalité du candidat. Il a dit : « depuis des années, je suis le même étendard, celui de la République ». En effet, que ce soit dans son parcours professionnel ou son implication publique et politique, il défend avant tout les valeurs de la république auxquelles il accorde une grande importance. « Je suis un pur produit de la République. Fils de vigneron, normalien de formation, puis entreprenant de nouvelles études dans un secteur qui est une passion pour moi (la psychologie), je suis devenu psychologue dans les écoles, et par ailleurs conseiller municipal depuis 1995, avant de devenir maire-adjoint. Je me réalise dans l’action publique, que j’aime. Donnez-moi par votre vote la force de continuer à faire valoir les valeurs d’honnêteté, de travail et de droiture qui doivent nous guider dans l’action publique, au service de tous. »

    Inutile de vous dire l’enthousiasme du nombreux public à l’écoute de ces propos : on en veut encore de cette veine pour la prochaine étape !

            Jean Louis Gâches
            Responsable commission sécurité circonscription UMP
            Commissaire principal honoraire de la Police Nationale

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.