HERAULT - REPONSE COURTOISE ET TOLÉRANTE À LA SUSPENSION DÉCIDÉE PAR LE PRÉSIDENT UDI 34

Réponse du Docteur Gérard REY à Joseph FRANCIS Président de l'UDI 34.Vous pouvez revoir…

Réponse du Docteur Gérard REY à Joseph FRANCIS Président de l'UDI 34.

Vous pouvez revoir les articles précédents en cliquant sur les liens (https://www.herault-tribune.com/articles/42263/herault-gerard-rey-suspendu-de-l-udi-34-par-joseph-francis/ et https://www.herault-tribune.com/articles/42291/herault-un-choix-facile-avoir-des-actes-en-accord-avec-mes-convictions-par-gerard-rey/).

Une suspension qui me laisse toujours membre du Parti Radical et donc adhérent à l’UDI …. Je reste également le candidat désigné dans le courrier officiel L.R./UDI du 29 janvier 2017 pour défendre les valeurs du Centre et de l’UDI dans la 7ème circonscription de l’Hérault.

Il y aura simplement un choix proposé aux électeurs entre moi même pour représenter le centre et l’UDI, un candidat L.R. sous la responsabilité du Maire d’Agde Gilles d’Ettore et probablement un candidat de gauche en la personne du socialiste Sébastien Denaja.. Les autres partis seront également présents dans ce scrutin électoral.

La démocratie pourra donc s’exprimer dans la 7ème Circonscription de l’Hérault et je m’en réjouis pour la liberté de décision de nos électeurs.

Dans l’Hérault, seule la circonscription de Monsieur Joseph Francis est vierge d’une candidature L.R ?? … Tant mieux pour lui, mais personnellement, je préfère figurer dans un territoire où les électeurs ont un vrai choix démocratique, sans compromission ou arrangement.

Ce sont les électeurs qui doivent décider, pas les partis politiques !

Maladroitement affichée sur la place publique, cette sanction décidée par le Président UDI 34, Joseph Francis, a pour seule conséquence de briser un peu plus les vraies valeurs d’un centre uni que je mets toute mon âme et toute mon énergie à reconstruire.

A un moment où la France a besoin de bon sens et d’union des compétences pour une gestion plus saine et plus créative, cette intransigeance antilibérale stimule les divisions partisanes et l’animosité politique.

C’est la seule conséquence que je regrette sincèrement pour un simple « délit d’opinion trop centriste », alors que nous devons aujourd’hui offrir au français une alternative forte en réformant le système tout entier sans demi-mesure.

C’est pour moi un choix facile d’avoir des actes en parfait accord avec mes convictions et je continuerai à défendre la liberté, l’ouverture et la transparence au seul profit de l’intérêt général.

Ces valeurs de tolérance politique sont en réalité la pensée profonde de nombreux électeurs qu’il faut aujourd’hui laisser s’exprimer pour sortir des désastreuses alternances gauche – droite dont nous subissons les échecs répétés.

Le mouvement « En Marche » d’Emmanuel Macron s’inscrit dans cette nouvelle doctrine où la probité et l’honorabilité remplacent les compromissions habituelles.

« On ne peut pas souhaiter une recomposition de la vie politique et refuser le dialogue avec ceux qui ont des idées similaires aux nôtres » a affirmé Jean Christophe Lagarde, Président national de l’UDI. Il ne serait en effet ni logique, ni souhaitable de refuser un dialogue citoyen constructif.

Je continuerai donc avec courage et détermination à défendre les valeurs d’union et de compétence en restant fidèle à mon engagement politique.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.