Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Economie

HERAULT - Un directeur d'Intermarché veut interdire les congés d'été à ses salariés

Partir en vacances l'été, quelle idée ! “C’est au moment où l’on a le plus besoin de vous que vous vous absentez “ Les déclarations écrites du directeur de l'Intermarché de Villemagne-l'Argentière (Hérault) sont caler une certaine logique mais ne manquent pas pour autant de susciter des réactions dans le monde de l'entreprise. Il va jusqu'à […]
Partir en vacances l'été, quelle idée !
C’est au moment où l’on a le plus besoin de vous que vous vous absentez

Les déclarations écrites du directeur de l'Intermarché de Villemagne-l'Argentière (Hérault) sont caler une certaine logique mais ne manquent pas pour autant de susciter des réactions dans le monde de l'entreprise.

Il va jusqu'à proposer par référendum à ses salariés de les empêcher de partir en vacances durant l'été.

Explications

Dans un courrier daté du 31 juillet 2018 qui a fuité sur les réseaux sociaux, il explique à ses salariés : “Je compte sur vous pour faire progresser l'entreprise… Vous êtes tous de très bons professionnels dans vos domaines respectifs, et pour nous deux mois les plus forts vous prenez tous ou presque des congés. C’est au moment où l’on a le plus besoin de vous que vous vous absentez pour laisser vos univers à des saisonniers qui n’ont aucune connaissance de notre métier et aussi, souvent pas forcément l’envie que vous avez de faire bien. »

Il poursuit : 

Avoir accepté de mettre en place des congés payés au mois de juillet et août est pour moi une erreur“,

Un vote par référendum

Le chef d'entreprise propose donc par référendum d'interdire la pose de congés durant cette période. Il demande à ses employés leur “implication dans cette décision” qui poursuivrait évidemment “un seul objectif : être au service de nos clients qui font notre salaire à tous“.

Un bel exemple de démocratie en entreprise

Contacté par Le Parisien, le directeur parle de « bel exemple de démocratie dans l’entreprise » et d'une “volonté de faire progresser l'entreprise“. « Il n’y a rien contre les lois du travail. Je les respecte. Comme mes salariés. La preuve, pas de passage en force. »

Que dit la loi ?

Sur le fond, rien n’interdit d’empêcher ses salariés de positionner leurs jours de congé à telle ou telle date. Il n’y a pas de droit imprescriptible d’avoir ses vacances en été. 

Avec les lois adoptées en mars 2018, l’employeur peut conclure un accord d’entreprise avec ses salariés et peut tout organiser un référendum en ce sens.

Par contre, il lui faudra obtenir l’accord de deux tiers des salariés pour qu’un tel accord soit adopté. 

Dans un courrier du 30 janvier 2018, il expliquait déjà de manière tout à fait pragmatique à ses salariés que “toute décision prise concernant les congés sera faite en fonction du service, de l'organisation de l'entreprise et bien évidemment de la saisonnalité du chiffre d'affaires.”

Il concluait courageusement en indiquant que lui-même “organiser sa vie privée en fonction de son travail et non l'inverse.”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.