Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Immobilier

Immobilier / La FPI L-R analyse le marché du Gard

La FPI est présidée au niveau national depuis 2012 par François Payelle et au niveau régional(Languedoc-Roussillon) par Xavier Bringer (M&A Promotion).La FPI LR compte en région Languedoc-Roussillon, 50 membres adhérents. Pour le vice-président FPI L-R, responsable du secteur gardois, Alain Penchinat (les Villégiales) a introduit les débats. Faisant référence aux cinq niveaux qu’il est impossible […]

La FPI est présidée au niveau national depuis 2012 par François Payelle et au niveau régional
(Languedoc-Roussillon) par Xavier Bringer (M&A Promotion).
La FPI LR compte en région Languedoc-Roussillon, 50 membres adhérents.

Pour le vice-président FPI L-R, responsable du secteur gardois, Alain Penchinat (les Villégiales) a introduit les débats. Faisant référence aux cinq niveaux qu’il est impossible de dépasser dans les constructions nîmoises, il a énuméré les cinq verrous à faire sauter pour parvenir à la réalisation d’un programme immobilier :

– la perception générale de la promotion privée doit changer ;
– l’environnement fiscal des investisseurs doit se stabiliser ;
– logement privé et logement social ensemble feront le logement pour tous ;

– il faut veiller à ce que la valeur de l’immobilier ne soit pas inférieure au coût, sous peine de voir l’offre disparaître. Et le vice-président de fustiger « l’empilement des coûts qui pourraient conduire à la disparition de l’offre s’ils dépassent le prix de vente, qui lui est mécanique ».

Xavier Bringer s’est voulu en effet optimiste au regard des statistiques dont il venait de prendre
connaissance. « En 2012, le marché gardois touchait le fond. En 2013, il affiche une augmentation de 48% des ventes nettes ! En valeur absolu, nous sommes toujours en présence d’un trop petit volume, mais cela mérite cependant d’être salué. » Le président a ensuite abordé le problème du manque d’investisseurs sur le marché gardois. « Il est très important que sur Nîmes et le Gard redeviennent visibles sur le marché de l’investissement locatif. » Après avoir salué le travail mené sur le Gard concernant le zonage Duflot, Xavier Bringer a rappelé l’importance de la Promotion Immobilière dans l’économie locale. « Un logement équivaut à deux emplois créés ou maintenus. Cela représente de la formation, du travail pour toutes les filières du Bâtiment et de l’Immobilier et de nouveaux aménagements pour la ville. Nous devons en être fiers et cela doit continuer ainsi… » Et de conclure : « L’excellence au coeur de la vie, au coeur de la ville, est une façon de concevoir la ville de manière participative. »

Après avoir excusé le Sénateur Maire, Jean-paul Fournier retenu dans sa permanence électorale, Jacques Perotti, adjoint à l’urbanisme de la ville de Nîmes a souhaité tempérer les propos du président de la FPI LR en rappelant que « le PLH de l’Agglomération prévoit la construction de 800 logements privés et 210 logements sociaux par an. Nous avons atteint ce résultats durant les bonnes années… Nous en sommes loin actuellement ! » L’élu a énuméré les différentes réalisations de la Ville (rénovation des Arènes, Musée de la Romanité etc.) « Il faut mettre les moyens pour les gens aient du plaisir à venir ici. Nous avons mis en place une aide de 3 000€ pour les primo accédants qui peut être
doublée… L’immobilier fait partie de la préoccupation des élus. » Françoise Dumas rappelé son action dans le cadre de la réforme du zonage « Duflot » pour que Nîmes passe de la zone B2 à B1. « Il y a un cadre législatif qui va permettre ne pas sombrer et qui nous aidera à appréhender les années à venir dans de meilleurs conditions. Il est nécessaire d’agir sur le foncier grâce à une politique volontariste. Le logement est également lié à la possibilité de se mouvoir et à la qualité de vie due en partie à l’attractivité de la ville auprès des entreprises. 80% de la population du Gard vit en agglomération. C’est là dessus qu’il va falloir agir ! » En conclusion, Françoise Dumas s’est dit très optimiste pour cette ville (en dépit de la diminution des permis de construire et des contraintes dues au PPRI). « Maîtrise du foncier, maîtrise des coûts, confiance aux entreprises et dans les mesures gouvernementales, tout cela ajouté à l’envie de travailler ensemble, font que 2014 sera l’année de l’infléchissement positif ! ».

La Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) est l’unique organisation professionnelle
représentant les promoteurs du secteur privé. La FPI, interlocuteur des administrations, du
gouvernement et des parlementaires, participe activement, à travers diverses commissions et des prises
de position publiques, à l’élaboration des textes législatifs et réglementaires qui concernent les domaines
d’activité de ses adhérents. Elle intervient également auprès des instances européennes au travers de
l’Union Européenne des Promoteurs-Constructeurs (UEPC). Enfin, elle met à disposition des décideurs
publics l’Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France, producteur de données
sur le secteur et représentant 82% du marché.

Voir toutes les infos du fil d’actualité IMMOBILIER heraultjuridique.com

Vous abonner à la newsletter gratuite ECO-LR du lundi de l’heraultjuridique.com

 

Voir toutes les infos du fil d’actualité heraultjuridique.com

Vous abonner à l’Herault Juridique & Economique (lien formulaire – CB en ligne)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.