Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Incivilités .. par Luc Sola

Incivilités ! C'est ainsi quenous nommerons pudiquement l'incident survenu dans le bureau du PremierMagistrat…

Incivilités ! C‘est ainsi que
nous nommerons pudiquement l’incident survenu dans le bureau du Premier
Magistrat de la ville d’Agde au soir des élections municipales.
Ces
actes ayant fait l’objet d’une plainte déposée au commissariat d’Agde
dès le lendemain matin, nous ne commenterons pas outre mesure ceux-ci.
Cependant, quelques explications s’imposent aux questions de nos
téléspectateurs et d’une façon plus générale aux agathois.

Dimanche
16 mars 2008, Nous sommes à quelques minutes de l’annonce des résultats
du scrutin. Tous les journalistes de la Presse locale entrent dans le
bureau du Maire, j’emboite leur pas avec ma caméra.
Les comptes ne sont pas encore terminés et le Maire demande aux journalistes de patienter encore un instant.
L’atmosphère est trés tendue car à cet instant, je le saurai plus tard, rien n’est encore joué et le suspens reste entier.

C‘est
dans ce contexte et sans même l’esquisse d’une provocation que le Chef
de Cabinet s’avance vers moi et, menace d’agression physique à l’appui,
me pousse vers la sortie.“Toi tu sors, tu dégages sinon je t’en mets une…tu dégages ou je te promets je t’en mets une …” etc…
Dans
cet élan “généreux” la caméra sera légèrement endommagée mais néanmoins
rendue inopérante. Dans le couloir de la mairie, certains supporters de
Gilles D’Ettore reprendront ces mêmes menaces à mon encontre.

A

ces faits dénoncés dans la plainte, Gilles D’Ettore opposera dans la
Presse une prétendue provocation de ma part. Selon lui, je serais entré
dans son bureau avec pour volonté, je le cite:
“… de faire de la provocation dans l’espoir de tourner des images partisanes si nous avions été battus”!

Monsieur Le Maire d’Agde, avant même qu’il ne soit député, nous avait depuis longtemps habitué à ses répliques “pagnolèsques”
qui selon les cas peuvent faire rire ou bien pleurer. En ce qui me
concerne, une fois de plus je m’efforcerai d’en rire mais en maintenant
toute fois ma plainte.

Voilà,
je n’entretiendrai pas plus loin la polémique mais je tiens cependant à
m’élever indigné contre les bruits qui courent. Non, je n’ai pas envoyé
de SMS à Gilles D’Ettore lui disant:
“Gilles, si tu reviens, j’annule tout.”

                                                                LUC SOLA


PS:
Il existe bien une video explicite sur cet incident. Elle a été
diffusée sur le câble agathois le 20 mars dernier de 18H00 à 20H00.
Pour ne pas risquer que le document ne soit détourné, nous ne le
diffuserons pas pour l’heure sur le Net.

Voir Agde TV


L’ accès de cette Web TV est totalement LIBRE et GRATUIT


NDLR – HERAULT TRIBUNE :
Cette affaire en cours faisant l’objet d’une plainte au pénal, afin de ne pas entâcher la procédure  de déclarations ou de propos dont nous pourrions être rendu responsables , il n’y aura pas de réactions possibles à cet  article.
Seul sera bien sur mis en ligne le droit de réponse de Gilles D’Ettore ou de son chef de cabinet mis en cause dans ce texte s’il nous est demandé.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.