Insécurité : un réel désengagement des mairies non Frontistes par Myriam Roques

 Depuis plusieurs mois déjà le Front National dénonce systématiquement et sans relâche  tous les…

 

Depuis plusieurs mois déjà le Front National dénonce systématiquement et sans relâche  tous les actes de  provocation, délinquance et agressions  violentes en tous genresperpétrées sur la ville de Sète.

Des actes incontrôlés qui ne cessent de s'amplifier et  de s'étendre à pratiquement tous les quartiers de l’Île singulière, sans aucune réactivité de la part des élus et des autorités en place !

Et la liste ne cesse de s'allonger pour le quartier de l’île de Thau :

Policiers caillassés en février 2013, pompier agressé à coups de cutter en décembre 2016.Ce même quartier de l'île de Thau a été le théâtre de rodéos automobiles notamment au sein de son centre commercial ou encore de jets de bouteilles sur une équipe de secours venue pour intervenir auprès d'une personne en danger ! Bus caillassés, règlements de comptes, tirs en pleine rue en décembre 2016 ou encore voitures incendiées en mars 2017, une personne civile agressée physiquement par des agents communaux sans suivi de sanctions disciplinaires, à nouveau des règlements de comptes et fusillades en mars et avril 2017, un père de famille blessé par balle en juillet 2017, trafic de drogue, banditisme…

 

Aujourd'hui c'est au tour de la MJC où les animateurs font valoir leur droit de retrait !

 

Rappelons qu'un maire est tenu de signaler sans délai au procureur de la République les crimes et délits dont il a connaissance dans l’exercice de ses fonctions, mais il semblerait que les amis de Monsieur le Maire, Emmanuel Macron et Christophe Euzet pour lesquels il a fait campagne répondent aux abonnés absents !

 

Tous ces éléments constituent l'aveu d'un échec aussi bien au niveau de la municipalité laxiste dirigée par François Commeinhes que de l'Etat dirigé par son protecteur Emmanuel Macron dans l'application régalienne de l’Etat de droit.

 

La sécurité des Sétoise et des Sétois, première des libertés fondamentales, n'est même plus assurée par cette municipalité pro macroniste défaillante et cela ne peut qu’empirer face à son inaction ! 

Assurer la sécurité des français en commençant simplement par faire appliquer la loi, et en augmentant les effectifs de policiers municipaux, munis de réels moyens et encadrés par des ordres fermes et de bons sens, est plus que jamais la priorité absolue du Front National dans nos communes ! ou à Sète

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.