INSOLITE - Un radar autonome victime d'un camion benne

Les images font actuellement le buzz sur la toile. Un radar autonome, appelé auparavant « …

Les images font actuellement le buzz sur la toile. Un radar autonome, appelé auparavant «  radar de chantier »  a été victime d'un mauvais canular plutôt inédit. Un camion benne a déversé son chargement à hauteur de ce radar et les commentaires vont bon train sur les réseaux sociaux, comme Giles «  Là pour une fois il porte bien son nom de radar chantier, il n'a pas été détourné en radar mobile » ou bien encore comme Azart «  Un bon radar c'est un radar bien camoufler » 

 

Pour rappel, la dégradation de radar est un délit qui relève des articles 322-1 et article 322-2 du code pénal. Elle entraîne donc une inscription au casier judiciaire, ce qui peut fortement compliquer la vie de la personne condamnée.

 – Pour avoir affiché des autocollants, fait des graffitis, occulté ou bâché les vitres d'un radar : l'auteur des dégradations risque jusqu’à 15 000 euros d’amende et une peine d’intérêt général ;

 – Pour avoir détruit ou endommagé un radar (incendie, vol, explosion) : l'auteur des dégradations risque jusqu’à 75 000 euros d’amende et 5 ans d’emprisonnement.

 – Si l'action a été menée par un groupe de personne, ou un individu masqué, la peine est encore plus lourde : jusqu’à 100 000 euros d’amende et 7 ans d’emprisonnement.

 

Il est vrai que cette action n’encadre pas la dégradation d’un radar, mais pourrait être qualifié d’abandon de tout type de déchets sur la voie publique, avec l’utilisation d’un véhicule pour transporter les déchets. Ce qui peut être punis d’une amende de 1 500 euros d’amende maximum, ainsi que la confiscation du véhicule.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.