Intervention de franck MANOGIL au Conseil Départemental de l'Hérault

"Monsieur le Président, chers collègues,Vous nous proposez la signature d'une convention de partenariat entre…

“Monsieur le Président, chers collègues,

Vous nous proposez la signature d'une convention de partenariat entre notre collectivité, l'académie de Montpellier et le Muséum national d'histoire naturelle afin d'offrir dans les collèges et les médiathèques une version adaptée des expositions temporaires du musée de l'Homme, initiative que nous soutenons. 

Pourtant, bien que la grande exposition temporaire, « Nous et les autres. Des préjugés au racisme », puisse contenir des éléments intéressants, nombreux sont les thèmes faisant une fois encore la part belle à la perpétuelle repentance, cette honte française d'être soi, obsession partagée par une partie du monde politique, du spectacle et du corps enseignant. Je fais référence aux thématiques traitant de la colonisation française et de l'esclavage présentes dans la grande exposition.

En enseignant inlassablement la culpabilité de l'occident aux jeunes générations, assisterons-nous, comme c'est déjà le cas outre-Atlantique, à la suppression de plaques commémoratives ou au déboulonnage de statues désormais certifiées non conformes ?

Au nom de l’historiquement correct, serons-nous bientôt contraints de débaptiser la rue Christophe Colomb à Sète, navigateur accusé d’être un esclavagiste ?Verrons nous disparaitre la rue Jean-Baptise Colbert à Béziers comme le souhaite le Conseil Représentatif des Associations Noires ?

Et puisque son fils a rétabli l'esclavage dans les colonies, faudra-il aussi débaptiser la rue Charles Bonaparte à Montpellier ? 

Mais plutôt que l'enseignement de la honte, plutôt que de clouer sur le mur des pestiférés ou de faire disparaître des manuels scolaires les grandes figures de l’histoire, ne faudrait-il pas au contraire inculquer aux jeunes français la fierté d'être eux-mêmes ?

Bien que nous soyons pour la signature de cette convention nous nous abstiendrons pour les raisons énoncées.”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.