LES YEUX DANS LES YEUX

LES YEUX DANS LES YEUX Bessan ambition n’a pas l’envie ni la vocation de…

LES YEUX DANS LES YEUX

Bessan ambition n’a pas l’envie ni la vocation de se rabaisser à dénigrer les projets des autres listes quelles qu’elles soient

Par contre notre liste ne laissera pas Stéphane Pépin Bonet tenir des propos mensongers à son égard.

Les yeux dans les yeux nous sommes donc prêts une nouvelle fois à expliquer à ceux qui n’auraient pas compris et plus particulièrement à la liste sortante notre projet réalisable, réfléchi, et concret.

Concernant notre projet sur l’urbanisme décrit sur « le papier colorié en vert » que nous avons, nous, distribué à l’ensemble des Bessanais avant notre réunion publique :

Il est effectivement stipulé 320 logements mais sur 18 hectares. Lors de la réunion publique il a été présenté 320 lots viabilisés ce qui fait une énorme différence quant au montant pharaonique qu’a bien voulu nous calculer Mr Pépin.

Concernant le nom de l’aménageur que nous ne connaissons pas, effectivement à moins d’être dans l’illégalité l’aménageur sera choisi sur appel d’offre.

Nos informations et nos prévisions sont l’extrapolation « d’une consultation des plus grands aménageurs héraultais »

Il y a quelque temps dans la presse pour évoquer l’éventualité du port fluvial vous avez cité pour ne pas le nommer le beau petit village de Colombiers.

Si vous aviez poussé vos recherches vous auriez pu découvrir que le plus grand aménageur Français a bel et bien participé aux travaux d’aménagement et de construction de structures et d’infrastructures de la commune, à hauteur de ce que nous avons annoncé.

Comme vous avez pu le dire Bessan se situe à la sortie d’autoroute et donne accès aux portes de la méditerranée ce qui lui permet d’avoir un territoire attractif aux yeux des nouveaux arrivants. Le prix de nos terrains augmente. Arrêtons d’en subir les conséquences et tirons en profit.

Nous maintenons que ni la Mairie ni les Bessanais aux travers leurs impôts ne mettront la main à la poche.

Concernant l’ensemble des propriétaires ayant une parcelle sur le territoire de la futur ZAC :

Bien entendu aucun projet, aucune négociation ne sera validée ou proposée à un aménageur sans avoir préalablement étudié, consulté et récolté l’ensemble des avis des intéressés. Le but de la manœuvre étant bien entendu d’offrir le prix maximum aux propriétaires concernés.

Contrairement à tous les travaux entrepris lors du dernier mandat, des réunions publiques seront systématiquement mises en place afin d’informer et de récolter tous les avis ou informations nécessaires à la réussite de nos projets.

Toujours les yeux dans les yeux au sujet des logements sociaux de la cave coopérative.

Quel intérêt financier a retiré la commune dans ce projet ? Combien d’entreprises Bessanaises ont participée aux travaux ? Avez-vous des noms et combien de chiffre d’affaire ont-elles réalisé grâce à votre intervention ? 

A quel moment avez-vous influé pour que les entreprises bessanaises y participent ? Comment cette fois y arriverez-vous dans la ZAC de la Capucière ?

Pour vous citer une nouvelle fois au sujet des travaux d’intérêt communautaire : La commune concernée aurait le dernier mot.

De quoi parlez vous ? Peut-être d’un projet voté à l’unanimité par les membres communautaires de 19 communes ? Quelle arme aurez-vous ?

La commune aurait dû avoir le 1er mot et pas le dernier

Tout ce qu’un Bessanais peut attendre de ses élus c’est d’être représenté et d’être défendu bec et ongles auprès de l’assemblée intercommunautaire et cela jusqu’ici n’a pas été le cas.

Le débat :

Sans agressivité, avec précision, avec énergie et pour l’amour des Bessanais. Cette idée est d’abord à l’initiative de la liste Bessan bleu marine, vous l’avez reprise en proposant un débat à huis clos composé des 4 têtes de listes répondant aux questions d’un journaliste. Nous avons à notre tour, répondu favorablement à un débat question réponse entre les 4 têtes de listes et les habitants de notre cité.

Pourquoi aujourd’hui prétendez-vous attendre quelque chose ?

Vous proposez la date du vendredi 21 mars ? Comment savez-vous que cette date est disponible puisque nous avons tous reçu un document nous indiquant qu’à partir du 10 mars aucune date ne serait réservée mais attribuée par tirage au sort.

Toujours les yeux dans les yeux il est si simple le dimanche matin de nous rencontrer entre Bessanais et têtes de listes et de nous communiquer nos idées plutôt que de se croiser en détournant le regard comme vous savez si bien le faire.

Mais n’oublions pas l’essentiel ! Aujourd’hui votre combat est le nôtre, et nous gagnerons la bataille si nous garantissons un bel avenir aux Bessanais. 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.