Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

MALFATO-GUIRAUDETTE Une assemblée pleine d’espoir !

  Forte de 234 adhérents, l’Association Malfato-Guiraudette, fait preuve d’une excellente vitalité. Faut se rendre à l’évidence, la Présidente L. LABATUT, tient toujours les rênes avec vigueur et autorité. C’est ce que constatent les nombreux propriétaires de ce territoire de Malfato appelé à devenir un quartier résidentiel à haute qualité environnementale. Les chefs de service […]

 

Forte de 234 adhérents, l’Association Malfato-Guiraudette, fait preuve d’une excellente vitalité.

Faut se rendre à l’évidence, la Présidente L. LABATUT, tient toujours les rênes avec vigueur et autorité.

C’est ce que constatent les nombreux propriétaires de ce territoire de Malfato appelé à devenir un quartier résidentiel à haute qualité environnementale.

Les chefs de service de la Mairie, MM. BANCAREL et DUBOIS font chacun leur rapport démontrant ainsi que le secteur de Malfato sort enfin de l’oubli.

D’ailleurs les propos du Premier Adjoint, Sébastien Frey sont sans équivoques.

Malfato fait l’objet actuellement de la plus grande attention et cela depuis 18 mois par les services de l’état, très pointilleux.

On entre dans une phase d’élaboration avec un plan d’aménagement de qualité, déclare-t-il et de poursuivre que le calendrier est respecté et que la validation de cet aménagement sera proposée au Conseil Municipal à l’échéance prévue.

Auparavant, Sébastien Frey avait souligné que l’étude avait été confiée à un cabinet indépendant.

Les diagnostics et les documents font l’objet d’expositions itinérantes et accessibles au plus grand nombre.

La politique d’urbanisme de façon générale va se décliner en plusieurs objectifs, notamment sur une population globale limitée à 30 000 habitants, préservant ainsi une certaine qualité de vie.

Un effort individuel sera aussi demandé à chacun avec la création de jardins et de pièces d’eau. L’aspect paysager étant une priorité fondamentale.

Puis vinrent quelques interventions.

On retiendra celle de l’ancien combattant ALRIC qui se plaint que les fossés, au lieu d’être nettoyés sont comblés.. Un comble, oui !

Et puis, un ancien qui s’élève, lui, contre des murs de clôture trop hauts alors que la loi les limite à 1m50.

Un autre se plaint de la voirie et de ses dangers. On entend, mais c’est un air connu, qu’il y a des dépotoirs et des encombrants, de ci de là et en particulier sur le chemin des Dunes.

Le bruit des campings est évoqué dont l’un particulièrement. On s’étonne aussi qu’un lotissement de neuf logements n’offre que trois places de parking.

Monsieur FREY répond point par point et signale que la voierie agathoise fait 220 kms et que le coût d’une réfection générale serait de 14 M d’Euros. Une somme colossale et qu’il faut donc faire des choix selon un plan annuel.

Sur l’état de la route (chemin de la Causse à Saint-Martin), il déclare que si on fait un revêtement neuf, la vitesse va croître avec des risques énormes pour les piétons.

Et puis la Trésorière donne le bilan qui s’avère rigoureux avec même des intérêts financiers, signe d’une bonne gestion. La preuve, la cotisation reste inchangée avec 8 €.

Et cette assemblée composée en majeure partie d’agathois qui attendent depuis des années (certains depuis 30 ans…) que leurs terres deviennent un peu « la cosse » de leur enfance.

Henri GEOFFROY

(1) La cosse : le maset dans la vigne.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.