MARSEILLAN - Le collectif de protection des onglous interpelle le maire dans une lettre ouverte

Monsieur le Maire,Lors de la réunion publique des comités de quartier le mercredi 30…

Monsieur le Maire,
Lors de la réunion publique des comités de quartier le mercredi 30 octobre dernier, vous avez souligné la nécessité de la concertation citoyenne dès le niveau municipal. Dans cet esprit, le collectif de protection des onglous vous a sollicité au sujet du projet immobilier d'un promoteur dans la zone protégée des Onglous, projet pour lequel vos services ont accordé un permis de construire (PC 034 150 18 R 0027) le 2 janvier 2019. Le questionnement était le suivant :
“Dans votre démarche d'urbanisation intensive, et ce sur les sites les plus remarquables de notre village, vous avez accordé le 2 janvier dernier un permis de construire 63 logements au promoteur Nexity, face au Canal du Midi et au site classé des Glénans.
Ce projet comprend notamment un immeuble de 3 étages, de près de 15 m de faîtage.
Un collectif citoyen de protection des Onglous, opposé à ce projet, a recueilli 10632 signatures à ce jour, et vous a sollicité.
Vous lui avez répondu le 2 août, le remerciant de sa mobilisation pour la conservation de l'attractivité du territoire, du respect de son histoire et de son patrimoine. Vous évoquiez des futurs contacts avec le promoteur Nexity pour modifier le projet.
Question simple, maintenez-vous toujours ce projet d'urbanisation en l'état, avez-vous rencontré le promoteur, et si oui, quelles en sont vos orientations?”.
Le collectif et l'ensemble de l'auditoire a bien pris note de vos réponses : bien que contraint par la législation, vous soutenez la démarche d'opposition à ce projet immobilier.
Vous y avez été et êtes toujours personnellement opposé.
Vous avez bien rencontré le promoteur, lui demandant d'en revoir l'ensemble, voire de l'abandonner.
Vous avez confirmé que dans le cas contraire, vous étiez prêt à appuyer un ou des recours juridiques contre ce projet.
Vous avez évoqué un ratio général sur la commune de 40 logements par hectare, alors que ce projet en comprend 63 pour une superficie bien moindre.
Nombreux sont effectivement les risques de ce projet immobilier, qui se situerait dans un site remarquable, convergence du Canal du Midi (patrimoine mondial de l'humanité depuis 1996), de l'étang du Bagnas (réserve naturelle classée en “zone de protection spéciale” ZPS au titre de Natura 2000) et de l'étang de Thau.
A ce titre, l'orientation d'aménagement et de programmation” (OAP) prévue dans le cadre du plan local d'urbanisme sur le site des Onglous est absolument contraire à ce projet immobilier de construction de 31 logements individuels et 32 logements sociaux, dont un immeuble de près de 15 m de faîtage, face au site remarquable des Glénans !
Comptant sur votre engagement dans la protection de ce patrimoine, tel que vous l'avez publiquement affirmé, recevez, Monsieur le Maire, l'expression de notre respect.

Pour contacter le collectif : collectif.patrimoine.onglous@gmail.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.