Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Marseillan : quand jukebox et Teppaz côtoient mp3 et bluetooth

Xavier CHOBOT, restaure les appareils à lampes des années 50, jukebox rétros, radios vintage à tubes, disques et platines vinyles, ... en y ajoutant une touche contemporaine comme la connexion bluetooth ou encore notre playlist mp3 préférée.

Tout en conservant l’électronique d’origine et un son chaud, il fait renaitre les fifties. Rencontre avec un passionné de jukebox, de radios TSF et de Teppaz.

Les débuts

« Cela fait une dizaine d’années que je suis installé à Marseillan ville, avant j’habitais en Lorraine. J’ai trouvé ce commerce à vendre, qui était à la base un marchand de télé et d’installation d’antennes. J’ai fait l’acquisition de cette boutique et de fil en aiguille j’ai développé l’activité. Quand on arrive à un certain âge… on en a marre de grimper sur le toit à faire des cascades pour accrocher des antennes. Avec la concurrence de la grande distribution, d’internet, … ce n’était plus vraiment un créneau porteur. J’ai donc tout arrêté et j’ai développé mon activité actuelle, qui est une passion : la restauration d’appareils à lampes des années 50. »  

TSF = Transmission Sans Fil, ancêtre de la radiodiffusion.

Passion, restauration

« Je restaure, je ne répare pas ! je retape l’esthétique et l’électronique pour que cela fonctionne de nouveau comme à l’époque. Le principe de la restauration est de garder un maximum de pièces d’origine.

Mon activité principale est la restauration de radios, d’électrophone et de Teppaz. Je fais fonctionner de nouveau les radios TSF avec des lampes, mais dessus j’ajoute un module Bluetooth qui va fonctionner sur l’électronique d’origine. Quand on l’allume il faut attendre que cela chauffe, on attend que l’œil magique vert s’allume comme dans le temps, c’est ce qui fait tout le charme de l’appareil. Souvent, j’entends mes clients me dire : je me souviens quand j’étais sur les genoux de mon père et que nous attendions à 18h l’émission du soir.

Aujourd’hui, sur les ondes courtes et petites ondes il n’y a plus rien, donc à la place de la partie radio j’en mets un, et cela permet de capter les stations FM, avec les boutons d’origine. On tourne le bouton des stations comme avant et l’aiguille se déplace. Avec le commutateur d’ondes, nous pouvons passer sur le Bluetooth ou là on se connecte avec un téléphone, une tablette ou un pc. Comme cela nous pouvons écouter notre playlist actuelle, sur la radio de grand-mère, qui fonctionne encore et qui chauffe comme avant, et surtout avec le son de l’époque ! c’est le charme de la chose. »

Teppaz est une marque française d’équipement hi-fi, qui a été la première à lancer le tourne-disque et le mange-disque. Dans les années 60, la marque connaît un grand succès.

« Je fais également de la restauration de Jukebox, mais seulement les modèles à mécanique apparente. Ce sont des pièces qui ont une certaine valeur, sur lesquelles on trouve encore des pièces détachées, car il y a encore un marché en Europe, même si tous les jukebox sont importés des États Unis. Je ne fais que des appareils à lampes, des antiquités. Je prends les machines dans leur jus ! je nettoie, je restaure toute la mécanique, je remplace toutes les pièces non fonctionnelles. Je m’attache à respecter l’authenticité de la machine, en remettant par exemple un monnayeur en dollars s’il n’est pas présent. Je fournis même les 1/4 de dollars et les 10 cents. »

Les jukebox ont été fabriqués par 4 grandes marques que sont Seeburg, Wurlitzer, Ami et Rock-Ola.

Du côté des prix

Xavier Chobot a toujours en vitrine, trois ou quatre radios d’avance pour les achats coup de cœur. Quelques collectionneurs achètent même une radio juste pour la déco, cela varie donc entre 30 € à 450€ en parfait état de marche. Pour une radio TSF en bois, de 1933 cela peut coûter jusqu’à 1000 € et un électrophone restauré coûte environ 200€. Concernant le jukebox, le prix varie entre 5 000 et 6 000€.

Si vous aimez le craquement des vinyles, l’ambiance des cafés américains et la convivialité qui va avec, en gardant une part de modernité, n’hésitez pas faites revivre le jukebox et radio TSF de mamie.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.