Mèze : pistes cyclables fluo pour nuits sans éclairage public

Plusieurs pistes cyclables autour de Mèze vont faire l’objet d’une réfection et d’une expérimentation de peinture photoluminescente pour rendre le marquage visible dès la tombée de la nuit coïncidant avec une utilisation raisonnée de l’éclairage public.

Exemple de peinture photoluminescente dans le département de La Manche © Twitter Arnaud Catherine

Le département entretient son réseau cyclable. A l’occasion d’une intervention sur les voies vertes VV18 et VV302 autour de Mèze, les couches de roulement seront refaites ainsi que les bordures. Mais le chantier connaîtra une deuxième étape plus innovante. Une couche de peinture photoluminescente sera appliquée. Ce produit d’une durée de vie d’environ cinq ans rend les marquages visibles dès la tombée du jour. Ils deviennent fluorescents. En plein jour, on ne perçoit que faiblement l’aspect vert clair du revêtement. Le projet coïncide avec la décision de la municipalité de Mèze d’appliquer une extinction raisonnée de l’éclairage public en raison des mesures de restriction sur la consommation d’énergie.

Et la lumière fut

La peinture photoluminescente stocke la lumière du soleil pendant la journée. Une fois la nuit tombée, elle restitue cette lumière sous forme de photons pendant quelques heures. Le temps que les retardataires, les couche-tard ou les noctambules effectuent leur dernier trajet, la piste cyclable s’illuminera sous leurs roues. A ce stade, le Département va évaluer le bénéfice de l’opération et la performance de la peinture sur les portions de la VV18 et VV302 avant de dupliquer le procédé aux autres tronçons du territoire.

Les chiffres

La première phase des travaux concerne 450 mètres de la voie verte 18 (VV18) située à la sortie ouest de Mèze. Le coût de l’opération est de 55 000 euros entièrement à la charge du Département. Pendant la durée des travaux (un mois), les usagers pourront emprunter la route départementale RD18 parallèle au chantier. La deuxième phase des travaux concerne l’est de la ville entre Mèze et Loupian. 1,2 kilomètres de la chaussée sera traité pour un montant de 100 000 euros financé aussi par le Département. L’ensemble des travaux des deux voies devrait s’étaler sur deux mois.

L’éclairage nuit

L’utilisation de ce procédé a été testé pour la première fois en 2018 à Pessac en Gironde. Puis un autre essai a été fait au sud de la ville de Dax en octobre 2021. La peinture photoluminescente avait été appliquée sur une route départementale considérée comme l’une des plus accidentogène du département des Landes. Au final, le procédé permet d’éviter les pollutions lumineuses de l’éclairage public qui impact la faune et la flore. Il est surtout moins coûteux. Il pourrait aussi améliorer la sécurité routière. Trois années semblent nécessaires à l’établissement d’un premier bilan. En cas de résultats concluants, toutes les routes de France pourraient s’illuminer à leur tour.

Pistes cyclables concernées

phase 1
Phase 1 des travaux sur VV18
phase 2
Phase 2 des travaux sur VV302
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires

  1. Pourquoi faire des pistes cyclables fluos on non, les vélos et trottinettes électriques ou non circulent sur les trottoirs avec la bienveillance des autorités policières.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.