Montpellier accueillera la Direction centrale du recrutement et de la formation de la police nationale, selon le ministre Gérald Darmanin

Ce lundi matin, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a rendu une visite officielle au maire de Montpellier Michaël Delafosse. L'occasion de confirmer l’installation à Montpellier de l’Académie de Police, mais aussi d'annoncer l'implantation de la Direction centrale du recrutement et de la formation de la police nationale à Montpellier.

Gérald Darmanin et Michaël Delafosse © Ludovic Séverac / Montpellier3m

Ce 14 février, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin se trouve dans l’Hérault pour plusieurs visites officielles : hôtel de police de Montpellier, gendarmerie de Castelnau-le-Lez, police municipale du Crès, commissariat de police de Béziers. Il a notamment rencontré le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, durant quarante-cinq minutes à l’Hôtel de Ville de Montpellier.

320 nouveaux agents de la police nationale sur le sol montpelliérain

Après avoir confirmé l’annonce présidentielle d’avril dernier concernant l’implantation de l’Académie de Police à Montpellier, le ministre de l’intérieur a informé le maire de la décentralisation à Montpellier de la Direction centrale du recrutement et de la formation de la police nationale. Actuellement implantée en Ile-de-France, la direction centrale compte 250 agents, à ajouter aux 70 agents de la future Académie de Police montpelliéraine. La direction ouvrira ses portes à Montpellier en 2024-2025, pour un investissement de l’Etat de près de 70 millions d’euros.

Deux sites en balance

Selon la mairie, 2 sites seraient en concurrence pour accueillir la Direction centrale du recrutement et de la formation de la police nationale. On saura quel site est finalement retenu ces prochaines semaines, en lien avec le Préfet de l’Hérault, Hughes Moutouh.

Parmi les autres sujets évoqués…

Gérald Darmanin a confirmé à Michaël Delafosse le déploiement des 50 policiers annoncés lors de la visite présidentielle d’avril 2021, dont 20 sont déjà arrivés en septembre dernier.

Parmi les autres sujets évoqués figuraient la qualité de la coopération entre la police nationale et la police municipale pour assurer la sécurité des Montpelliérains. Une coopération efficace, puisque la baisse de la délinquance sur la voie publique a été de 18 % en 2021 comparé à l’année 2019 dans la ville entière et de 40 % en centre-ville.

Le maire de Montpellier, qui avait souhaité aborder avec le ministre de l’Intérieur le marché illégal de la Mosson, a demandé au Ministre d’agir contre les filières organisant ces marchés illégaux. Concernant les violences conjugales, sujet relevé par le maire, le ministre a dit que des efforts supplémentaires seraient faits en la matière.

Enfin, Michaël Delafosse a demandé au ministre de l’Intérieur que les délinquants faisant l’objet d’une OQTF et condamnés par la justice soient effectivement renvoyés vers leur pays d’origine dès la réouverture des frontières.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.