PEZENAS - Europe Ecologie Les Verts (EELV) d'Agde-Marseillan-Pézenas dit NON au projet de zone commerciale de Bonneterre.

Le groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) d'Agde-Marseillan-Pézenas manifeste son opposition au projet de…

Le groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) d’Agde-Marseillan-Pézenas manifeste son opposition au projet de zone commerciale de Bonneterre.

Lors du marché de Pézenas de samedi, un tract précisant notre position sera diffusé. Vous trouverez ce tract en pièce jointe.

Veuillez également noter qu’un groupe EELV strictement piscénois est en cours de formation.

Ouvert à tous les sympathisants de l’écologie politique, il se propose notamment d’initier des cafés-débats permettant à la fois de présenter le projet d’EELV et de débattre des enjeux locaux.

Restant à votre disposition, bien cordialement,

Contact EELV à Pézenas

Mathieu BOUCHARD

06 28 33 45 24 – mathieu.bouchard@no-log.org


Le groupe local Europe Écologie Les Verts d’Agde-Marseillan-Pézenas s’oppose au projet de zone commerciale de Bonneterre et apporte son soutien à l’association Bien vivre à Pézenas en lutte contre le projet.

Ce projet est un projet dépassé. En 2010, la fréquentation des centres commerciaux a diminué de 1,3 %. Le renchérissement du prix de l’essence, la diminution du pouvoir d’achat, la demande croissante pour des produits locaux et la nécessité de sauver l’âme et la convivialité de nos centres urbains détournent de plus en plus les consommateurs des centres commerciaux. Ce phénomène ne peut que s’accélérer.

Ce projet est un projet dangereux. Économiquement, il entre directement en concurrence avec les commerces et les marchés de nos cœurs de ville ainsi qu’avec les artisans et les producteurs de nos villages.

Socialement, il menace la qualité de notre cadre de vie, en particulier pour les populations les moins mobiles comme les personnes âgées, et remplace des emplois pérennes par des emplois souvent précaires et sous-payés. Environnementalement, il conduit à bétonner certaines des meilleures terres agricoles de la région, aggrave les risques d’inondation et détruit nos paysages. Enfin, par son ampleur (30 hectares, 90 000 m2 de bâtiments), il conditionne l’avenir du pays de Pézenas en-dehors de tout débat démocratique.

Ce projet n’est pas une fatalité : des alternatives existent. Pour le pays de Pézenas, si nous demandons l’abandon du projet de zone commerciale de Bonneterre, c’est parce que nous souhaitons un développement économique qui soit aussi solidaire et écologique. Nous ne voulons pas devenir une banlieue-dortoir, même chic, de Béziers ou Montpellier. Nous ne voulons pas devenir un parc à entrepôts.

Nous ne voulons pas non plus que nos villes et villages deviennent des écomusées où toute l’activité aurait été déplacée à la périphérie.

Il est possible de construire l’avenir du pays de Pézenas autrement : en accompagnant les filières économiques nouvelles, notamment liées aux énergies renouvelables et à l’éco-construction, en développant une agriculture de qualité, capable d’alimenter les circuits courts, en misant sur l’essor du tourisme culturel, etc. Soyons imaginatifs.

Contact (à Pézenas) :
06 28 33 45 24 http://languedocroussillon.europe-ecologie.net

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.