Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

Pierre Lohner : puissance et passion à la Galerie de l’Ancien Courrier (Montpellier)

Ne vous attendez pas à une exposition légère. Celle qui se tient jusqu’au 3 novembre 2015 à la Galerie de l’Ancien Courrier, à Montpellier, dédiée à un pan de l’œuvre peint du regretté Pierre Lohner, est sombre, sourde, violente, habitée. Car le dessinateur, dont on avait l’habitude de voir les illustrations dans le journal Le […]

Ne vous attendez pas à une exposition légère. Celle qui se tient jusqu’au 3 novembre 2015 à la Galerie de l’Ancien Courrier, à Montpellier, dédiée à un pan de l’œuvre peint du regretté Pierre Lohner, est sombre, sourde, violente, habitée. Car le dessinateur, dont on avait l’habitude de voir les illustrations dans le journal Le Monde dans les années 1990, portait en lui une immense révolte face aux atteintes à la dignité humaine et un grand respect pour les peuples opprimés…

>> Article extrait de “l’Hérault Juridique & Economique” du 22 octobre 2015

Bouches ouvertes, mains levées et poings serrés, les personnages peints par Pierre Lohner (1934-2008) sont des résistants face à l’oppression, des personnes engagées dans des luttes. Si leurs expressions sont parfois figées, leurs mains sont incroyablement expressives : tendues vers un but ou demandant de l’aide, suppliant ou repoussant la violence de l’ennemi…

Entre solidarité, désapprobation et opposition franche, soudés ou opposés, ces gens sont agités par la passion ou au contraire stoïques face à l’oppression.Comme cette Jeanne d’Arc qui hurle, mue par la colère, face à Gilles de Rais, ou qui, résignée et blafarde, affronte la foule hostile lors de son procès. Comme ces hommes qui disent non. Les Voyageurs (voir visuel), qui sont en fait des migrants peints en 2004, résonnent eux aussi tristement dans notre actualité. Quant aux joueurs de tambour, Pierre Lohner les avait peints en souvenir de son enfance passée au beau milieu du conflit franco-allemand portant sur l’Alsace-Lorraine, d’où il était originaire. Ils lui rappelaient la violence – notamment sonore – qui prévalait à l’époque dans la région.

L’opposition des couleurs claires de la chair, des teintes sombres de certains fonds noirs et du rouge flamboyant des vêtements et des chevelures accentue la puissance évocatrice des scènes représentées. Et la nudité de certains personnages souligne leur impuissance face à la guerre. Poignant !

Virginie MOREAU (vm.culture@gmail.com)

Légende photo : “Les Voyageurs” © Photo Marc Dantan

> Galerie de l’Ancien Courrier
3, rue de l’Ancien Courrier – 34000 Montpellier
Tel. : 04 67 60 71 88
http://www.galerieanciencourrier.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.