Prévention et sécurité au coeur des débats par Francois COMMEINHES

Prévention et sécurité au coeur des débats “La sécurité est un sujet majeur; pas…

Prévention et sécurité au coeur des débats

“La sécurité est un sujet majeur; pas question pour autant de tomber dans le piège de ceux qui brandissent le drapeau rouge en attisant les peurs.” C’est un spécialiste qui parle lors de la réunion consacrée à la sécurité. Patrick André, ancien membre du GIGN et colistier de François Commeinhes est direct et donne le ton “un excellent travail a été accompli par l’équipe sortante en matière de prévention et de lutte contre la délinquance, les chiffres parlent d’eux-mêmes”. Depuis 2002, ils sont tous en baisse : diminution de moitié de la délinquance de voie publique, baisse de 44% des atteintes aux biens, moins 67% de vols de véhicules et des cambriolages en chute alors qu’ils augmentent au niveau national.

32 caméras de vidéoprotection installées, la création de brigades de surveillance de la voie publique ou encore le dispositif voisins vigilants, un panel de mesures qui a permis à la courbe de l’insécurité de poursuivre sa tendance à la baisse. Pas d’auto satisfecit pour autant. La sécurité est un combat permanent et les actions doivent se poursuivre et s’adapter aux nouvelles réalités et formes de délinquance. Et pour être efficace, Patrick André le souligne, il faut agir sur 4 leviers : la prévention des phénomènes nouveaux, l’identification des menaces, l’éducation et la prévention.

Acte 1, renforcer la présence des policiers municipaux en centre-ville, avec des horaires étendus et privilégier leur proximité avec la population. Autrement dit, miser sur la présence humaine, rassurante et dissuasive. L’augmentation des effectifs de la Police Municipale est affichée : 3  policiers supplémentaires et 2 ASVP par an pendant 5 ans. Mais pas seulement car l’augmentation des caméras est au programme – 5 nouvelles par an-  l’amélioration de l’éclairage public ou la mise en place de l’opération “tranquillité vacances”.

Répression certes mais aussi prévention, les 2 piliers de l’engagement de François Commeinhes. Avec les médiateurs, tout un dispositif est en place, il doit être renforcé par la multiplication d’opérations de sensibilisation. Car une ville où l’on se sent en sécurité est une ville qui cultive le bien vivre ensemble, voilà pourquoi le lien social doit être sans cesse favorisé. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.