REUNION PUBLIQUE DE SEBASTIEN FREY ET MARIE-CHRISTINE FABRE DE ROUSSAC A BESSAN

REUNION PUBLIQUE DE SEBASTIEN FREY ET MARIE-CHRISTINE FABRE DE ROUSSAC A BESSAN On ne…

REUNION PUBLIQUE DE SEBASTIEN FREY ET MARIE-CHRISTINE FABRE DE ROUSSAC A BESSAN

On ne va pas être original en disant une nouvelle fois que la salle des Fêtes de Bessan était comble. Le succès des candidats de Génération Hérault s’amplifie.

Dans un premier temps, le  jeune et dynamique Maire de Bessan, Stéphane PEPIN-BONET, qui n’appartient à aucun parti politique à l’instar de sa collègue de Portiragnes, déclare que les propositions du binôme  sont concrètes, pragmatiques et dépassent les clivages politiques. Ils défendent  l’intérêt général avant tout. Dans la plus grande clarté, il affirme son soutien total et appelle les citoyens à s’intéresser aux échéances des 22 et 29 mars car le scrutin départemental touche  chacun d’entre nous. Il énumère les compétences du Conseil Départemental (exit le Conseil Général) parmi lesquelles l’éducation avec les collèges. C’est alors que fait sa rentrée Jordan DARTIER, le « sémillant » Maire de Vias.  Dans un sourire, Stéphane PEPIN-BONET saisit l’occasion pour indiquer que Jordan fut élève au collège de Bessan ! Le Maire de Bessan en appelle à la mobilisation car contrairement à certains qui défendent une idéologie dépassée, les candidats de Génération Hérault défendent la réalité du terrain. Il ajoute qu’ils sont les seuls à avoir l’expérience et les qualités requises pour exercer ce mandat de proximité. Il termine en énumérant les qualités de Marie-Christine FABRE de ROUSSAC qui agit au quotidien pour le tourisme, l’économie, la viticulture, la conchyliculture. Il déclare sa fierté d’être au côté de Sébastien FREY qui défend avec résolution et courage notre territoire. Il n’oublie pas « la perle de Vias » Catherine CORBIER, suppléante comme lui, qui accomplit un travail remarquable au service des citoyens. Et de finir avec  une citation de Raymond Barre : « Un avenir cela se façonne, un avenir cela se veut ! » Le 22 mars prochain… c’est à vous de le vouloir !

Marie-Christine FABRE de ROUSSAC intervient. On ressent la conviction profonde qui l’anime au service de l’intérêt général.  Elle n’a de cesse de lutter pour le développement économique, le fil rouge étant le tourisme créateur d’emplois et de richesses. Elle défend le volet « sécurité » qui est une priorité pour bon nombre de citoyens. Elle plaide en faveur d’un investissement plus grand concernant le réseau routier. Elle veut aussi être en première ligne pour le Canal du Midi, un véritable joyau qu’il faut réhabiliter. Elle évoque aussi les berges de l’Hérault et l’aéroport qui doit accueille chaque année une clientèle à fort pouvoir d’achat. Elle termine avec humour en mettant à l’honneur le « Rosé de Bessan » qui dégusté plus tard par les heureux participants a confirmé son excellente réputation.

En écho à Stéphane PEPIN-BONET, Sébastien FREY insiste sur le travail accompli hier aux côtés de toutes Municipalités et propose de fixer pour l’avenir de notre territoire 4 priorités.

1.     Assainir les finances départementales et stabiliser la pression fiscale… car la fuite en avant des socialistes au pouvoir est alarmante et les chiffres têtus : en 6 ans, la capacité d’épargne a chuté de -40%, la capacité d’investissement a diminué de -32% et la dette départementale explosé de 120%. Il est évident que les socialistes appliqueraient demain leur recette magique : l’augmentation de la pression fiscale.

2.     Renforcer les moyens de sécurité… doit devenir une priorité majeure pour la future assemblée départementale. Il propose de renforcer les réseaux de vidéo-protection, d’étendre la télé-alarme, de créer un centre de secours aquatique et de renforcer les centres de secours existants. Concernant  le réseau routier départemental, il s’est engagé à faire aménager un giratoire au niveau des cars « Fournier ». La suppression du passage à niveau sur la route reliant Agde et Bessan est programmée pour 2017.

3.     Soutenir les entreprises locales. Sébastien Frey fait encore parler les chiffres concernant le développement économique. Seulement 2% du budget départemental a été consacré au développement économique par la Majorité Départementale sortante. La part affectée au tourisme a elle aussi été réduite pour ne plus représenter que 0,6% du budget départemental. Le tourisme, c’est pourtant 52.000 emplois dans l’Hérault et 1.7 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour les entreprises locales.

4.     Mettre en œuvre une politique de solidarité responsable. Il faut accompagner la politique de solidarité qui rapproche les générations. Sébastien Frey veut notamment renforcer le dispositif d’aides financières pour les personnes âgées qui souhaitent faire réaliser des travaux d’adaptation de leur domicile dans le but d’y demeurer. Il propose aussi de favoriser la création de services d’accueil de jour au sein des maisons de retraite et de réduire les délais d’attribution de la Prestation de Compensation du Handicap. Enfin, en réponse à bon nombre de citoyens qui constatent tous les jours les effets pervers de l’assistanat, Sébastien Frey propose de mettre en œuvre une politique de solidarité responsable dans le cadre de laquelle les bénéficiaires du RSA rempliront, selon leurs capacités, des missions d’intérêt public au sein d’associations.

Comme à Marseillan et Portiragnes, les participants se sont levés pour applaudir longuement tous les candidats réunis autour du Conseiller Général sortant, Sébastien Frey.

Henri GEOFFROY


50  clichés sont disponibles sur notre page FACEBOOK HERAULT TRIBUNE 



 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.