RUSIÑOL-MASRAMON, l’art d’être au monde (galerie de l'Ancien Courrier, Montpellier, jusqu'au 26 avril 2014)

Les tableaux de la Catalane Dolors RUSIÑOL MASRAMON abordent notre façon d’être par rapport au monde. Qu’ils préfèrent le survoler…

Les tableaude la Catalane Dolors RUSIÑOL MASRAMON abordent notre façon d’être par rapport au monde. Qu’ils préfèrent le survoler pour ne pas s’y blesser ; s’y perdre pour mieux l’explorer ; le porter à bout de bras, jouer avec ou tenter d’en effacer les excès, ses personnages sont captés en action. On peut les découvrir à la Galerie de l’Ancien Courrier, sur un fond de patine subtile…

C’est toujours à « Un mystérieux voyage » que nous convient les tableaux de Dolors RUSIÑOL MASRAMON. Leur atmosphère particulière y est pour beaucoup.

Passionnée par le mouvement dada et le surréalisme, l’artiste rend tout d’abord « un hommage appuyé à René MAGRITTE dans deux œuvres rappelant son fameux ‘ Château des Pyrénées ’ », explique la galeriste Claire BORNERAND. Dans ces toiles, on retrouve en effet des versions de rochers rappelant celui de Magritte, l’un surmonté d’un phare, l’autre d’un de ses cabanons de plage, au lieu du château peint par Magritte. Ainsi, elle s’approprie cette œuvre et la revisite en la dotant de deux éléments récurrents qui symbolisent son travail de peintre. Car les phares et les cabines de plage font partie depuis longtemps de l’imagerie de Dolors RUSIÑOL MASRAMON, tout comme les représentations du globe terrestre. L’intérêt de ces déclinaisons du Château des Pyrénées est de placer le public face à ces œuvres et de noter leurs réactions. L’artiste dépeint la stupéfaction des visiteurs ou du moins leurs interrogations face à l’étrangeté des tableaux, que l’on imagine exposés dans un musée.

Plus loin, un phare, posé sur le bureau d’une jeune femme (l’artiste, vue de dos ?), près d’un bateau, incite à la rêverie et aux voyages, comme si la vie ne pouvait s’envisager sans une échappatoire…

Pour réaliser les fonds de ses tableaux, Dolors RUSIÑOL MASRAMON utilise immuablement la technique du collage de papiers, agrémentée d’une patine subtile. Dans ses œuvres, les effets de matière, vus de près, créent de petits univers à eux seuls.Des nouveautés apparaissent dans ses toiles les plus récentes. C’est le cas des plans de villes et de la composition en -plongée. Ainsi, elle met en place des saynètes vues d’en haut, dans lesquelles s’inscrivent des personnages en balade. Qu’ils soient à pied, en skate-board ou en trottinette, ils évoluent, à l’aise ou perdus, dans les villes –  Montpellier et d’autres villes européennes – représentées sous forme de plan.

Une série qui porte le titre humoristique (ou ironique ?) de Pet Shop Girls montre en pied des femmes accompagnées de leur chien. Chien-objet, tenu en laisse, servant de faire-valoir, chien modèle d’artiste ou -compagnon qui se promène librement dans les rues, tels sont les -destins croisés de ces animaux domestiques.

L’enfance s’invite dans deux tableaux exposés à la Galerie de l’Ancien Courrier. Dans le premier, deux petites filles s’amusent avec un monde aussi léger qu’un ballon de baudruche. Dans le second, le globe terrestre se fait lourd pour une toute petite fille, qui le tient comme elle porterait le poids du monde ; l’expression trouve ici une belle illustration. Un autre tableau met en scène une femme nettoyant, à l’aide d’un aspirateur, un tapis représentant une mappemonde. Métaphoriquement, le monde se fait dépolluer, comme si son avenir dépendait de la femme ou des femmes… Des femmes qui savent parfois s’envoler au-dessus des tracas de ce monde, comme en témoigne une voltigeuse (photo), pièce-maîtresse de l’expo.

On apprécie la poésie et la douceur des œuvres de RUSIÑOL MASRAMON. Elles illustrent une réflexion artistique voire géo-politique et fourmillent de références à la vie actuelle. Tout en évoquant un ailleurs, à la fois réel et irréel, rêvé par des personnages solitaires, au regard dans le vague…

Virginie MOREAU

> Galerie de l’Ancien Courrier – 3, rue de l’Ancien Courrier – 34000 Montpellier – Tel. : 04 67 60 71 88 – http://www.galerieanciencourrier.com

> La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 10h30 à 13h et de 15h à 19h.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.