Saint-Jean-de-Védas : François Rio, "Tautem Architecture réalisera le futur Pôle enfance et jeunesse"

Hérault Tribune Pro Reportage

Le cabinet d'architectes montpelliérain Tautem Architecture a remporté l'appel à projets concernant la conception du futur Pôle enfance et jeunesse de Saint-Jean-de-Védas. Le maire, François Rio, livre un aperçu du projet…

Esquisse © Galerie Blanche Tautem Architecture.

Le maire François Rio tenait à dédier un lieu à la jeunesse dans sa municipalité. “La commune explose démographiquement, de nombreux jeunes couples avec enfants s’installent ici. Pour moi, l’accueil de la jeunesse est l’une des priorités”. La construction du Pôle enfance et jeunesse de Saint-Jean-de-Védas devrait nécessiter un investissement de 2,4 millions d’euros. Le bâtiment devrait être livré en fin d’année 2024. L’agence Tautem Architecture a été choisie en commission début octobre pour assurer sa réalisation sur la route de Montpellier (RD 613).

Pas de frais d’acquisition foncière

“Le Pôle enfance et jeunesse va se situer à l’arrière de la Maison des associations Edith-Cabanne, à l’emplacement du tout premier terrain de football de Saint-Jean. Ce terrain avait été légué à la ville, sous réserve de clauses : il ne devait pas servir à du logement, mais à du service public bénéficiant aux Védasiens. Dans les années 1990-2000, un troisième terrain de foot ayant ouvert au Terral, ce terrain de foot avait été abandonné, et remplacé par un bâtiment qui accueillait La Poste”.

En décembre 2007, on a procédé à l’ouverture de la Maison des associations pratiquement sur la moitié du terrain de foot. Le terrain vague situé à l’arrière, qui est donc municipal, va nous permettre de construire le Pôle enfance et jeunesse sans avoir besoin d’acquérir un terrain, ce qui est intéressant au vu du prix du foncier en vigueur dans la métropole. Ce bâtiment a failli être vendu par le précédent maire pour 200 000 euros à un promoteur. Quand j’ai été élu, j’ai arrêté ce projet”, confie le maire de Saint-Jean-de-Védas, François Rio.

François Rio, maire de Saint-Jean de Védas © Virginie Moreau
François Rio, maire de Saint-Jean-de-Védas © Virginie Moreau

Les caractéristiques du projet

François Rio explique : “Nous avons lancé un appel à projets pour ce Pôle enfance et jeunesse. Nous avons reçu 3 propositions et avons retenu celle de Tautem Architecture pour sa très belle enveloppe architecturale. C’est ce cabinet qui a répondu le mieux à notre demande politique : cuisine pédagogique, espaces jeunesse, espaces pour le relais d’assistantes maternelles, cour extérieure équipée de panneaux de basket…”

L’édifice, de style méditerranéen, sera réalisé en béton bas carbone et recouvert de pierre. Un jardin oasis permettra aux enfants et aux jeunes de profiter de l’extérieur.

Près de la Zac Roque Fraïsse

Le Pôle enfance et jeunesse sera situé face au nouveau quartier Roque Fraïsse, où vivent et s’installent de nombreuses familles avec enfants. Le maire détaille : “L’emplacement du Pôle sera idéal, entre le collège et la ZAC Roque Fraïsse. Il sera situé sur le chemin du retour du collège pour les jeunes habitant la Zac. Ils pourront s’y rendre après les cours le soir, le mercredi et le week-end”.

Pas un Centre, mais un Pôle jeunesse

Ce bâtiment accueillera des enfants dès la naissance et jusqu’à 17 ans. “Attention, ce ne sera pas un Centre jeunesse, qui resterait inutilisé pendant les heures de cours. En effet, le Pôle accueillera en journée les 44 assistantes maternelles védasiennes, qui viendront avec les bébés utiliser l’espace de motricité, ou encore la salle de réunion pour y suivre des formations. Le pôle proposera également un Point d’information jeunesse” insiste François Rio.

Donner envie aux jeunes

Pour attirer les adolescents qui aiment la pratique sportive, une aire de jeux extérieure sera mise en place. “Certains ados rechignent à se rendre au Centre jeunesse actuel. Ils ne veulent pas rester enfermés. S’ils viennent jouer sur l’aire de jeux du Pôle jeunesse, ce sera déjà un premier pas, et ça pourrait leur donner envie de participer plus souvent aux animations du Pôle”, espère le maire de Saint-Jean-de-Védas.

Galerie Blanche Tautem Architecture
Esquisse du pôle enfance et jeunesse de Saint-Jean-de-Védas © Galerie Blanche Tautem Architecture.

Que deviendra le Centre jeunesse actuel ?

Le maire réfléchit actuellement à l’avenir du Centre jeunesse actuel, dont le bâtiment sera vacant une fois le Pôle jeunesse construit. Il envisage de déplacer les policiers municipaux dans le Centre le temps de construire un nouveau poste de police. Lorsque ceux-ci auront intégré le nouveau poste de police, le Centre jeunesse pourrait être rasé et une forêt urbaine pourrait y être plantée. “J’ai envie de créer un poumon vert au centre du village. C’est une réflexion politique. Quand j’en parle, les gens semblent apprécier cette idée de façon unanime”, conclut François Rio.

Le futur Pôle enfance et jeunesse de Saint-Jean-de-Védas © Galerie Blanche
Esquisse du pôle enfance et jeunesse de Saint-Jean-de-Védas © Galerie Blanche Tautem Architecture.
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.