Sérignan : deux paillotes menacées par la loi littoral sont en sursis

Après l’intervention du préfet de l’Hérault, la Ville de Sérignan a obtenu pour la saison à venir l’installation pourtant contraire au droit, des paillotes Latino beach et Tong coco.

Photo © facebook Ville de Sérignan

Le nombre de concessions sur le littoral sérignanais pourrait bientôt être ramené de 5 à 3. Inchangé depuis 20 ans, il est menacé par la loi littoral de 1986 qui définit les conditions pour l’aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral.

Un sursis pour la saison 2022

La Ville de Sérignan n’a pas hésité à défendre bec et ongles les 2 établissements Latino beach et Tong coco visés par la mesure d’interdiction qui devait entrer en vigueur cette année. Le combat de la commune aux côtés des paillotes a été entendu et relayé par le député de la 9e circonscription de l’Hérault Patrick Vignal. Le député s’est rendu à Sérignan, attirant la lumière sur les intérêts en jeu et affichant son soutien au combat de la commune. Une prise de position qui a convaincu le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh d’autoriser les deux paillotes à s’implanter sur les plages pour la saison 2022. Un droit accordé à titre dérogatoire.

L’enjeu économique

Mais la Ville ne semble pas se contenter de ce sursis. Elle voudrait une autorisation pérenne qu’elle appelle de ses vœux au nom de la contribution des 5 établissements à l’activité économique. Créatrices d’emplois, les paillotes sont aussi des attractions touristiques, selon la Ville, que les vacanciers iraient chercher ailleurs si elles venaient à disparaître. Les responsables des paillotes sont aussi les clients des producteurs régionaux, toujours selon la commune, et jouent un rôle essentiel pour la surveillance nocturne des plages.

Les défenseurs de l’implantation des 2 paillotes menacée par la loi littoral affirment que ces établissements apportent leurs contributions au respect de l’environnement. En témoigne, selon la mairie, leurs participations depuis deux ans au nettoyage des plages et au ramassage des déchets avec l’opération “apéro contre mégots”. Enfin, les paillotes offrent gratuitement à tous les vacanciers des douches et des sanitaires. C’est sur la base de ces éléments que la Ville espère faire pencher la balance en faveur du Latino beach et du Tong coco.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.