Sète Agglopole Mobilité : les nouveautés de la rentrée 2022

Reportage

Norbet Chaplin, Vice-Président de SAM délégué à la Mobilité, a présenté lors d'une conférence de presse les nouveautés et les avancées relatives aux mobilités sur l'Agglomération.

(Crédit @SAM)

Pour l’élu, l’un des rôle de Sète Agglomération méditerranée est “de préparer sa population à repenser ses habitudes de déplacement, et notamment réduire autant que possible les trajets en autosolisme (une personne seule dans sa voiture). C’est à la fois un enjeu climatique global, mais aussi de qualité de l’air, d’engorgement de la circulation, de sécurité routière, et in fine, d’attractivité de notre territoire touristique“. L’Agglomération travaille donc sur tous les front afin de “faciliter les déplacements vertueux sur son territoire, avec en premier lieu une amélioration de l’offre de transport public“.

Norbet Chaplin a ensuite expliqué que “c’est avec cette priorité absolue que l’Agglopôle a renouvelé sa confiance à la société Kéolis pour les sept ans à venir. Enfin, l’Agglomération fait la part belle aux déplacements actifs avec une politique cyclable solide en plein développement, avec notamment la fin des travaux de la voie verte entre Sète et Balaruc-le-Vieux annoncés pour l’année 2023, la reprise de la subvention pour l’achat de vélos et trottinettes électriques pour le début d’année, et une augmentation du nombre de vélos en location longue durée pour ceux qui veulent essayer ce mode de déplacement vertueux“.

NChaplinSAM
Norbert Chaplin

Les nouveautés du réseau

  • A Balaruc-les-Bains et Balaruc-le-Vieux : la ligne 14N devient la ligne 15 et la ligne 14S devient la ligne 14. Les itinéraires restent identiques. Ces lignes deviennent payantes dès le 1er septembre 2022.
  • A Frontignan : la nouvelle ligne 18 relie Frontignan Zone du Barnier au centre commercial de Balaruc-le-Vieux. Elle circulera du lundi au samedi toute l’année, avec un bus toutes les 80 minutes.
  • A Frontignan : création d’un nouvel arrêt pour la ligne 12, entre l’avenue Schweitzer et les Crozes. Cette ligne dessert la rue de Sully et l’avenue Claude Bernard.
  • A Mireval et Vic-la-Gardiole, la ligne 17 circule à présent uniquement sur réservation préalable, au moins deux heures à l’avance. Un bus est disponible tous les jours, du lundi au samedi, de 7h à 19h, uniquement sur réservation préalable sur internet ou par téléphone (04 67 53 01 01 ou sur www.mobilite.agglopole.fr).
  • A Sète, la ligne 6 disparaît. Pour relier la Gare SNCF au centre-ville de Sète, il faut simplement se reporter sur la nouvelle ligne 8 qui évolue pour circuler toute la journée du lundi au samedi et mieux desservir le centre-ville de Sète et le conservatoire Manitas de Platas.

L’Agglomération renouvelle sa confiance à Kéolis

7 ans et 4 mois précisément, c’est la durée de renouvellement de la Délégation de Service Public (DSP) que Sète Agglopole Méditerranée a signé avec l’entreprise Kéolis, pour un montant global de près de 69 millions d’euros, soit 9,3M€ par (contre 9,6M€ en 2021)” précise Norbert Chaplin. Articulé autour de 23 lignes, dont une nouvelle liaison entre les communes de Frontignan et de Balaruc-le-Vieux, le réseau SAM dessert 14 communes, qui constituent un bassin de plus de 125.000 habitants. La flotte est composée de plus de 50 bus, ainsi que 200 vélos et trottinettes à assistance électriques, en location longue durée. Depuis le 1er septembre 2022, une nouvelle ligne (18) reliant Frontignan au Centre commercial de Balaruc-le-Vieux en passant par La Peyrade et Port Suttel sera accessible en correspondance par les 2 lignes assurant la liaison entre Balaruc-les-Bains et Balaruc-le-Vieux. D’ici la fin du contrat, Keolis prévoit une augmentation de la fréquentation de 17% à 3,6 millions de voyageurs.

François Commeinhes, le Président de SAM, détaille la DSP est la décrit ainsi : ” ambitieuse, modernisée et évolutive. Ambitieuse, car c’est une priorité pour notre territoire de favoriser les modes de transports alternatifs à la voiture individuelle. Et ce réseau, que nous avons bâti ensemble autour de l’intermodalité, il s’intègre parfaitement dans cet objectif, avec un service renforcé pour tous les habitants et usagers de notre territoire. La diversification des offres d’abonnements et des modes de transports qui seront proposés en sont une belle représentation. Modernisée aussi, car le réseau va basculer dans une nouvelle dimension technologique, plus en phase avec notre époque. Nouvelle billettique connectée, géoréférencement permettant le suivi en direct du réseau, interopérabilité avec les autres réseaux de transports… autant de nouveaux services qui vont se déployer progressivement, et qui faciliteront grandement l’accessibilité des transports en commun. Evolutive enfin, puisque cette dsp que nous signons aujourd’hui est bâtie pour monter en puissance au fil des années, et des projets d’aménagements portés par les collectivités locales. Je pense évidemment à la gare routière de Balaruc, centre névralgique du futur réseau en étoile, qui créera un lien jamais vu entre le nord et le sud de l’agglomération“.

Les nouveaux tarifs

  • Depuis le 1er septembre : le ticket aller-retour ne sera plus vendu et les frais de dossiers annuels seront supprimés.
  • Abonnement TAMARIS : pour prétendre à l’abonnement gratuit TAMARIS, il faut désormais avoir plus de 70 ans (contre 65 ans jusqu’à présent), être résident de l’agglomération et non-imposable. Cet abonnement est toujours disponible pour les anciens combattants et les détenteurs d’une carte CMI, notion « invalidité ».
  • Ticket journée : 6€, valable 24h en illimité. En vente à bord des bus, à l’agence commerciale, sur l’application TixiPass, via nos dépositaires. Les bus restent GRATUITS pour les enfants de moins de 10 ans.
  • Tickets 10 voyages & semaine : le ticket 10 voyages : passe à 10 € et le ticket semaine : passe à 13 €.

Transport Collectif en Site Propre

Ce réseau permettra de relier l’entrée de Sète et la gare routière de Balaruc en un temps record. C’est à partir de 2024 que ce réseau prendra une “nouvelle dimension, venant consolider les lignes du sud de l’agglomération tout en accroissant grandement l’offre proposée dans les communes du nord. Des villes comme Mèze, aujourd’hui desservie par 7 aller-retours quotidien et qui le sera désormais par 20 aller retours, ou encore Loupian, qui passera de 6 à 12 aller-retours quotidien, bénéficieront en effet d’une couverture de services grandement renforcée. Villeveyrac sera désormais connectée à Poussan, Loupian à Mèze, Montbazin et Gigean auront elles aussi une desserte renforcée. Toutes ces communes seront reliées à la gare routière de Balaruc, permettant d’accéder facilement à une offre commerciale et à des services de proximité“, explique le président François Commeinhes. La nouvelle liaison Frontignan – Balaruc-le-Vieux et la pérennisation de la navette estivale de Marseillan en sont “des éléments importants. C’est toute la force de ce réseau nouvelle génération : lier essor des mobilités collectives et renforcement du lien social“.

SAMMobilitesVelos
(Crédit @SAM)
Discours
(Crédit @SAM)
BALARUC 0011 copie
Gare routière ‘Balaruc Loisir’ (Crédit @SAM)
ProjetPasserelle GareSAM
Projet de passerelle Gare de Sète (Crédit @SAM)
ProjetVueAerienneGareSeteSAM
Projet. Vue aérienne gare de Sète (Crédit @SAM)

Autres avancées concernant les mobilités

La situation du PEM de Sète, parvis Nord et passerelle SNCF : le parvis Sud du Pôle d’échanges multimodale de la gare de Sète est finalisé depuis près de 3 ans maintenant et les travaux à venir concernent le parvis Nord et la passerelle. Les travaux de la passerelle (+ de 70 m de long, 7,2m de haut et 4m de largeur), d’un montant à hauteur de 8M€ HT vont commencer début 2023 et la livraison de la passerelle est prévue au 2nd trimestre 2024. Le parvis Nord sera constitué d’un parking de 180 places environ, de places de taxis, de box à vélos sécurisés et de bornes de recharge électriques. Le budget pour ce parking est de 2,8M€ HT et la livraison doit se faire concomitamment à la passerelle pour une mise en service à la fin de l’été 2024.

La ligne TCSP : les premiers travaux doivent débuter en 2023 pour une livraison en 2024 de la première tranche de travaux (8M€ HT) entre le canal de la Peyrade et la Pointe courte, à l’entrée de Sète. C’est à la livraison de cette première tranche que Sète agglopôle mobilité pourra restructurer tout son réseau de bus en s’appuyant sur la gare routière de Balaruc-le-Vieux et en créant cette ligne express entre Balaruc et le centre-ville de Sète

La gare routière « Balaruc loisir » : les travaux de démolition du bâtiment existant sur le site d’implantation sont réalisés ainsi que le diagnostic archéologique et les travaux devraient débuter tout prochainement, dans le courant de l’automne pour une livraison au 3ème trimestre 2023.

Les travaux de la faille de Balaruc : ils sont actuellement en cours avec la consolidation de la falaise qui se poursuit. Les travaux devraient finir en novembre et laisser la place à l’aménagement de la voie verte, pour une ouverture de ce tronçon prévue au printemps 2023. En parallèle à la voie verte, se met en place un schéma cyclable qui devrait relier Poussan/Gigean/Montbazin au reste de l’agglopôle. Les premiers travaux vont débuter en 2023 pour une durée encore à déterminer.

Succès toujours pour les navettes maritimes

Concernant la navette Sète-Mèze, l’offre a été adaptée en 2022 pour une population souhaitant se déplacer pour des motifs de loisirs. Parmi les changements : une mise en service de mi-juin à mi-septembre, des départs moins tôt le matin et des trajets disponibles jusqu’à 20h30. On note une forte affluence à sa remise en route dès la première semaine de juin avec 675 passagers en moyenne par jour, puis une stabilisation de la fréquentation aux alentours de 300 passagers, pour atteindre la seconde semaine de juillet 400 à 500 passagers/j avec des pointes de fréquentation à 883 passagers. Le succès s’est poursuivi en août avec plus de 500 passagers dès les premiers jours. Du 6 juin au 31 juillet, plus de 23.000 passagers ont emprunté la navette entre les deux villes du bassin de Thau.

Concernant les navettes intra-sétoises, le succès ne se dément pas. La navette du mercredi matin, reliant le parking du Mas Coulet au centre-ville, a attiré 1.000 passagers tous les mercredis de mai, une fréquentation augmentant sans cesse pour atteindre 3.753 passagers le 10 août. A partir du 11 juillet, les navettes ont connu une forte affluence les autres jours de fonctionnement avec une moyenne importante de 600 passagers/j, pour un total de plus de 7.800 passagers rien qu’en juillet.

navettes maritimes sete meze
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.