Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Simple comme un jeu d'enfants.

Avec le temps, les besoins évoluent. Du fait de son accroissement démographique, Bessan doit…

Avec le temps, les besoins évoluent. Du fait de son accroissement
démographique, Bessan doit offrir des prestations correspondantes aux
besoins de ses habitants. Actuellement, le village manque encore
d’aires de jeux pour enfants.

Vers 1996, nous avons posé les premiers jalons de l’aménagement de
l’espace Victor Goudou.
La municipalité décida alors l’implantation de
jeux pour tout petits, près du terrain de sport destiné aux
adolescents. Un choix que je n’ai pas cautionné, pour au moins trois
raisons : danger de noyade dans le fossé contigu ; absence de trottoirs
au départ de la route Bessan-Marseillan ; cohabitation difficile entre
ados et petits (Bilan : jeux rapidement détériorés, confrontation
verbale entre jeunes parents et ados).

J’avais proposé, jadis, et à plusieurs reprises, en qualité d’adjoint
au maire actuel, le busage du fossé plein d’eau, situé à l’entrée du
boulodrome.
J’estimais que des barrières ne garantiraient pas la
sécurité des enfants. De plus, le busage du fossé devant le boulodrome
génèrerait un gain de place pour réaliser de nouveaux stationnements.

En ce qui concerne la sécurité au début de la route de Marseillan,
j’avais proposé que l’espace de circulation soit corrigé et des
trottoirs aménagés.
Il est urgent de repenser la circulation entre la
place de la Mairie et le boulevard de la Liberté. Il est indispensable
d’étudier la cohabitation entre cyclistes, piétons et automobilistes,
notamment sur cet axe. Cet aménagement pourrait être réfléchi à la
faveur d’une opération globale, pour repenser l’entrée sur le
“périphérique”. Ainsi, une portion de la route de Marseillan se
trouverait délestée d’un flux de véhicules encouragés à pénétrer en
ville via cette nouvelle voie.     

En 2001, la nouvelle municipalité remplaça les jeux, mais dut
rapidement les enlever, suite à un début de vandalisme.
Conséquence :
il n’y a plus de jeux. L’aménagement d’aires de jeu, pour cette tranche
d’âge, me semble pourtant utile.

Le mieux est peut-être d’aménager plusieurs petites structures, à
différents points de la commune, ce qui permettrait un meilleur
maillage.
Il existe plusieurs lieux potentiellement intéressants. Parmi
ceux-ci, citons le triangle qui fait suite au parking du Chemin de
l’Allée. Il est d’un accès facile et présente l’avantage du
stationnement sur un chemin prisé par les promeneurs. Citons encore la
placette située lotissement Puech-Meja, près de la route de
Coussergues, et celle du lotissement de Saint-Claude. De même, le
jardin situé entre le monument de la Victoire et le centre social 
conviendrait. Ce lieu est central, et a pour avantage d’être à la vue
des anciens et des associations.
Il permet un contact
inter-générationnel. Le jardin est arboré.
L’endroit est suffisamment
grand pour aménager quelques places de parking supplémentaires.   

Pour nos enfants ou petits-enfants, aidons tous les élus, les
commissions, les comités consultatifs, les sages, et les enfants du
conseil des jeunes, à trouver le ou les lieux les mieux appropriés.

Michel SABATERY

    Maire-adjoint honoraire

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.