SOCIETE - Oeufs, cloche, chocolat : d’où viennent les traditions de Pâques ?

Le week-end de Pâques approchent, les enfants attendent avec impatience les cloches (ou le…

Le week-end de Pâques approchent, les enfants attendent avec impatience les cloches (ou le lapin) et leur cargaison de chocolats. Pour les croyants, Pâques est un événement au cœur de la foi chrétienne. Mais pourquoi offre-t-on des œufs, du chocolat et que viennent faire cloches et lapins dans l’histoire ?

Une fête religieuse mêlée aux traditions païennes

Pour les chrétiens, Pâques est un des évènements principaux du calendrier, symbolique de la vie après la mort. Ce jour-là, ils célèbrent la résurrection du Christ, après sa crucifixion, le Vendredi saint. Pâques met aussi fin à la période de carême, qui dure quarante jours. 

L’origine des œufs de Pâques

En chocolat, en sucre, peints ou encore cuits : l’œuf est le symbole de la fête de Pâques, symbole de vie, que l’on s’offrait au printemps. Plus largement, poules et poussins ont également revêtu la même symbolique.

Les premiers œufs tout en chocolat sont apparus au XIXsiècle, grâce au progrès des techniques permettant de travailler la pâte de cacao et aux moules proposant des formes de plus en plus variées.

Pourquoi les cloches ou les lapins ?

Depuis plusieurs siècles, il est interdit de sonner les cloches des églises catholiques entre le Jeudi saint et le dimanche de Pâques, en signe de deuil. 

On a alors raconté aux enfants que les cloches allaient se faire bénir par le Pape à Rome. En rentrant, elles viennent carillonner et déposent au passage dans les jardins les fameux œufs en chocolat tant attendus par les enfants. En Allemagne et dans l’est de la France, c’est un lapin, symbole de fertilité et du printemps dans la tradition païenne. 

Tradition respectée à la maison GIL

Chez la maison GIL, chocolatier de père en fils depuis 1983 à Agde, il n'est pas question de rater cette tradition. Toute l'année, la maison GIL reçoit les enfants afin de leur découvrir le métier de chocolatier.

En cette période si spéciale pour les chocolatiers, Frédéric GIL est déjà dans son laboratoire. Il travaille la noble matière afin d'être fin prêt d'ici quelques jours et cette année, le chocolat aura une petite saveur de caramel, un subtil mélange dont la maison a le secret et qui fait sa réputation.

 

 


Maison Gil

Centre commercial L'Oliveraie

Rue des Tamaris

Agde

04 67 94 95 41


 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.